Ils ont proposé une loi :

J-H Ratenon et d'autres députés veulent interdire la publicité pour l'alcool


Publié / Actualisé
Jean-Hugues Ratenon et une quinzaine d'autres députés a proposé une loi relative à l'interdiction de publicité pour les boissons alcoolisées. Cette loi pourrait mettre fin aux campagnes de communication des alcooliers, la publicité des industriels est encadré par la loi Evin, ce texte lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme. À l'instar de la publicité pour les cigarettes qui est interdite, les députés souhaiteraient qu'il en soit de même pour l'alcool. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Jean-Hugues Ratenon et une quinzaine d'autres députés a proposé une loi relative à l'interdiction de publicité pour les boissons alcoolisées. Cette loi pourrait mettre fin aux campagnes de communication des alcooliers, la publicité des industriels est encadré par la loi Evin, ce texte lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme. À l'instar de la publicité pour les cigarettes qui est interdite, les députés souhaiteraient qu'il en soit de même pour l'alcool. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les auteurs du texte avancent leurs arguments pour justifier cette proposition de loi "la consommation d’alcool en France est responsable de plus de  49 000 décès par année et constitue la deuxième cause de mortalité après le tabac". 

La Réunion est aussi citée comme territoire où l'alcool fait des ravages "en ce qui concerne l’Île de La Réunion, celle-ci figure parmi les départements et régions de France où l’alcool fait le plus de victimes derrière les Hauts-de-France et la Bretagne, avec près d’un décès sur six chaque année, soit 250 réunionnais". 

Les auteurs du texte, sans doute sous l'impulsion de Jean-Hugues Ratenon et parce que "dans les Outre-mer, la publicité en faveur de l’alcool relève d’une loi différente, plus permissive, que celle applicable au territoire hexagonal" prenne appui sur les campagnes de publicité qui sont menées à La Réunion par les industriels et le constat est alarmant  "En ce qui concerne La Réunion, nous remarquons que les publicités sont abondantes : affichages sur la voie publique, devanture de restaurants, des commerces, véhicules commerciaux habillés, camions de livraison, catalogues publicitaires, presse écrite, cartes postales gratuites, internet, vêtement etc... notamment en périodes de fêtes de fin d’années, de fête des pères, des mères, lors des versements d’allocations de rentrée scolaire"  s'indignent les auteurs du texte. 

Les députés précisent aussi qu'"à La Réunion également, les sommes investies dans la publicité pour les boissons alcoolisées sont aussi importantes puisqu’elles atteignent près de 10 millions d’euros annuel."Les députés expliquent  "ce pourquoi, au vu de ces chiffres, il paraît important d’interdire l’incitation à la consommation de l’alcool par la prohibition des publicités". 

La proposition de loi vise à interdire "la propagande ou la publicité, directe ou indirecte [...] ainsi que toute distribution gratuite de ces mêmes produits sont interdites."

www.ipreunion.com 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...