C'était un engagement de la ministre des outre-mer :

Le compteur-emploi est lancé à La Réunion


Publié / Actualisé
Annick Girardin, ministre des outre-mer, a réuni ce mardi 16 juillet 2019 les acteurs socioprofessionnels d'outre-mer pour faire le point sur la réforme des aides économiques et leur présenter le compteur emploi. "Mise en oeuvre depuis le 1er janvier 2019, la réforme des aides économiques en outre-mer a pour objectif de favoriser l'emploi et lutter contre l'emploi informel en réduisant le coût du travail pour une majorité de salariés" note le ministère des outre-mer. La mise en place du compteur emploi avait été promis par la ministre lors de la crise des Gilets jaunes à la fin de l'année 2019 (Photo rb/www.ipreunion.com)
Annick Girardin, ministre des outre-mer, a réuni ce mardi 16 juillet 2019 les acteurs socioprofessionnels d'outre-mer pour faire le point sur la réforme des aides économiques et leur présenter le compteur emploi. "Mise en oeuvre depuis le 1er janvier 2019, la réforme des aides économiques en outre-mer a pour objectif de favoriser l'emploi et lutter contre l'emploi informel en réduisant le coût du travail pour une majorité de salariés" note le ministère des outre-mer. La mise en place du compteur emploi avait été promis par la ministre lors de la crise des Gilets jaunes à la fin de l'année 2019 (Photo rb/www.ipreunion.com)

Le compteur permet de calculer l’effectif total d’emplois salariés de l’ensemble des départements et régions d’outre-mer (DROM). Désormais rendu public sur une base trimestrielle, il va permettre d’évaluer rapidement les mesures prises ainsi que l’évolution des différents secteurs d’activité dans chaque DROM.

Déjà opérationnel, cet outil a déterminé qu'au 1er trimestre 2019, l’emploi salarié augmente à La Réunion (+ 1,7 %). La hausse est plus nette dans le secteur privé (+ 2,7 %), grâce aux nombreuses créations d’emplois dans les petites entreprises. "La dynamique est particulièrement marquée dans l’hébergement et la restauration (+ 700 emplois), le commerce (+ 400), la construction (+ 500) et l’intérim (+ 300). Seules l’agriculture et l’industrie ne créent pas d’emploi" détaille le compteur emploi.

Au premier trimestre 2019, sur un an, les effectifs salariés du secteur privé hors intérim augmentent de 2,7 % à La Réunion (soit une création
de 3 949 postes). Ce sont les entreprises de moins de 11 salariés qui progressent le plus, que ce soit celles bénéficiant du régime de compétitivité (+16,1 %), du
régime renforcé (+19,9 %) ou du régime de l’innovation (+8,3%).

Au cours de la même période l’emploi n'a plus baissé plus dans le secteur public, "du fait de la montée en charge du nouveau dispositif de contrats aidés, les parcours emploi compétences (PEC). Composé à 80 % d’emplois publics, les secteurs non marchands bénéficient de cette montée en charge" indique le compteur-emploi

1 703 entreprises ont été créées à La Réunion au cours des trois premiers mois de l'année dans l’ensemble des secteurs marchands non agricoles. "Après un fort repli au trimestre précédent (mouvements sociaux de novembre-décembre), le nombre de créations d’entreprises repart à la hausse (+ 11 % par rapport au 4e trimestre 2018). Si cette dynamique s’applique à tous les secteurs d’activité, deux se distinguent particulièrement : la construction et le commerce, transport, restauration-hébergement" dit encore l'outil de comptage.

Après avoir chuté le trimestre précédent, les immatriculations sous le statut de micro-entrepreneurs augmentent reprennent également (+ 33 % sur 1 trimestre après - 11 %).

3 014 embauches ont été réalisées en contrat parcours emploi compétences au cours du 1er trimestre 2019, soit 23,2 % de plus qu’au 1er trimestre 2018.
"Les contrats initiative emploi, dispositif du secteur marchand maintenu à partir de janvier 2018 uniquement dans les outremer, témoignent d’une progression constante avec un total de 3 014 embauches au cours de ce 1er trimestre 2019. En effet, au premier semestre 2018 les entrées dans ce dispositif ont été moins nombreuses en raison des incertitudes sur les modalités de prescription" relève le compteur-emploi.

L’expérimentation des Emplois francs a débuté en avril 2018 sur des territoires ciblés (Hauts de France, PACA, Pays de Loire) et a fait l’objet d’un élargissement aux outre-mer par arrêté publié au Journal officiel du 27/03/2019. Pour cette raison, aucune demande n’a pu être enregistrée au premier trimestre 2019 dans ces collectivités Le dispositif de la Garantie jeunes a permis d’accueillir au premier trimestre 2019 668 jeunes, portant à 2 588 le nombre de jeunes dans le dispositif au 31 mars 2019. Ce nombre a progressé de 4,4% par rapport à celui du premier trimestre 2018.

"Désormais engagés sur la trajectoire Outre-mer 5.0, les territoires d’outre-mer doivent devenir des territoires de conquête économique. C’est le choix fait par le gouvernement en proposant cette réforme pour l’attractivité, la compétitivité et la performance des entreprises à un périmètre financier constant, soit 2,6 milliards d’euros. Le Gouvernement répond présent pour mener la bataille pour l’emploi dans nos territoires" a commenté  Annick Girardin.

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...