Contrôles routiers :

Plus de 150 infractions relevées par les forces de l'ordre ce week-end


Publié / Actualisé
Ce dimanche 2 février, la direction départementale de sécurité publique et la gendarmerie font le bilan des contrôles routiers réalisés ce week-end du vendredi 31 janvier au dimanche 2 février 2020. Au total, les fonctionnaires de police ont relevé 117 infractions et les gendarmes une quarantaine. Nous publions le communique ci-dessous.
Ce dimanche 2 février, la direction départementale de sécurité publique et la gendarmerie font le bilan des contrôles routiers réalisés ce week-end du vendredi 31 janvier au dimanche 2 février 2020. Au total, les fonctionnaires de police ont relevé 117 infractions et les gendarmes une quarantaine. Nous publions le communique ci-dessous.

Le communiqué de la gendarmerie

Dans la nuit du 31 janvier au samedi 01 février, de 00h00 à 04h00, une opération anti-pousse a été menée sur le secteur de Cambaie par les militaires de la compagnie et de la Brigade motorisée de Saint-Paul. Résultat: 4 alcoolémies, 1 échappement non conforme et 1 défaut de contrôle technique ont été relevés.

La nuit suivante, de 23h00 à 03h00, la Brigade motorisée de Saint-Paul, sur le secteur de Saint-Gilles / L'Ermitage  a mis en place un service orienté sur les
addictions. Résultats, 4 alcoolémies, 1 défaut de permis, 1 téléphone, 1 défaut d'assurance ont été constatés. Ces infractions viennent se rajouter à l'activité journalière de la Brigade motorisée  de Saint-Paul ayant relevé 4 autres téléphones, 4 ceintures, 1 non respect de feu rouge, 1 pneu lisse, 1 défaut d'équipement pilote deux-roues et 1 défaut d'extincteur obligatoire sur un poids-lourd.

Sur le Secteur de SaintBenoit / Sainte-Marie, la compagnie et la Brigade motorisée de Saint-Benoit ont réalisé au cours du week-end, plusieurs services d'initiative ou coordonnés. 15 infractions graves génératrices d'accident ont été relevées par les militaires, dont 3 alcoolémies, 1 conduite sous stupéfiants, 1 dépassement dangereux, 4 vitesses, 3 téléphones et 4 défauts d'assurance.

Faits particulier: 1 usager de deux-roues contrôlé avec un taux de 2,46 g/l, qui circulait de surcroit en défaut d'assurance et 1 conducteur de véhicule léger contrôlé lui aussi positif, avec un taux de 2,16 g/l... A cette occasion, les gendarmes rappellent que la limite autorisée du taux d'alcool dans le sang par la loi en 2020 est de 0,5 g/L soit en équivalent 0,25 mg par litre d'air expiré et que depuis le 1er juillet 2015, le taux d'alcoolémie légal est de 0,2 g/L pour les jeunes conducteurs.

Le communiqué de la police

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 22 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 31 janvier au 02 février 2020 permettant de relever 117 infractions soit 20 délits dont :

• Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 06 (taux compris entre 0,52 et 1,15 mg / l d'air expiré)
• conduite sous l'empire de stupéfiants : 01
• défaut d'assurance : 06
• défaut de permis de conduire : 05
• refus d'obtempérer : 02

122  fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 97 autres diverses contraventions au code de la route dont :

• feu rouge / stop / priorité : 05
• défaut de port de casque : 06
• usage d'un téléphone au volant : 05
• défaut de contrôle technique : 15
• excès de vitesse : 08
• autres : 58

   

1 Commentaire(s)

Jojo, Posté
A quand le contrôle technique gratuit? Vu le pognon que rapporte les contraventions ou amendes (d'ailleurs trop souvent dans les poches d'opérateurs privés copains de nos politiques de 1er plan) ce n'est pas une question d'argent...
Idem pour une défiscalisation pour entretien de véhicule pour tous ceux qui travaillent ou veulent travailler (puisque sans voiture peu de chance d'être recruté)