Double action à Saint-Leu et Saint-Pierre :

Extinction Rébellion Réunion plante des arbres et s'attaque aux pubs


Publié / Actualisé
Extinction Rébellion Réunion a mené ce dimanche 31 mai une double action sur Saint-Leu et Saint-Pierre. Le collectif "5.000 pie d'bwa" a lancé un appel à la mobilisation citoyenne pour planter des arbres fruitiers, des comestibles, et tous végétaux exotiques et endémiques confondus dans des espaces publics et/ou privés. Les panneaux publicitaires des centres-villes ont également été visés pour dénoncer la surconsommation et appeler à un nouveau mode de vie plus vert dans cette période post-confinement. Nous publions ci-dessous le communiqué d'Extinction Rébellion Réunion. (Photos : Extinction Rébellion Réunion)
Extinction Rébellion Réunion a mené ce dimanche 31 mai une double action sur Saint-Leu et Saint-Pierre. Le collectif "5.000 pie d'bwa" a lancé un appel à la mobilisation citoyenne pour planter des arbres fruitiers, des comestibles, et tous végétaux exotiques et endémiques confondus dans des espaces publics et/ou privés. Les panneaux publicitaires des centres-villes ont également été visés pour dénoncer la surconsommation et appeler à un nouveau mode de vie plus vert dans cette période post-confinement. Nous publions ci-dessous le communiqué d'Extinction Rébellion Réunion. (Photos : Extinction Rébellion Réunion)

"45 membres du mouvement Extinction Rébellion y ont pris part avec plusieurs autres collectifs citoyens (5.000 pie d'bwa - les Germin'Acteur - Incroyables Comestibles - les gilets jaunes du Tampon) pour planter dans des espaces publics comme par exemple à Ravine Blanche sur Saint-Pierre et à la Ravine de la Chaloupe sur Saint-Leu.

Ainsi, plus de 120 pie de bwa ont été plantés (flamboyant - frangipanier - coeur de boeuf - longani - palmiste rouge - bannanier - aloès - etc) et seront entretenus par les participants ou les riverains.

Les militants d'Extinction Rébellion ont ensuite poursuivi leur action sur le centre-ville de Saint-Leu en organisant une marche du jour d'après. L'objectif était de rappeler ce dont nous avons véritablement besoin et ce dont nous pouvons nous passer à l'issu de cette période de confinement qui nous a tous amené à revoir nos priorités et notre modèle de société.

Nous avons ainsi ciblé, de jour, 7 panneaux publicitaires rappelant une nouvelle fois que ceux-ci nous sont imposés. Ils occupent des espaces où pourraient se tenir des arbres apportant fruits et fraîcheur aux habitants dans un centre-ville déjà trop bétonné et invivable en été.

Nous réclamons toujours le retrait immédiat de toute la publicité présente dans les centres villes qui représente une pollution visuelle, un gaspillage énergétique, pousse à la surconsommation et au surendettement d'une partie de la population.

Nous réclamons également la végétalisation en urgence de tous les coeurs de nos villes afin de permettre une réappropriation des espaces publics par leurs habitants avec la création de jardins partagés qui permettraient de participer au développement de l'autonomie alimentaire de l'île. Produisons local, consommons local.

Enfin par le biais de cette action, Nous rappelons les alertes de la communauté scientifique au sujet du changement climatique et des crises écologiques que provoquent déjà les activités humaines. Si nous souhaitons assurer un avenir durable aux générations futures et donc à nos enfants, il est indispensable de revoir de fond en comble notre modèle de société, de changer notre rapport à l'alimentation, au déplacement, au tourisme, à l'énergie, à la consommation de masse.

Il est temps de rentrer en désobéissance face à une classe politique qui nous mène droit dans le mur.

Quand l'espoir meurt, l'action commence. Et l'action commence maintenant!"

Extinction Rebellion Réunion

   

5 Commentaire(s)

Gégé, Posté
Les bobos de St Leu en action, avec bien sur un créole, histoire d'être crédible... Ces donneurs de leçons , soit sur- rémunéré, soit avec un baobab dans la main ne font pas la leçon dans leur pays, mais bel et bien chez les autres....Stop !
Yoag, Posté
Génial !!
Sandra, Posté
Je soutiens votre action et me délecte de vos affichages.
Fidi, Posté
grand fond st gilles plus de 15 panneaux sur 100m qui dit mieux!!!!!foutage de gueule!!!!alle plant zarb ban zelu vi aret ek sa!
Anna, Posté
Trop d'espaces verts abandonnés dans nos villes, c'est bien que des habitants les réoccupent et plantent !
Et oui , yen a marre de toute cette pub (TV - papier - dans les rues)