Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Retour à l'école, intercommunalités, Bumidom, Sainte-Marie, municipales et Covid-19


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 22 juin au vendredi 26 juin 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 22 juin : Retour obligatoire à l'école pour les marmailles ce lundi
- Mardi 23 juin : Municipales riment aussi avec intercommunales
- Mercredi 24 juin : L'Histoire de La Réunion, c'est aussi le sinistre Bumidom
- Jeudi 25 juin : Sainte-Marie : "les affaires gangrènent la commune et coûtent cher aux contribuables"
- Vendredi 26 juin : Municipales et Covid-19 : bas les masques
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 22 juin au vendredi 26 juin 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 22 juin : Retour obligatoire à l'école pour les marmailles ce lundi
- Mardi 23 juin : Municipales riment aussi avec intercommunales
- Mercredi 24 juin : L'Histoire de La Réunion, c'est aussi le sinistre Bumidom
- Jeudi 25 juin : Sainte-Marie : "les affaires gangrènent la commune et coûtent cher aux contribuables"
- Vendredi 26 juin : Municipales et Covid-19 : bas les masques

Lundi 22 juin : Retour obligatoire à l'école pour les marmailles ce lundi

Emmanuel Macron l'avait annoncé dimanche 14 juin 2020 : toutes les écoles rouvrent ce lundi matin, en dehors des lycées. Tous les niveaux sont donc attendus sur les bancs de l'école, dans le respect des règles sanitaires. Le protocole a d'ailleurs été allégé pour permettre à tous les élèves de se rendre en classe. D'ailleurs, en ce début de troisième phase de déconfinement, les marmailles ne seront pas les seuls à reprendre leur routine : à l'aéroport de Gillot, les boutiques rouvrent enfin leurs portes, alors que la fréquence des vols commence peu à peu à ré augmenter. Une reprise qui concerne donc enfants comme adulte ce lundi. Imaz Press sera en live, suivez-nous

Mardi 23 juin : Municipales riment aussi avec intercommunales

Les électeurs réunionnais éliront le 28 juin prochain 17 maires, 7 ayant déjà été élus lors du premier tour le 15 mars dernier. Mais pas seulement. Ce scrutin revêt un autre enjeu stratégique, celui de l'élection des conseillers communautaires qui siègeront dans les différentes " interco " de l'île (CIVIS, CINOR, CIREST, TCO, CASUD) et qui définiront donc le cap des politiques publiques de ces collectivités qui montent en puissance au fil des lois de décentralisation, attirant la convoitise des différents candidats.

Mercredi 24 juin : L'Histoire de La Réunion, c'est aussi le sinistre Bumidom

Alors que la France fait actuellement face à ses fantômes du passé colonialiste et esclavagiste, le site Loopsider a récemment mis en avant un autre pan douloureux de l'histoire de France, souvent méconnu, celui du Bumidom. Si à La Réunion, ce terme est certainement tristement évocateur pour les plus âgées, les jeunes générations, quant à elles, ignorent pour la plupart les tenants et aboutissants de cette histoire qui nous touche directement, et qui fait d'ailleurs toujours l'actualité. Sans doute parce que des centaines de milliers d'Ultramarins, dont des dizaines de milliers de Réunionnais ont été exilés avec leur "accord" vers un improbable ailleurs prometteur.

Jeudi 25 juin : Sainte-Marie : "les affaires gangrènent la commune et coûtent cher aux contribuables"

Coup de théâtre à Sainte-Marie à désormais 3 jours du second tour des municipales. Le quatuor faisant face à Richard Nirlo, mené par la tête de liste Gérald Maillot, monte au créneau. Ce mercredi 24 juin, ils se sont rendus au Tribunal de grande instance pour y déposer deux plaintes, la première pour détournement de fonds public, recel, faux et usages de faux dans une affaire impliquant Isabelle Nirlo, la nièce du maire sortant. La seconde pour diffamation suite aux propos tenus par le maire, qui a dit soupçonner les militants de Gérald Maillot être derrière les coups de fusil dont l'une de ses voitures de campagne a été la cible ce mardi.

Vendredi 26 juin : Municipales et Covid-19 : bas les masques

Non il ne s'agit pas de parler des dernières trahisons des municipales. A moins d'une semaine du second tour, le 28 juin prochain, il faut certainement s'attendre encore à quelques derniers retournements de veste. Il s'agit d'évoquer les conséquences de la crise du Covid-19 sur la campagne des municipales. Si les premières semaines post-confinement promettaient une campagne plutôt confinée, force est de constater que bon nombre de candidats, censés montrer l'exemple, ont oublié les gestes barrières

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !