[LIVE] Darmanin à l'Intérieur, Dupond-Moretti à la Justice, Girardin à la mer... :

Remaniement : Sébastien Lecornu nommé ministre des Outre-mer


Publié / Actualisé
La nouvelle composition du gouvernement a été annoncée ce lundi soir 6 juillet 2020. 28 ministres et de ministres délégués forment le gouvernement de Jean Castex, le nouveau Premier ministre, qui a pris son poste dès ce vendredi en succédant à Edouard Philippe. Sébastien Lecornu a été nommé ministre des Outre-mers. Suivez notre live (Photo AFP)
La nouvelle composition du gouvernement a été annoncée ce lundi soir 6 juillet 2020. 28 ministres et de ministres délégués forment le gouvernement de Jean Castex, le nouveau Premier ministre, qui a pris son poste dès ce vendredi en succédant à Edouard Philippe. Sébastien Lecornu a été nommé ministre des Outre-mers. Suivez notre live (Photo AFP)

Suivez l'annonce de la composition du nouveau gouvernement en direct :

  • IPR

    Ce live est à présent terminé

    Merci d'avoir suivi le remaniement avec nous

    Bonne soirée tout le monde

  • IPR

    Elles et ils disent au revoir

    Nicole Belloubet, ex ministre de la, justice, Christophe Castaner, ex ministre de l'Intérieur, Muriel Pénicaud, ex ministre du travail, Didier Guillaume, ex ministre de l'Agriculture, n'ont pas sauvé leur tête et ont été sortis du gouvernement. Regardez

     

  • IPR

    Dupond-Moretti : à peine nommé, déjà critiqué

     

  • IPR

    Un ministre de l'Intérieur visé par une plainte pout viol

    Gérald Darmanin, 37 ans, réélu maire de Tourcoing et  nouveau ministre de l'Intérieur, fait l'objet d'une accusation de viol portées à son encontre par Sophie Patterson-Spatz depuis 2017. Il avait bénéficié d'un non-lieu en 2018, mais la Cour d'appel de Paris a ordonné en juin dernier la reprise des investigations.

    Celui qui est désormais "le premier flic de France" est accusé par Sophie Patterson Spatz de l'avoir violée en 2009. A l'époque, elle s'était adressée à l'élu, alors chargé de mission au service des affaires juridiques de l'UMP, pour tenter de faire annuler une condamnation de 2004 pour chantage et appels malveillants contre un ex-compagnon. Selon elle, Gérarld Darmanin lui aurait fait miroiter son appui auprès de la Chancellerie, en échange de faveurs sexuelles.

    Voici le message que Gérald Darmanin a posté sur ses réseaux sociaux à l'issue de sa nomination

  • IPR

    Qui est le nouveau ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu ?

    Ancien cadre de l'UMP puis des Républicains, Sébastien Lecornu est membre du gouvernement depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République. Il est d'abord Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, puis devient ministre chargé des Collectivités territoriales en octobre 2018.

    Connu proche du ministre de l'Économie Bruno Le Maire, il a été maire de Vernon (Eure) et a été président du conseil départemental de l'Eure.

    Sébastien Lecornu lorgne le ministère des Outre-mer depuis plusieurs mois déjà. Il s'y est d'ailleurs rendu à plusieurs reprises : Wallis et Futuna et la Polynésie en septembre 2017, La Réunion en juin 2018, la Guyanne en juillet 2018, Saint-Pierre-et-Miquelon en juin 2019, de nouveau la Polynésie en juillet 2019, et la Guadeloupe au mois de février dernier.

  • IPR

    Le syndicat Alliance Police nationale 974 réagit à la nomination de Gérald Darmanin

    "Nous prenons acte de l'arrivée de Monsieur Darmanin.

    Le malaise est grand dans les rangs de la police et nous le jugerons sur les actes, un soutien sans faille est indispensable et l'amélioration des conditions de travail doit être immédiate (matériel, mesures sociales, revalorisation heures de nuit…).

    En espérant qu'il nous rencontre rapidement et qu'un plan Marshall se mette en place dans la foulée. La tâche est grande, le dialogue social se doit d'être constructif et l'obligation de résultat réel.

    Monsieur le ministre Darmanin, connaît l'île de la Réunion pour y être déjà venu, nous espérons qu'il pourra prendre en compte nos spécificités et qu'il pourra apporter des réponses à nos demandes pour faire évoluer la sécurité. Pour rappel nos revendications locales sont le redéploiement police gendarmerie, la création d'une antenne PAF au port de la rivière des galets, la création d'une section cdi dans le sud et la création d'une antenne PJ sur l'île."

  • IPR

    Voici la liste des ministres nommés ce lundi soir

    • Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères : Jean-Yves Le Drian
    • Ministre de la Transition écologique : Barbara Pompili
    • Ministre de l'Education nationale : Jean-Michel Blanquer
    • Ministre de l'Economie, des Finances et de la relance : Bruno Le Maire
    • Ministre des Armées : Florence Parly
    • Ministre de l'Intérieur : Gérald Darmanin
    • Ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion : Elisabeth Borne
    ​• Ministre de l'Outre-Mer : Sebastien Lecornu
    • Ministre de la Justice, Garde des sceaux : Éric Dupond-Moretti
    • Ministre de la Cohésion des territoires : Jacqueline Gourault
    • Ministre de la Culture : Roselyne Bachelot
    • Ministre de la Solidarité et de la Santé : Olivier Véran
    ​• Ministre de la mer : Annick Girardin
    • Ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation : Frédérique Vidal
    ​• Ministre de l'Agriculture et Alimentation : Julien Denormandie
    • Ministre de la Transformation de la fonction publique : Amélie de Montchalin
    • Ministre chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances : Elisabeth Moreno

    Voici la liste des ministres délgués nommés ce lundi soir

    • Ministre délégué aux relations avec le Parlement : Marc Fesneau
    • Ministre déléguée chargée de l'égalité femmes/hommes : Elisabeth Moreno
    • Ministre délégué au Commerce extérieur : Franck Riester
    • Ministre déléguée au Logement : Emmanuelle Wargon
    • Ministre délégué aux Transports : Jean-Baptiste Djebbari
    • Ministre délégué aux Comptes publics : Olivier Dussopt
    • Ministre déléguée à l'Industrie : Agnès Pannier-Runacher
    • Ministre délégué aux PME : Alain Grise
    • Ministre déléguée aux Sports : Roxana Maracineanu
    • Ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens Combattants : Geneviève Darrieussecq
    • Ministre déléguée à la Citoyenneté : Marlène Schiappa
    • Ministre déléguée à l'Insertion : Brigitte Klinkert
    • Ministre déléguée à la Ville : Nadia Hai
    • Ministre déléguée à l'Autonomie : Brigitte Bourguignon

    Gabriel Attal est nommé porte-parole du gouvernement

  • IPR

    Une surprise à la Justice

    Nicole Belloubet n'a pas été reconduite à son poste de ministre de la justice et de garde des sceaux. Elle est remplacée par l'avocat eric Dupond-Moretti. Cette nomination constitue une réelle surprise

    Le juriste est connu autant pour son talent à la barre que pour son caractère colérique et son franc parler

    Récemment il s'est aussi déclaré en faveur d'une mise en cause de la responsabité personnelle des juges en cas d'erreur dans les procédures qu'ils instruisent

  • IPR

    Sébastien Lecornu succède à Annick Girardin au poste de ministre des Outre-mer, un porfeuille qu'il visait depuis un moment.

    Annick Girardin est nommée ministre de la Mer

  • IPR

    Jean-Yves Le Drian, numéro 2 du premier gouvernement Castex

    Il conserve son ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

    Barbara Pompili est nommée ministre de la Transition écologique.

    Jean-Michel Blanquer reste ministre de l’Education nationale, et hérite des porteufeuilles de la Jeunesse et des Sports.

    Florence Parly reste au ministère des Armées.

    Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Intérieur. Il succède ainsi à Christophe Castaner.

     

  • IPR

    Alexis Kohler s'exprime depuis le perron de l'Elysée

  • IPR

    L'annonce de la composition du nouveau gouvernement est immiente, annonce l'Elysée

  • IPR
  • IPR

    Le nouveau gouvernement sera connu à 21h, heure de La Réunion (Elysée)

     

  • IPR

    Jean Castex veut une relation de confiance avec l'Assemblée nationale, le Sénat et le CESE

    Le Premier ministre en a fait part sur son compte Twitter à l'issue de ses trois rendez-vous de l'après-midi avec Gérad Larcher, Richard Ferrand et Patrick Bernasconi.

  • IPR

    Les choses commencent à se mettre en place dans la cour de l'Elysée

    Soazig de la Moissonnière, la photographe officielle d'Emmanuel Macron, a posté des images de la cour de l'Elysée avec la légende "Quelque chose se prépare". La composition du nouveau gouvernement sera annoncée du perron du palais présidentielle

  • IPR

    Jean Castex est arrivé au Conseil économique social et environnemental

    Il s'entretient avec le président Patrick Bernasconi.

  • IPR

    Les noms des secrétaires d'Etat seront annoncés avant le 14 juillet

    Les noms des ministres du nouveau gouvernement seront annoncés ce soir, entre 19h30 et 22h (heure de La Réunion).

    Ceux des secrétaires d'Etat seront connus dans les prochains jours, après le conseil des ministres de mercredi prochain mais avant le 14 juillet, indique une source proche de l'Elysée

  • IPR

    Jean Castex est maintenant à l'Assemblée nationale. Le premier ministre doit ensuite se rendre au Conseil économique et social (Cese).

  • IPR

    Retard

    L'heure possible d'annonce de la composition du gouvernement est encore repoussée. Il est maintenant question de révéler les noms de nouveaux ministres ver 21 heures (heure de La Réunion).

  • IPR

    Jean Castex quitte le Sénat pour se rendre à l'Assemblée nationale

    Il va y rencontrer le président de l'hémicylcle Richard Ferrand. 

  • IPR

    Qui sera nommé(e) ministre (ou Secrétaire d'État) des Outre-mer ?

    A La Réunion, en toute logique, c'est aussi vers la rue Oudinot, siège du ministère des Outer-mer à Paris que sont tourné les regards. Annick Giradin en poste depuis le 17 mai 2017, date de l'entrée en fonction du premier gouvernement d'Edouard Philippe, a déjà indiqué qu'elle ne souhaitait pas rester au gouvernement.

    Plusieurs noms circulent pour la remplacer sans que l'ou ou l'autre des prétendants avoués ou secret ne se démarque.

    Il s'agit aussi de savoir si les Outre-mer seront dotés d'un ministère de plein exercice - c'est le cas depuis 2009 - où s'ils seront dépendant d'un Secrétariat d'Etat rattaché à un ministère de plein exercice, celui de l'Intérieur ou des collecvités par exemple.

    Une décision qui serait forcément interprétée par les ultramarins comme un signal négatif sybonylle du peu d'importance accordée par l'Etat aux grands défis posés aux Outre-mer

    Pour rappel le ministère des Outre-mer est l’administration chargée de coordonner l'action du gouvernement dans les départements d’outre-mer, les collectivités d'outre-mer, la Nouvelle-Calédonie et l’île Clipperton et de participer à l'élaboration et à la mise en œuvre des règles applicables dans ces collectivités.

    Voici la liste des ministres et sécrétaires d'Etat depuis 1969

    • Présidence de Georges Pompidou

    - Henri Rey, Ministre délégué chargé des Départements et Territoires d'outre-mer de juin 1969 à février 1971
    - Pierre Mesmer Ministre d'État chargé des Départements et Territoires d'outre-mer de février 1971 à juillet 1972
    - Xavier Deniau, Secrétaire d'État chargé des Départements et Territoires d'outre-mer de juillet 1972 à mars 1973
    - Joseph Comiti, Secrétaire d'État chargé des Départements et Territoires d'outre-mer de mars 1974  à mai 1974

    • Présidence de Valéry Giscard d'Estaing

    - Olivier Stirn, Secrétaire d'État chargé des Départements et Territoires d'outre-mer de mai 1974 à mars 1978
    - Paul Dijoud, Secrétaire d'État chargé des Départements et Territoires d'outre-mer d'avril 1978 à mai 1981

    • Présidence de François Mitterrand

    - Henri Emmanuelli, Secrétaire d'État chargé des Départements et territoires d'outre-mer de mai 1981 à avril 1984
    - Georges Lemoine Secrétaire d'État chargé des Départements et territoires d'outre-mer de mai 1985 à mars 1986
    - Bernad Pons Ministre des Départements et Territoires d'outre-mer de mars 1986 à 10 mai 1988
    - Louis Le Pensec,  Ministre des Départements et Territoires d'Outre-mer de juin 1988 à mars 1993
    - Dominique Perben,  Ministre des Départements et Territoires d'Outre-mer  de mars 1993 à mai 1995

    • Présidence de Jacques Chirac

    - Jean-Jacques de Peretti, Ministre de l'Outre-mer denovembre 1995 à 2 juin 1997
    - Jean-Jack Queyranne, Secrétaire d'État à l'Outre-mer de juin 1997 à mai 2002
    - Brigitte Girardin, Ministre de l'Outre-mer de mai 2002 à mai 2005
    - François Baroin, Ministre de l'Outre-mer de juin 2005 à mars 2007
    - Hervé Mariton, Ministre de l'Outre-mer de mars 2007 à mai 2077

    • Présidence de Nicolas Sarkozy

    - Christian Estrosi, Secrétaire d'État chargé de l'Outre-mer de juin 2007 à mars 2008
    - Yves Jégo, Secrétaire d'État chargé de l'Outre-mer de juin 2009 à novembre 2009
    - Marie Luce Penchard, Ministre chargée de l'Outre-mer de novembre 2010 à vévier 2011

    • Présidence de François Hollande

    - Victorin Lurel, Ministre des Outre-mer demfai 2012 à  2012 à mars 2014
    - Georges Pau Langevin, Ministre des Outre-mer d'avril 2014 à aoput 2016
    - Ericka Bareigts, Ministre des Outre-mer d'août 2016 à mai 2017

    • Présidence d'Emmanuel Macron

    Annick Girardin, Ministre des Outre-mer de 2017 à ce jour

  • IPR

    Jean Castex est arrivé au Sénat

    Après un déjeuner avec le président Emmanuel Macron, le nouveau Premier ministre a pris la direction du Sénat pour son rendez-vous avec le Gérard Larcher.

  • IPR

    Jean-Hugues Ratenon interpelle le Jean Castex sur les Outre-mer

    À quelques heures de l'annonce de la composition du prochain gouvernement, le député de La Réunion Jean-Hugues Ratenon adresse un courrier au nouveau Premier ministre. 

    "La situation économique et sociale était déjà difficile mais elle s'aggrave encore plus avec la crise sanitaire du coronavirus et la période de confinement. Vous le savez surement, l'Outre-Mer est durement frappé par les conséquences de cette pandémie.

    Vous allez dans quelques jours prononcer votre déclaration de politique générale et je souhaite que vous n’oubliez pas ces territoires qui font la richesse de la France et la fait rayonner sur toute la planète."

    Retrouvez le courrier dans son intégralité ici.

  • IPR

    Pas encore dans la cour

    Pour le moment la cour de l'Elysée n'est pas encore ouverte aux journalistes.

    Tant qu'ils ne pourront pas accéder à cette cour, Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée, ne donnera pas la liste des ministres.

  • IPR

    Dès l’annonce de la composition du gouvernement, Jean Castex recevra les parlementaires de la majorité.

  • IPR

    Pas d'agitation ni de micro

    Pour le moment tout est calme dans la cour de l'Elysée et aucun micro n'est encore installé sur le perron du palais présidentiel d'où sera annoncé la composition du gouvernement.

    Selon des informations citées par la presse nationale, l'annonce devrait avoir lieu en fin d'après-midi (heure de Métropole et donc en début de soirée à La Réunion).

     

  • IPR

    Jean Castex va rencontrer les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale

    Ces échanges avec le président du Sénat, Gérard Larcher, le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand et enfin le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Patrick Bernasconi doivent débuter à 16h30 (heure de La Réunion).

  • IPR

    Info ou intox ?

    Dans le petit jeu parfois cocasse du "entrera, entrera pas", l'ex-ministre socialiste et ancienne candidate à la présidentielle Ségolène Royal a assuré aussi avoir été contactée samedi.

    Face au démenti d'une source proche du chef de l'Etat, elle a fourni à l'AFP des échanges de SMS qu'elle dit avoir eu avec le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

  • IPR

    Le dossier retraites "pas prioritaire"

    Jean Castex affirme vouloir "a minima un nouvel agenda social" et régler "à court terme" le dossier explosif des retraites.

    Réponse de Philippe Martinez, le patron de la CGT, dimanche sur LCI: "Tous les syndicats sont d'accord aujourd'hui pour dire que la réforme des retraites, c'est pas un sujet prioritaire" face au chômage qui s'annonce.

    Quant au Ségur de la Santé, suspendu en fin de semaine faute d'accord avec les syndicats avant le remaniement, le Premier ministre souhaite le conclure "la semaine prochaine", alors qu'une enveloppe de sept milliards d'euros est sur la table pour les salaires des soignants.

    Sa méthode ? Le dialogue social, et s'appuyer sur les élus locaux. Mais il avertit: "Je ne crois pas au consensus mou".

  • IPR

    Il attendra la prise de parole présidentielle avant de faire sa déclaration de politique générale

    Emmanuel Macron a rappelé dans des tweets dimanche les lignes force de la dernière partie de son quinquennat qu'un "gouvernement de mission et de rassemblement" devra mettre en oeuvre: "relance de l'économie, poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l'environnement, rétablissement d'un ordre républicain juste" ou encore "défense de la souveraineté européenne".

    Des priorités le chef de l'Etat devrait détailler à l'occasion d'une nouvelle intervention, probablement télévisée selon son entourage, le jour de la fête nationale du 14 juillet, renouant avec une tradition présidentielle qu'il avait supprimée.

    Le Premier ministre, qui avait prévu sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée en milieu de semaine, devra attendre la prise de parole présidentielle pour présenter son programme "quelques jours après", selon l'entourage d'Emmanuel Macron.

  • IPR

    "Des personnalités venues d'horizons différents"

    Au total, la nouvelle équipe devrait compter, selon l'Elysée, "une vingtaine de ministres et de ministres délégués". L'ancienne équipe d'Edouard Philippe était constituée de 16 ministres, trois ministres délégués et 17 secrétaires d'Etat.

    Décidé à accélérer la cadence pour faire oublier la débâcle des municipales et s'attaquer aux crises post-coronavirus, le nouveau couple exécutif devrait d'abord annoncer les ministres, selon un proche du président, puis les secrétaires d'État quelques jours plus tard.

    Si certains ministres actuels, comme celui de l'Education Jean-Michel Blanquer ont été vus à l'Elysée, l'entourage du chef de l'Etat a assuré qu'il y aurait "de nouveaux talents" et "des personnalités venues d'horizons différents".

  • IPR

    Visite surprise de Jean Castex aux policiers 

    Le nouveau Premier ministre s'est rendu dimanche soir au commissariat de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) pour discuter avec les membres des forces de l'ordre et leur apporter son soutien. "Je sais que vous attendez de nous des actes. Ils viendront. Vous attendez de nous de la reconnaissance et du soutien. Ils seront sans faille", a-t-il déclaré aux policiers.

    Cette visite surprise pose question sur le sort de Christophe Castaner au poste de ministre de l'Intérieur, alors que les syndicats de police demandent actuellement sa démission.

  • IPR

    Emmanuel Macron : "un nouveau chemin doit être dessiné"

    Dans une série de tweets, Emmanuel Macron a tracé les grandes lignes de ses attentes vis-à-vis du nouveau Premier minsitre. "Le projet que j’ai porté en 2017 et sur lequel les Français m’ont élu reste au cœur de ma politique. Mais il doit s’adapter aux bouleversements internationaux et aux crises que nous vivons : un nouveau chemin doit être dessiné" a-t-il notamment déclaré.

  • IPR

    Bonjour, bienvenue à tous dans ce live !

    Les nominations des nouveaux ministres seront annoncées dans la journée, suivez nous, nous sommes en live

A propos

Ce vendredi 3 juillet 2020, Edouard Philippe a démissionné de son gouvernement, laissant sa place de Premier ministre à Jean Castex, nommé par Emmanuel Macron. Ce haut fonctionnaire, maire de la commune de Prades (Hautes-Pyrennées), a d'ailleurs été nommé le jour-même. Il a notamment été en charge du déconfinement progressif du pays suite à la crise Covid-19.

Dès ce lundi, Jean Castex annoncera la nouvelle formation de son gouvernement, où une vingtaine de ministres et de ministres délégués sont attendus, contre 16 ministres et trois ministres délégués, avec 17 secrétaires d'Etat actuels. Les secrétaires d'Etat seront par ailleurs nommés ultérieurement.

- "On ne peut pas perdre du temps" -

Le nouveau Premier ministre avait directement annoncé son attention de former le nouveau gouvernment "au plus vite".  "On ne peut pas perdre du temps à choisir des personnes. Et je ne tarderai pas non plus à clarifier mes intentions en prononçant mon discours de politique générale avant la mi-juillet", a tweeté le nouveau chef du gouvernement.

Alors que se profile une rentrée "très dure" sur les fronts économique et social, Jean Castex sera chargé d'appliquer le "nouveau chemin" voulu par le chef de l'Etat, avec une priorité à la politique de santé, au grand âge et à un plan pour la jeunesse, et la remise en chantier de la réforme des retraites.

Lire aussi : Castex et Macron veulent former le nouveau gouvernement "au plus vite"

Les nouveaux noms du gouvernement seront annoncés ce lundi, Imaz Press sera en live, suivez-nous !

   

1 Commentaire(s)

Jean Philippe D., Posté
J'espère qu'il va m'appeler, moi aussi je ne suis pas petit fils d'énarque du XVIème ( rive gauche de la Seine !)...ð??...
Moi, c'est Camp Houston...en face de celui des Français => QF à Sainte-Suzanne (rive gauche...rivière [la grande...] St-Jean)/devenu Cambuston !ð?¤"