Le ministre des Outre-mer arrive lundi dans l'île :

Les citoyens de l'OPMR demandent à rencontre Sébastien Lecornu


Publié / Actualisé
Alors que Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, arrivera ce lundi 17 août 2020, les citoyens de l'observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion (OPMR) demandent à le rencontrer. Une demande a été formulée le 15 juillet dernier, qui est restée sans réponse pour le moment. Nous publions leur courrier ci-dessous. (Photo AFP)
Alors que Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, arrivera ce lundi 17 août 2020, les citoyens de l'observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion (OPMR) demandent à le rencontrer. Une demande a été formulée le 15 juillet dernier, qui est restée sans réponse pour le moment. Nous publions leur courrier ci-dessous. (Photo AFP)

"Monsieur le Ministre des Outre-Mers vous serez prochainement en visite dans notre département. A cet effet, nous renouvelons notre demande pour une audience afin de traiter ensemble de nombreux sujets sensibles pour les réunionnais.

Nous avons formulé par mail le 15 Juillet dernier une demande écrite auprès du SGAR pour vous rencontrer. Nous avons choisi d’un commun accord entre citoyens associés aux travaux de l’OPMR de faire cette demande de façon correcte et respectueuse des institutions. Malheureusement cette demande d’entretien est restée sans réponse de la Préfecture de la Réunion et du SGAR.

Nous sommes donc surpris d’entendre aux informations à la radio RTL-Réunion parler d’une rencontre possible ou pas. Nous avons été mis en place depuis un an et demi, nous avons travaillé sur les thématiques de la vie chère, du logement, de la santé, de la production locale et du carburant.

Nous souhaitons vous faire part de notre incompréhension face à cette absence de réponse pour la voix des citoyens qui veulent faire part au ministre de leurs propositions issues des ateliers de travail depuis que nous avons été tirés au sort et investis de notre mission par Mme Girardin, Ministre des Outre-Mers.

Au-delà de la mise en lumière des problématiques, nous avons émis des pistes de solutions ainsi que l’émergence de projets pour notre territoire.

Pour rappel, nous travaillons à titre bénévole et sans cadre, malgré la promesse du Président de la République de nous donner un statut. Nous apprécierions que vous fassiez l'effort de nous rencontrer, ce qui nous permettra de faire le point sur nos travaux ainsi que notre mission et les perspectives pour l'avenir."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !