Abstention massive dans la 2ème circonscription :

Législative partielle : Karine Lebon en ballottage largement favorable devant Audrey Fontaine


Publié / Actualisé
Avec 52,15 % des voix, Karine Lebon (PLR - union des gauches) est arrivée largement en tête du premier tour de la législative partielle de la 2ème circonscription ce dimanche 20 septembre 2020. Elle devance très nettement la sans étiquette Audrey Fontaine (15,83 %). Les deux candidates s'affronteront pour le second tour le dimanche 27 septembre prochain. Les autres candidats n'ont pas réussi à atteindre le seuil nécessaire pour se maintenir au second tour. Comme il fallait s'y attendre c'est l'abstention qui se taille la part du lion pour ce premier tour de scrutin avec un taux de 84,85%. Le désintérêt régulier et inexorablement grandissant de la population pour la vie politique, combiné à la crainte générée par la crise sanitaire en cours, ont vidé les bureaux de vote (Photo rb/www.ipreunion.com)
Avec 52,15 % des voix, Karine Lebon (PLR - union des gauches) est arrivée largement en tête du premier tour de la législative partielle de la 2ème circonscription ce dimanche 20 septembre 2020. Elle devance très nettement la sans étiquette Audrey Fontaine (15,83 %). Les deux candidates s'affronteront pour le second tour le dimanche 27 septembre prochain. Les autres candidats n'ont pas réussi à atteindre le seuil nécessaire pour se maintenir au second tour. Comme il fallait s'y attendre c'est l'abstention qui se taille la part du lion pour ce premier tour de scrutin avec un taux de 84,85%. Le désintérêt régulier et inexorablement grandissant de la population pour la vie politique, combiné à la crainte générée par la crise sanitaire en cours, ont vidé les bureaux de vote (Photo rb/www.ipreunion.com)

L'arrivée en tête de classement de Karine Lebon n'est pas une grande surprise, même si son score dépasse peut-être ses attentes. A l'exception des Verts de Charles Moyac, elle a réussi a fédérer autour d'elle toute la gauche, le PCR allant même lui apporter son aide alors que l'un de ses membres, Philippe Robert en l'occurrence, était candidat.

Elle bénéficie également de deux soutiens de poids. Celui de Huguette Bello - à l'origine de cette partielle suite à sa démission de l'Assemblée après son élection à la tête de la commune de Saint-Paul -, et du maire portois Olivier Hoarau réélu à la tête de sa commune dès le premier tour des municipales en mars dernier.

La maire saint-pauloise - qui a quitté l'Assemblée nationale après y avoir siégé pendant plus de 20 ans -,  peut se réjouir d'avoir imposé de manière magistrale sa candidate, pourtant nouvelle en politique. L'électorat de la partie de Saint-Paul concernée par le scrutin s'est prononcé pour elle à 58,75% reléguant très loin derrière Audrey Fontaine, la candidate de droite, (13,80%) et encore plus loin Alain Bénard, ex maire de Saint-Paul (9,28%). Les scores des 11 autres candidats relèvent tous de l'anecdotique.

Le maire portois peut lui aussi être content. Dans sa commune Karine Lebon remporte 55,24% des voix, contre 22,82% à Audrey Fontaine. Dans cette ville aussi tous les autres candidats n'ont fait que de la figuration, aucun d'eux ne dépassant les 5% des voix. Olivier Hoarau prouve ainsi son poids politique, sa capacité à mobiliser et à faire le job plus que correctement. C'est l'un des enseignements à retenir pour les élections départementales et régionales de 2021.

Lire aussi : Et la (le) prochain(e) président(e) de Région s'appelle...

- Abstention massive -

A La Possession, où la maire Vanessa Miranville s'est déjà déclarée candidate aux Régionales, c'est aussi Karine Lebon qui arrive confortablement en tête (30,89%). Elle devance Philippe Robert, chef de file de l'opposition municipale, (24,76%). Dans cette commune Audrey Fontaine termine à la 4ème place (10,84%) derrière Patrick Serveaux (11,47%).

Bien que soutenue par Michel Fontaine, chef de file des Républicains et Cyrille Melchior, président du Département, Audrey Fontaine n'a donc pas réussi une percée décisive. Elle a visiblement souffert de la multiplicité des candidatures, une bonne demie douzaine au total.

Lire aussi : Législative partielle : crash test à droite pour de futures échéances

Interrogée par la 1ere après la publication des résultats, elle a indiqué vouloir prouver qu'elle est "une femme de dialogue". Une manière de dire qu'elle est prête à toutes les discussions et accords.

Reste à savoir comment ces tractations seront perçues par un électorat déjà largement dubitatif face au débat politique. Le chiffre de l'abstention le démontre une fois de plus : 84,85% des électrices et des électeurs ont fait autre chose qu'aller voter. Cela coûte d'ailleurs à Karine Lebon une victoire au premier tour. Même si elle est majoritaire avec plus de 50% des voix sur l'ensemble de la circonscription, elle ne totalise pas les 25% des électeurs inscrits, un chiffre nécessaire pour être élu.e à ce stade.

Les 96.228 électrices et électeurs de la deuxième circonscription seront donc convoqués une nouvelle fois dès 8h le dimanche 27 septembre dans l'un des 137 bureaux de vote ouverts jusqu'à 18h.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

Papillon diurne, Posté
Koudzock, ou coup de doc, ou coup sur la tête, ou coup par par-derrière, ou coup bas..., je ne partage pas votre analyse !La démocratie est confisquée par toutes de conditionnement et machine à fabrication de l'opinion, voire tout simplement d'instrumentalisation et de manipulation et d'abus de faiblesse...C'est quand tu veux, on monte sur un plateau télé et nous débattons à visage découvert (sans google dans la main).
Koudzok, Posté
La candidate en tête est légitime dans la mesure où malgré 14 candidats, les électeurs n'ont pas pu trouver une seule ou un seul qui puisse les convaincre. Il y avait pourtant des nouvelles têtes, des propositions intéressantes mais cela ne passe toujours pas. Il y a là légitimité chez les électeurs qui s'intéressent à la politique.
GERARD97460, Posté
Dimanche prochain elle sera élu à la place de Huguette, c'est une excellente chose pour la région ouest de savoir qu'une députée de gauche sera élue dimanche prochain, une claque à la politique de Macron et de cette vieille droite réunionnaise qui est vraiment à bout de souffle et qu'il faudra mettre au placard définitivement une fois pour toute et qu'on n'en reparle plus, quand on voit leur tête depuis l'étranger, on a vraiment HONTE pour notre île.Bonne élection pour dimanche prochain et bon mandat législatif.
Aie aie, Posté
aucune légitimité electorale avec cette participation...crie pas trop fort bello
Snob, Posté
Il me tarde de savoir les reports de voix à droite ( entre autres Nativel , seveaux )
Papillon diurne, Posté
Et, "on" adore tous ce genre de scénario manifestement...
La vérité si je mens !, Posté
Que vaut 1 D-puté(e) élu(e) avec une participation très faible ?Un(e) élu(e) qui va siéger à l'assemblée nationale parmi des inconnus , BELLO H. était aphone au court de son mandat à part ses indemnités , ses voyages aux frais des contribuables . Rien de mieux à l'horizon .