L'agresseur a été interpellé par la police (actualisé) :

Le Port : agression au couteau d'un employé du magasin E. Leclerc


Publié / Actualisé
Ce jeudi 24 septembre 2020, en fin de journée, un employé du magasin E. Leclerc situé au Port a été victime "d'une lâche agression" dénonce l'enseigne. Un client, surpris en train de voler dans le magasin, est revenu couteau à la main pour s'attaquer à l'employé qui l'avait pris sur le fait, lui assénant un coup de couteau dans le dos. Pris en charge par les secours, l'employé a été transporté au CHU de Saint-Paul où son état est stable. L'agresseur a quant à lui été interpellé par la police. Une plainte a été déposée ce vendredi 25 septembre au matin par la direction. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 24 septembre 2020, en fin de journée, un employé du magasin E. Leclerc situé au Port a été victime "d'une lâche agression" dénonce l'enseigne. Un client, surpris en train de voler dans le magasin, est revenu couteau à la main pour s'attaquer à l'employé qui l'avait pris sur le fait, lui assénant un coup de couteau dans le dos. Pris en charge par les secours, l'employé a été transporté au CHU de Saint-Paul où son état est stable. L'agresseur a quant à lui été interpellé par la police. Une plainte a été déposée ce vendredi 25 septembre au matin par la direction. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce jeudi 24 septembre aux alentours de 18h, un individu est interpellé par un employé alors qu'il est surpris en train de voler dans le magasin E. Leclerc du Port. La personne est sortie du magasin par le vigile. Elle revient ensuite à l'intérieur, couteau à la main, et s'en prend à l'employé qu'il l'avait pris sur le fait. Il lui assène alors un coup de couteau dans le dos, avant d'être neutralisé par l'agent de sécurité. Les clients sont immédiatement évacués et le supermarché est fermé dans la foulée.

L'employé âgé d'une cinquantaine d'années est "dans un état stable" selon l'enseigne E. Leclerc qui ajoute "prendre régulièrement de ses nouvelles". Il a été transporté au CHU de Saint-Paul. "Peu de témoins ont vu la scène, mais une cellule psychologique a été ouverte pour accompagner le personnel" indique E. Leclerc.

"L'employé et l'agresseur ne se connaissaient pas" garantit E. Leclerc.

Ce vendredi 25 septembre, une plainte a été déposée par la direction. "La Direction est déterminée à soutenir la victime dans les suites judiciaires qui seront données à cette affaire" écrit l'enseigne dans un communiqué.

Le supermarché du Port a été rouvert ce vendredi matin avec avec une sécurité renforcée : 3 vigiles supplémentaires ont été recrutés venant s'ajouter à l'unique agent de sécurité du magasin.

"La Direction et les membres du personnel condamnent vivement cette agression et expriment toute leur solidarité au salarié victime de cet acte odieux. Toutes nos pensées sont dirigées vers notre collègue et ses proches" déclare l'enseigne E. Lerclerc.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Même en tort ... il persiste avec une agression ...
on va nous dire que c est un malade a soigner ....
7AC, Posté
Si l'employé s'en sort, ce qui j'espère sera le cas, le débile risque une peine de prison avec sursis, voir un simple rappel à la Loi.Avec un bon avocat, style Dupond-Moretti, dit "Acquitatort", c'est Leclerc qui risque d'être condamné pour l'avoir empêché de voler !
FERRERE, Posté
La justice n'est pas assez sévère, 15 ans de prison pour un acte d'agression avec une arme, à perpétuité pour un meurtre.