Insécurité routière :

Saint-Paul : ivre, sans permis et sans assurance, un automobiliste roule à 160 km/h pour échapper aux gendarmes


Publié / Actualisé
Ivre, sans permis et sans assurance, un automobiliste a tenté d'échapper aux gendarmes qui ont voulu le contrôler chemin Chevalier à Saint-Paul ce dimanche 11 octobre vers 16 heures 30. Conduisant à plus de 160 km/h il commis "de nombreuses infractions au code de la route, mettant en danger les autres usagers, qu'il croisait ou dépassait par la gauche ou la droite" pendant une trentaine de minutes, indique la gendarmerie. L'homme a fini par s'immobiliser dans un chemin de traverse à Trois Bassins. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Par ailleurs, au cours de ce week-end les gendarmes ont relevé un total de 326 infractions. Pour leur part, les policiers ont noté 207 infractions, dont 23 délits au cours des 31 contrôles effectués du vendredi 9 octobre au dimanche 11 octobre 2020 sur l'ensemble de La Réunion. 150 policiers ont été mobilisés pour ces opérations (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ivre, sans permis et sans assurance, un automobiliste a tenté d'échapper aux gendarmes qui ont voulu le contrôler chemin Chevalier à Saint-Paul ce dimanche 11 octobre vers 16 heures 30. Conduisant à plus de 160 km/h il commis "de nombreuses infractions au code de la route, mettant en danger les autres usagers, qu'il croisait ou dépassait par la gauche ou la droite" pendant une trentaine de minutes, indique la gendarmerie. L'homme a fini par s'immobiliser dans un chemin de traverse à Trois Bassins. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Par ailleurs, au cours de ce week-end les gendarmes ont relevé un total de 326 infractions. Pour leur part, les policiers ont noté 207 infractions, dont 23 délits au cours des 31 contrôles effectués du vendredi 9 octobre au dimanche 11 octobre 2020 sur l'ensemble de La Réunion. 150 policiers ont été mobilisés pour ces opérations (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Les infractions relevées en secteur gendarmerie

Ce son les motocyclistes de la brigade motorisée (BMO) de Saint-Paul qui ont interpellé le chauffard ivre. ,"Leur attention a été immédiatement attirée vers un automobiliste qui ne portait pas sa ceinture de sécurité. Rendus au niveau de l’usager, ils ont tenté en vain de prendre contact avec celui-ci. Le contrevenant a préféré poursuivre son chemin, en faisant semblant de les ignorer" relatent les gendarmes.

Huit  infractions dont quatre délits lui sont reprochés à l'automobiliste : une récidive de conduite sans permis, une récidive de conduite sans assurance, une alcoolémie délictuelle (1,12 mg/l), une conduite sans ceinture de sécurité, un franchissement de ligne continue, un dépassement par la droite, une vitesse excessive et un refus d’obtempérer. Son véhicule a été placé en fourrière et "sera destiné à la destruction" indiquent les gendarmes.

D'autres infractions ont relevées par les gendarmes, nous publions ci-dessous le communiqué recensant ces faits :

Vendredi soir de 20h00 à 00h00, la compagnie de Saint-Benoit, appuyée des effectifs motocyclistes de la BMO  de Saint-Benoit, a réalisé un service coordonné, sur l’axe principal RN2,  ainsi que sur le réseau secondaire limitrophe. A cet effet, plusieurs postes fixes et mobiles ont été établis, en vue de porter l’effort sur les infractions graves génératrices d’accidents. 135 véhicules et 155 personnes ont été contrôlés, menant à la constatation de 48 infractions, dont cinq alcoolémies, trois conduites sous stupéfiants, deux usages de stupéfiants, cinq défauts de permis de conduire, cinq non port de ceinture de sécurité, un non port de casque, trois défauts d’assurance, six défauts de contrôle technique, une non mutation de carte grise, un défaut de plaque minéralogique, 14 vitesses et un refus d’obtempérer identifié.  

Samedi soir de 21h00 à 01h00, les BMO  de Saint-Paul et de la Rivière Saint-Louis, renforcées des effectifs des réservistes de l’EDSR (escadron départemental de sécurité routière), ont mené plusieurs postes de contrôles routiers sur les secteurs de Saint-Paul et Saint-Gilles les Bains. Au cours de ce service, 115 infractions ont été relevées par les militaires, soit 102 excès de vitesses sur la RN1 et RN1A, sept alcoolémies, deux conduites sous stupéfiants, un refus de priorité, un défaut de permis de conduire, un défaut d’assurance et une non mutation de carte grise.

Les chiffres détaillés

• Nombre de services réalisés : 21
• Nombre total d'infractions relevées : 326
• Nombre de conduites sous l'empire d'un état alcoolique : 12
• Nombre de conduites sous stupéfiants : 10
• Nombre de vitesses relevées : 235 soit 46 avec interception et 189 avec contrôle sanction automatisé.
• Nombre de refus de priorité : 5
• Nombre de téléphone : 4
• Nombre de ceinture et casque : 16
• Nombre de retentions de permis de conduire :17
• Nombre de conduite sans permis : 11
• Nombre défaut assurance : 12
• Nombre de refus d’obtempérer : 3 interceptés ou identifiés
• Nombre d'immobilisations fourrières administratives : 3
• Garde à vue : 1

• Les infractions relevées en secteur police

- Conduite sous l'Empire d'un état Alcoolique : 9 (taux compris entre 0,54 et 0,92 mg / l d'air expiré)
- défaut d'assurance : 9
- défaut de permis de conduire : 5

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la
constatation de 184 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 6
- défaut de port de casque : 2
- défaut d'équipement : 7
- défaut de contrôle technique : 12
- excès de vitesse : 48
- autres : 109

   

3 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Peut-être qu'on ne voit pas les policiers dans les quartiers sensibles, mais ils sont aussi payés pour veiller à notre sécurité sur les routes. Cet automobiliste a quand même fait très fort! (état d'ivresse, très gros excès de vitesse, pas de ceinture, circulation sans permis, etc...). Un éventuel assassin en puissance quand même ! Quand on a été (soi ou ses proches) victime de ce type de conducteur, on sait ce que cela coÃ"te physiquement et financièrement (remplacement d'un véhicule en épave par exemple). Donc, aucun cadeau! Une petite garde à vue lui fera du bien non ? Et qu'on lui confisque également son véhicule dans l'attente du jugement...
7AC, Posté
Son véhicule a été placé en fourrière et "sera destiné à la destruction"En v'la une idée qu'elle est bonne, je plussoie !
La vérité si je mens !, Posté
150 bleus de chauffe , Les effectifs de Police ... Ces mêmes qu'on ne voient jamais dans les quartiers sensibles ?Tous les dimanches la même musique " À force de tout voir, on finit par tout supporterâ?|À force de tout supporter, on finit par tout tolérerâ?|À force de tout tolérer, on finit par tout accepterâ?|À force de tout accepter, on finit par tout approuver. "(Saint Augustin)