"Identitovigilance" :

L'ARS lance sa campagne "pour être bien soigné, je dois être bien identifié"


Publié / Actualisé
La semaine de la sécurité des patients prévue du 23 au 27 novembre sera dédiée à l'identitovigilance. Il s'agit de l'organisation mise en oeuvre pour fiabiliser l'identification des patients et sécuriser leurs données de santé. Nous publions le communiqué complet de l'ARS ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La semaine de la sécurité des patients prévue du 23 au 27 novembre sera dédiée à l'identitovigilance. Il s'agit de l'organisation mise en oeuvre pour fiabiliser l'identification des patients et sécuriser leurs données de santé. Nous publions le communiqué complet de l'ARS ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La bonne identification d’un patient est un facteur clé pour la qualité et la sécurité de ses soins. Aussi, afin de sensibiliser les patients l’ARS La Réunion mène une campagne de communication à compter du 23 novembre. " Pour être bien soigné, je dois être bien identifié ", tel est le slogan de cette campagne visant à rappeler aux usagers l’importance de présenter sa pièce d’identité et carte vitale à chaque rendez-vous médical et de vérifier son identité sur tous les documents le concernant.

- L’identitovigilance, c’est quoi ? -

Entre l’identité officielle de l’état civil, celle employée dans la vie de tous les jours et celle qui figure sur les documents d’assurance maladie, il y a parfois des différences qui expliquent qu’un même patient puisse être identifié différemment par chacun des multiples acteurs de son parcours de santé. Faute d’appliquer des règles communes d’identification, il est impossible de garantir la qualité des informations médicales partagées sur le patient ni, par conséquent, la sécurité de sa prise en charge.

L’identitovigilance est un système de surveillance et de gestion des risques liés à l’identification des patients. Elle est requise pour tout échange de données de santé entre professionnels tout au long de la prise en charge de la personne.

Une erreur d’identité favorise le risque d’erreur médicale. Par conséquent, il est important pour l’usager de :

• présenter sa pièce d’identité et sa carte vitale à chaque rendez-vous de soins
• vérifier son identité sur tous les documents
• ne pas utiliser l’identité d’une autre personne

- Une action forte en matière d’identitovigilance à La Réunion -

Depuis 2015, l’ARS, en collaboration avec le GCS TESIS, ORISON et les professionnels de santé ont mis en place une politique forte en matière d’identitovigilance.

Parmi les actions réalisées :

• Mise en place d’un Collège régional d’identitovigilance (CRIV) et d’une Cellule opérationnelle d’identitovigilance (CORIV)

• Co-construction d’outils régionaux d’identitovigilance, permettant l’échange et le partage des données de santé, en prévenant les risques d’erreur de patient, au service des usagers et des professionnels de santé de La Réunion (charte des bonnes pratiques sur l’identification, charte de rapprochement pour identifier le patient, référentiel régional d’identités, application de gestion des doublons et des rapprochements)

• 2017-2018 : alimentation du serveur régional d’identité par les établissements de santé, mise en place d’un accompagnement spécifique des établissements lors de leur raccordement au serveur régional d’identité (formation des professionnels, mise à disposition de supports de communication, évaluation et amélioration continue de la qualité des identités locales)

• 2019-2020 : déploiement en région et mutualisation des expériences au national :
- alimentation du serveur régional d’identité par 9 établissements (hôpitaux, cliniques, centre de réadaptation, cabinets de radiologie),
- sensibilisation à l’identitovigilance de tous les acteurs de santé et du grand public (articles sur masante.re et le blog du GCS TESIS, newsletter pour le réseau régional d’identitovigilance, webinaires, flyers, affiches, ...)
- participation active de La Réunion aux travaux nationaux sur l’Identifiant National de Santé (INS)

Dès le 1er janvier 2021, cet élan s'asscompagnera de l'utilisation obligatoire d'un identifiant unique par patient : l’identifiant national de santé (INS). Cette identité INS, inscrite dans le Décret n° 2017-412 du 27 mars 2017, vise à ce que chaque usager soit identifié de la même façon par l’ensemble des professionnels qui le prennent en charge.

- Une campagne de communication -

Du 23 novembre au 2 décembre, l’ARS La Réunion lance une campagne de communication. L’enjeu est de faire comprendre à chacun les objectifs et bénéfices à être clairement identifiés tout au long de son parcours de soins.

Les outils de la campagne :
• 2 spots TV
• Campagne web
• Encart presse

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !