Illustration : Constructions les pieds dans l'eau ou cases sans permis dans les hauts, pas le même tarif
LIKES
TWEETS

Elles sont pourtant toutes les deux illégales (actualisé)

Constructions les pieds dans l'eau ou cases sans permis dans les hauts, pas le même tarif

Posté par IPR, dans Environnement
Les constructions sur la plage ne cessent de faire " bat la lang' ". Collectifs et riverains déplorent une privatisation du domaine public maritime et plaident pour l'application de la loi. Car il existe un cadre légal destiné à réguler les occupations...
Illustration : Corse: rassemblement pour la démolition des villas de Pierre Ferracci
LIKES
TWEETS

Elles ont été construites sur le site protégé de la plage de la Rondinara

Corse: rassemblement pour la démolition des villas de Pierre Ferracci

Posté par IPR, dans AFP
Environ 150 personnes se sont rassemblées dimanche devant deux villas construites sur le site protégé de la plage de la Rondinara, près de Bonifacio (Corse-du-Sud), par Pierre Ferracci, PDG du groupe Alpha, condamné à un million d'euros pour travaux hors...
Illustration : Nouvelle route du littoral : la ville du Port ne veut pas d'usines illégalement installées
LIKES
TWEETS

Aucun permis de construire n'a été délivré

Nouvelle route du littoral : la ville du Port ne veut pas d'usines illégalement installées

Posté par IPR, dans Route du littoral
Réuni ce mardi 5 mai 2015, le conseil municipal du Port a donné un avis défavorable concernant l'installation d'usines à béton chargées d'alimenter le chantier de la nouvelle route du littoral. "A ma connaissance, il n'y a pas eu à ce jour de demande...
Illustration : La mairie de Saint-Pierre visée par de nouvelles accusations
LIKES
TWEETS

Un collectif dénonce un permis de construire "suspect" et un "détournement de fonds"

La mairie de Saint-Pierre visée par de nouvelles accusations

Posté par IPR, dans Politique
Le 8 août 2014, le collectif nommé "les contribuables de Saint-Pierre" a écrit au procureur de la République pour dénoncer ce qu'ils estiment être "une nouvelle malversation". Documents à l'appui, ils évoquent dans ce courrier une "procédure suspecte"...