Illustration : Jacqueline Jacob défend son "alibi inattaquable"
LIKES
TWEETS

Affaire Grégory

Jacqueline Jacob défend son "alibi inattaquable"

Posté par IPR, dans AFP
Cinq mois après son arrestation et sa mise en examen, avec son époux Marcel, pour l'enlèvement et la séquestration suivis de la mort de son petit-neveu Grégory en 1984, Jacqueline Jacob est sortie vendredi de son silence pour défendre un "alibi inattaquable".
Illustration : 30 ans requis à Gap contre un prédateur sexuel
LIKES
TWEETS

Assises

30 ans requis à Gap contre un prédateur sexuel

Posté par IPR, dans AFP
Trente ans de réclusion criminelle ont été requis vendredi devant les assises des Hautes-Alpes contre un prédateur sexuel accusé notamment d'enlèvement et tentative de meurtre en 2014 sur une fillette.