Tribune libre du Conseil politique du PCR :

"Fabrice Hoarau n'est plus autorisé à s'exprimer au nom du PCR"


Publié / Actualisé
Le 7 décembre dernier, le secrétariat du Parti Communiste Réunionnais a adopté à l'unanimité la position du PCR après le premier tour des élections régionales. En tant que membre de cette instance de direction, Fabrice Hoarau a participé pleinement à l'élaboration collective de la décision qu'il a adoptée.
Le 7 décembre dernier, le secrétariat du Parti Communiste Réunionnais a adopté à l'unanimité la position du PCR après le premier tour des élections régionales. En tant que membre de cette instance de direction, Fabrice Hoarau a participé pleinement à l'élaboration collective de la décision qu'il a adoptée.

Il a donc soutenu cette position qui était la suivante, selon le communiqué de presse diffusé le "Nous soutenons la constitution d’une telle liste d’union. Notre seule objection de principe, c'est que Huguette Bello a introduit depuis des années un tel contentieux qui continue avec le Parti communiste réunionnais, qu’il n’est pas envisageable qu’elle soit la tête de liste rassembleuse du second tour des élections régionales. Il s'agit de ne pas hypothéquer l'avenir de La Réunion pour une personne."

Quelques heures plus tard, Fabrice Hoarau a participé, aux côtés de Maurice Gironcel, Ginette Sinapin et Yvan Dejean, à une conférence de presse qui a permis de rendre publique cette décision. Il a même commenté devant les journalistes le communiqué de presse annonçant la décision du PCR.

Le lendemain, le secrétariat du PCR s'est de nouveau réuni pour envisager la position du PCR concernant la constitution de la liste d'union. Fabrice Hoarau, au courant de cette réunion, a refusé volontairement d'y participer. Il n'a donc pas contribué à l'élaboration du communiqué du Parti sur la liste conduite par Huguette Bello. Quand il dit n'avoir pas signé ce communiqué, c'est en réalité parce qu'il n'a pas été à la réunion du secrétariat du Parti. C'est pourquoi le PCR ne comprend pas la prise de position d'un de ses secrétaires généraux, Fabrice Hoarau.

Sa prise de position, au-delà du fond, est inacceptable dans la forme puisqu'à aucun moment il n'a exprimé ses objections ou son désaccord face au secrétariat. Il s'est adressé directement à la presse (radio, télévision...). Cela est contraire aux principes de fonctionnement de notre Parti. Le Conseil politique réuni ce jour, demande aux instances dirigeantes du PCR de fixer une date pour examiner cette indiscipline d'un de nos dirigeants et pour prendre les décisions qui s'imposent.

En attendant, Fabrice Hoarau n'est plus autorisé à s'exprimer au nom du Parti Communiste Réunionnais.

Le Conseil politique du PCR

   

5 Commentaire(s)

Lenine, Posté
Finalement je crois que Paul verges à tout fait pour diviser le pcr. Aujourd'hui on se rend compte que la grande famille des valeur de gauche se retrouve autour de huguette bello. Tout le monde sait que huguette est intégre et on a souvent critiquer ses positions simplement pour ne pas vexer le grand chef mais au fond tous savent que verges à fait son temps et que son orgueil personnel la pousser à la division au point de soutenir une plate forme de droite aujourdhui. La fin aura été triste.
ALEXANDRA, Posté
Pour ce qui reste du PCR, c'est nul, puéril, du pipi de chat !!!
Mi mange pas macatia, Posté
Je ne peux pas penser que mon parti pour qui mes ancêtres ont payé un lourd tribut fasse voter pour un petit dictateur comme DIDI 1er. Ce faisant, il accentue son déclin et leurs responsables prendront une très lourde responsabilité devant l'histoire. Face à la malhonnêteté du président sortant qui a accaparé tous les pouvoirs et qui se trouve au centre des malversations de la NRL, perquisitionné à son domicile en même temps que lagourgue et fournel qui se trouvent encore sur sa liste de vrai manger cochon : rappelez-vous ce n'est pas lui qui a voulu mettre nassimah dehors pour la remplacer par lagourgue, ce n'est pas lui qui a trahi TAK et Vira qui l'a traité de PD (petit Dictateur), aujourd'hui il veut mettre sini dehors pour le remplacer par Patel et veut tuer le parc national de gonthier pour un parc regional.
Je suis pour l’honnêteté et je vote et fait voter BELLO.
Coralie, Posté
ILS SONT DEVENUS FOUS, au conseil politique.

Fabrice, nous sommes avec toi
Marcel et lina, Posté
mèt toute déors ! bientôt va reste les 3 sèlement .
au fait kosa les 3 derniers i pense de PR et la section la possession ?
zot la apporte soutien AFD si mi trompe pa ! kosa zot i di de sa zordi ?