MENU

Second tour des élections régionales 2015 :

Une large victoire pour Didier Robert et la droite


Posté par
La liste de Didier Robert a été reconduite à la tête de la Région Réunion ce dimanche 13 décembre 2015. Le président sortant a recueilli 52,69% des suffrages exprimés, contre 47,31% pour la liste portée par Huguette Bello et Thierry Robert. Cette large victoire de l'union de la droite confirment ainsi les bons résultats acquis par la plateforme construite autour de Nassimah Dindar et Michel Fontaine lors des élections départementales. De son côté, la gauche et le LPA paient le prix d'un rassemblement réalisé trop tardivement. Reste à savoir à présent quel sera le comportement de la majorité et de l'opposition pour les 6 années à venir.
La liste de Didier Robert a été reconduite à la tête de la Région Réunion ce dimanche 13 décembre 2015. Le président sortant a recueilli 52,69% des suffrages exprimés, contre 47,31% pour la liste portée par Huguette Bello et Thierry Robert. Cette large victoire de l'union de la droite confirment ainsi les bons résultats acquis par la plateforme construite autour de Nassimah Dindar et Michel Fontaine lors des élections départementales. De son côté, la gauche et le LPA paient le prix d'un rassemblement réalisé trop tardivement. Reste à savoir à présent quel sera le comportement de la majorité et de l'opposition pour les 6 années à venir.

C’est avec un magnum de champagne que Didier Robert a célébré sa victoire, au sein de son QG de Sainte-Marie. La ville dirigée par Jean-Louis Lagourgue est en effet celle où la liste RéunionNous a recueilli le résultat le plus large avec 64,98 % des suffrages exprimés. Le soutien des maires au président sortant s’est confirmé dans les autres villes dirigées par des maires de droite : 56,18 % à Saint-Paul, 57,90 % à Saint-Pierre, 52,86 % à l’Entre-Deux, 54,42 % à Saint-Philippe, 51,81 % à Trois-Bassins…

Pour Huguette Bello, candidate déçue ce dimanche soir, "la droite a mis en place une machine de guerre sans précédent". "Il leur a fallu 14 maires, le conseil départemental et les présidents de chambres consulaires. Nous sommes partis dans ce combat les mains nues. Il leur a fallu multiplier des promesses et encore des promesses", a réagi la députée depuis sa permanence saint-gauloise.

Nouvelle membre de l’opposition régionale, la parlementaire a déclaré vouloir dénoncer "les trahisons contre l’emploi et La Réunion". "Nous restons mobilisés car d’autres combats nous attendent. Nous n’avons jamais exploité le climat des affaires. Je le dis solennellement avec gravité : nous serons au rendez-vous de la vérité", a notamment déclaré l’ancienne maire de Saint-Paul.

Battu à Saint-Denis malgré un ticket avec Thierry Robert, Gilbert Annette estime qu’il y a eu un report des voix "correct, mais sans plus". "Les abstentionnistes n’ont pas été convaincus par cette formule. On n’efface pas en 3-4 jours les effets négatifs de cette campagne. En une semaine, vous n’avez pas le même temps que ceux qui ont mis un an pour faire leur rassemblement", a analysé le maire du chef-lieu.

Comme d’habitude, Didier Robert s'est appuyé sur un nombre restreint de réalisations effectuées autour de son mandat : la continuité territoriale, le plan POP et le lancement de la Nouvelle route du littoral (NRL). "Nous allons mettre la continuité territoriale dans l’autre sens, continuer à mettre en place le plan ordinateur portable ", a ainsi martelé le président réélu devant ses militants.

Malgré une campagne marquée par l’enquête préliminaire pour corruption et favoritisme sur l’attribution des marchés de la NRL, le sénateur tamponnais estime que sa réélection est "l’une des plus belles victoires politiques dans un moment tournant pour La Réunion". "C’est une cohérence politique solide. cette victoire est belle et nous engage à avoir plus de responsabilité et de respects vis-à-vis des réunionnais. il faudra respecter nos engagements", a ajouté Didier Robert.

De l'autre côté de l'échiqier politique alors que l’Alliance est cette fois bien morte, le parti communiste réunionnais s’est dit choqué par l’abstention et a assumé sa position du "ni-ni". "Le PCR a été exclu de la question sur les apports programmatiques. Sur le papier, l’addition des voix des listes d’opposition était possible. le PCR avait raison et a vu juste. Les résultats de ce soir le confirment", a ainsi déclaré Yvan Dejean, secrétaire général du parti.

De son côté, la nouvelle opposition gauche - centre se veut être "résolue et constructive". "Nous avons un bloc à la Région. Chacun défendra ses couleurs., mais il faudra apprendre à travailler ensemble pour l’intérêt de La Réunion. A partir de 16 élus très divers, il faudra créer une dynamique", a déclaré Philippe Le Constant, secrétaire fédéral du parti socialiste, sur Antenne Réunion.

Désormais troisième force politique de La Réunion, le LPA de Thierry Robert s’est déjà projeté en 2021. "Je ne peux pas être déçu par le résultat. Mon parti n’existe que depuis 2 ans : j’ai 38 ans, j’ai été second sur la liste. Ça me donne une perspective intéressante", a réagi tôt dans la soirée le député-maire de Saint-Leu.

Une analyse confirmée par Gilbert Annette pour qui Thierry Robert est " e phénomène de cette élection". D’autre part, celui qui avait été élu "premier des socialiste", a annoncé vouloir un groupe d’opposition "consistant". Un qualificatif qui n’est pas anodin puisque le chef de file du PS à Saint-Denis a estimé que l’opposition socialiste précédente a été "inexistante."

Première oppposante politique de Didier Robert, Huguette Bello a assuré devant ses militants avoir "une grande détermination à continuer le combat". "J’ai l’amour de la réunion et je sais qu’avec Didier Robert on va aller droit dans le mur. Vous savez, je n’ai jamais eu de brigade financière chez moi. Nous serons extrêmement vigilants sur la suite", a prévenu la parlementaire.

"Ce dimanche, nous ouvrons une nouvelle page de notre histoire réunionnaise … je serai aujourd’hui comme je l’ai été hier aux côtés de tous les Réunionnais", a assuré pour sa part Didier Robert sur les réseaux sociaux.

Résultat définitif

Inscrits : 625 440
Abstentions : 279 693 (44,72%)
Votants : 345 747 (55,28%)
Blancs : 7 494
Nuls : 8 765
Exprimés : 329 488 (52,68 %)

Liste Didier Robert : 173 592 voix (52,69%) 29 sièges

Liste Huguette Bello : 155 896 voix (47,31%) 16 sièges

www.ipreunion.com

   

9 Commentaire(s)

Gery, Posté
et voila une victoire bien méritée. mme bello a perdu à cause de son arrogance et de son manque de propositions. toujours critiquer, ne pas répondre aux questions et jouer la victime n'a fait que mobiliser les abstentionnistes contre elle. un mangécochon perdant des le début, n'en deplaise aux grands donneurs de leçons , trop frileux pour admettre la vérité
Mécoué, Posté
Partage l'analyse de "Chief". Le futile comme à l'accoutumé l'emporte sur ce qui est un peu moins désinvolte. Moins désinvolte car le problème lié au chômage, fléau N° 1 personne n'ose s'attaquer à la cause principale, pourtant à la Réunion comme dans le monde l'activité est en constante progression. Ce paradoxe a bien une cause originelle, la mondialisation ne peut avoir toujours bon dos.
Avec plus de 92 000 voix supplémentaires par rapport au 1er tour sur son Nom, Huguette et son équipe ont réalisé un bon score... Il serait temps de ranger les "couteaux" ?!
Candide, Posté
" je serai aujourd’hui comme je l’ai été hier aux côtés de tous les Réunionnais ... pour faire leurs poches !"

Après les bulles, bonjour les impôts locaux, faudra bien payer un jours la mégalomanie de ce monsieur !
Wilika, Posté
Y a un journaliste dans la salle? Je crois pas parce que parler de LARGE victoire quand il n'y a que 17696 voix d'écarts (soit 2,8% du nombre d'inscrits) - que l'écart n'est que de 5,38% - que les votes du gagnant ne représentent que 27,75% des inscrits !
Un peu de modestie et (SURTOUT) de remise en cause de la majorité et de ceux qui en dépendent (vous apparemment) parce que mine de rien 72,25% des inscrits ont, d'une manière ou d'une autre, ont fait la démarche de NE PAS choisir votre grand gagnant !
CHABAN, Posté
Oui triste.

A IMAZ de continuer à travailler pour l'information.
Marcho, Posté
2017, Mme Bello sera débarassée de son dernier mandat,elle pourra enfin prendre une retraite bien méritée ! rdv en 2017 pour le 4 à la suite !
Chief, Posté
Bravo a tous Les Réunionnais ont choisiet ainsi fait leurs préférences , les promesses ont fusées de la a les tenir ? Bref revenir aux réalités ce matin ...La vie continu , le chômage aussi , les carnet de commandes vides , la restriction des banques les grands groupes qui se taille la part du Lion avec la complicité des même qui était aux commandes hier, ainsi va la vie ...Devant un choix aussi déterminant chacun assumera sa responsabilité ...BRAVO CHAPEAU BAS ...HUGETTE reste dans le coin on aura besoin de Toi car beaucoup de surprises sont à prévoir ??
Tagoun, Posté
Triste dimanche pour la réunion, l'ère des voyoux continue........
Balou, Posté
Allez Mme Bello, veille a zot même, ce band' voyous !