Requins :

Un comité pour prévenir le risque


Publié / Actualisé
La préfecture met en place, ce lundi 6 février 2012 un comité de réduction du risque requin basé à Saint-Denis, a indiqué la préfecture dans un communiqué. Baptisé C4R, il vise à offrir un lieu d'information, de débat et de concertation.
La préfecture met en place, ce lundi 6 février 2012 un comité de réduction du risque requin basé à Saint-Denis, a indiqué la préfecture dans un communiqué. Baptisé C4R, il vise à offrir un lieu d'information, de débat et de concertation.
D'après la préfecture, "l'année 2011 a été marquée par une recrudescence du nombre d'attaques de requins à La Réunion" et évoque un risque "récurrent mais inédit par son ampleur".

Pour essayer d'y faire face, les services de l'Etat ont tenté d'élaborer une stratégie de réduction du risque requin, "dans le cadre notamment des trois ateliers créés en juillet dernier et qui se sont régulièrement réunis", indique le communiqué.

"Cette stratégie vise à concilier les objectifs de sécurité des personnes, de protection de l'environnement et de préservation des activités nautiques et touristiques tout en veillant à préserver l'image de notre île au plan international", conclut-il.

Pour mémoire, l'année 2011 a été particulièrement noire sur la question du risque requins : deux surfeurs ont perdu la vie sur les vagues de l'ouest suite à des attaques de squales. Depuis, des études scientifiques ont été lancées et la baignade est interdite à chaque observation de requin.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !