Après l'attaque mortelle d'un squale sur un bodyboarder (actualisé à 15h) :

Risque requin : réunion d'urgence lundi en préfecture


Publié / Actualisé
Suite à l'attaque mortelle d'un squale sur un bodyboarder survenue ce mercredi 8 mai 2013 sur le spot des Brisants à Saint-Gilles, le préfet a décidé de réunir d'urgence le Comité opérationnel réunionnais de réduction du risque requin (CO4R) ce lundi 13 mai 2013 à la préfecture. Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, prévient que si "aucune mesure réellement adaptée aux risques connus n'est prise au terme de cette nouvelle réunion de crise", il publiera un arrêté municipal autorisant la pêche au requin "sur tout le territoire maritime de Saint-Leu placé sous sa responsabilité".
Suite à l'attaque mortelle d'un squale sur un bodyboarder survenue ce mercredi 8 mai 2013 sur le spot des Brisants à Saint-Gilles, le préfet a décidé de réunir d'urgence le Comité opérationnel réunionnais de réduction du risque requin (CO4R) ce lundi 13 mai 2013 à la préfecture. Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, prévient que si "aucune mesure réellement adaptée aux risques connus n'est prise au terme de cette nouvelle réunion de crise", il publiera un arrêté municipal autorisant la pêche au requin "sur tout le territoire maritime de Saint-Leu placé sous sa responsabilité".

"Cette séance de travail aura pour objectif de tirer toutes les leçons utiles de ce drame à ce stade, afin d'améliorer encore et autant que possible les actions de prévention qui sont conduites depuis deux ans à La Réunion", informe la préfecture dans un communiqué.

Seront invités à ce comité opérationnel les membres du CO4R : les élus des communes littorales de l'ouest et du sud, de la Région, les services de l'Etat, l'Institut de recherche pour le développement (IRD), la Réserve naturelle marine de La Réunion, la Ligue de surf, le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins, le Comité olympique et sportif de La Réunion, le Comité régional d’études et de sports sous marins, l'association Prévention risque requin (PRR). L'Institut régional du tourisme (IRT) y sera associé.

Pour sa part dans un communiqué publié en début d'après-midi, le député-maire de Saint-Leu, Thierry Robert, informe qu'il a préparé avec ses services "un projet d'arrêté autorisant le prélèvement préventif des requins sur tout le territoire maritime de Saint-Leu placé sous sa responsabilité". Il précise que "suite à un entretien téléphonique, ce jour même (vendredi 10 mai), avec Monsieur le Préfet de La Réunion, qui annonce la tenue d'une réunion de crise lundi 13 mai 2013 à 15 heures pour décider des mesures significatives pour prévenir le risque requin" il a décidé de "suspendre la publication de son arrêté dans l'attente des décisions qui seront prises à l’issue de cette réunion". Il termine en prévenant "toutefois, si aucune mesure réellement adaptée aux risques connus n'est prise au terme de cette nouvelle réunion de crise, l'arrêté sur les prélèvements préventifs sera publié et mis en application".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !