Réunion du comité opérationnel de réduction du risque requins :

Le nombre d'observations de squales en hausse


Publié / Actualisé
Le comité opérationnel de réduction du risque requins s'est réuni ce mercredi 3 juillet 2013. L'occasion de faire le point sur l'ensemble des mesures en cours, ainsi que sur les projets proposés par les acteurs dans le cadre de la stratégie de réduction du risque, indique la préfecture, dans un communiqué. Rien de neuf n'a été décidé. Par ailleurs, une augmentation du nombre des observations de squales depuis le 8 mai dernier a été constatée. Par conséquent, le préfet Jean-Luc Marx recommande la plus grande vigilance aux usagers de la mer. À noter qu'un requin a été aperçu ce vendredi 5 juillet peu avant 12 heures dans le lagon de Saint-Leu.
Le comité opérationnel de réduction du risque requins s'est réuni ce mercredi 3 juillet 2013. L'occasion de faire le point sur l'ensemble des mesures en cours, ainsi que sur les projets proposés par les acteurs dans le cadre de la stratégie de réduction du risque, indique la préfecture, dans un communiqué. Rien de neuf n'a été décidé. Par ailleurs, une augmentation du nombre des observations de squales depuis le 8 mai dernier a été constatée. Par conséquent, le préfet Jean-Luc Marx recommande la plus grande vigilance aux usagers de la mer. À noter qu'un requin a été aperçu ce vendredi 5 juillet peu avant 12 heures dans le lagon de Saint-Leu.

Ainsi, lors de ce comité, un bilan intermédiaire de l'étude CHARC a été présenté par l'Institut de recherche pour le développement (IRD). "Il a mis l'accent sur une présence marquée des requins tigre et bouledogue lors des phases de changement de température de l'eau, phénomène caractérisant la période d'hiver austral qui débute actuellement", note la préfecture.

L’avancement de l'opération de réévaluation du risque ciguatera a aussi été évoquée. "Il a également présenté un projet expérimental de mise en oeuvre de différentes techniques de pêche sur le littoral ouest. La poursuite de l'instruction de deux projets portés par le Comité régional d'études et des sports sous-marins (CRESSM) a également été décidée", souligne la préfecture. Cette dernière précise que le conseil régional de La Réunion a rappelé "le cadre dans lequel s'inscrit le programme de soutien aux projets innovants proposé par la collectivité et donné des indications quant aux perspectives de déploiement de technologies nouvelles dans les domaines de la surveillance et de la protection".

Si rien de bien nouveau n’a été décidé à l’issue de ce comité, une augmentation du nombre des observations de requins sur les sites de pratique d'activités nautiques a toutefois été relevée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion. "En effet, 8 observations ont été signalées depuis le 8 mai dernier, date de la dernière attaque mortelle, contre 3 à 4 observations mensuelles en moyenne", selon la préfecture.

Une situation qui, dit-elle, a conduit le préfet à "recommander la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des sports de glisse eu égard à leur plus forte exposition au risque d'attaque". Il invite ces derniers à "respecter les conseils de prudence et rappelle les dispositifs de prévention et de surveillance mis en place".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !