Aucun reste humain dans l'estomac des squales capturés :

J.F. Nativel (OPR) : "trois requins pêchés, c'est le signe d'un risque fort"


Publié / Actualisé
Depuis le lancement du dispositif post-attaque, visant à retrouver le requin responsable du décès de la jeune Sarah ce lundi 15 juillet 2013 en baie de Saint-Paul, deux requins bouledogues et un requin tigre ont été capturés. Le signe pour Jean-François Nativel, président de l'association Océan Prévention Réunion, qu'il y a un " risque fort " et qu'il faut " relancer la pêche normale ". Par ailleurs, seuls des petits restes d'aliments ont été retrouvés dans les estomacs des trois squales, mais pas de restes humains.
Depuis le lancement du dispositif post-attaque, visant à retrouver le requin responsable du décès de la jeune Sarah ce lundi 15 juillet 2013 en baie de Saint-Paul, deux requins bouledogues et un requin tigre ont été capturés. Le signe pour Jean-François Nativel, président de l'association Océan Prévention Réunion, qu'il y a un " risque fort " et qu'il faut " relancer la pêche normale ". Par ailleurs, seuls des petits restes d'aliments ont été retrouvés dans les estomacs des trois squales, mais pas de restes humains.

Que vous inspire le fait que trois requins aient pu être capturés en peu de temps dans la baie de Saint-Paul ?

" Cela confirme qu’il y a un vrai problème de requins à La Réunion. Il faut arrêter de dire simplement que le risque zéro n’existe pas, mais il faut dire qu’il y a un risque fort. D’ailleurs on a demandé au préfet qu’il prenne acte de ce risque fort. Les scientifiques passent leur temps à minimiser le danger. Au début, ils ne voulaient qu’une capture de 24 heures, avec un seul bateau, pour un pêcher un seul requin... Mais nous avons réussi à la faire porter à 72 heures, et les requins ont été capturés après 50 heures. "

Ces captures sont donc nécessaires selon vous ?

" Aujourd’hui, on est le seul pays à proposer des captures après attaque. En ce moment La Réunion est sous les feux des projecteurs, on voit qu’on propose des solutions, donc ces captures ont quelque chose de bon. D’ailleurs il y a toute une série de mesures innovantes à La Réunion, c’est notamment la première réserve marine où on fait des choses en faveur de l’homme alors que partout dans le monde c’est le "tout protection". "

Que préconisez-vous pour remédier à ce problème requins ?

" Ce qu’il faudrait, c’est que dès qu’on signale un requin agressif, on lance une pêche. Il faut relancer la pêche normale, comme elle existait dans les années 1990, où on pêchait des requins dans toute l’île. Mais aujourd’hui c’est devenu tabou et les gens continuent à crier aux menteurs, aux paranos... On a développé des activités nautiques pendant cinquante ans, et maintenant on est obligé de mettre la clé sous la porte ! "

Que pensez-vous de la théorie d’un requin mangeur d’hommes "serial killer" ?

" On a déjà évoqué cette thèse d’un requin "serial killer" lors des attaques de 1915 dans le New Jersey, qui avaient inspiré le film Les Dents de la Mer. A l'époque, on avait capturé un requin contenant des restes humains dans son estomac et les attaques avaient cessé, d'où la naissance de cette thèse. Mais on ne peut pas vraiment savoir en examinant l’estomac des requins pêchés, car cet animal possède la faculté de retourner son estomac et de régurgiter ce qu’il a avalé. D’autant plus lors d’un effort de pêche d’au moins une heure pendant laquelle il va tout faire pour essayer de s’en sortir. Dans les estomacs des trois requins pêchés, on a d’ailleurs trouvé que de petits restes d’aliments. "

www.ipreunion.com

   

11 Commentaire(s)

Jymnastik, Posté
Cher Comanche

N'ayant que peu de temps à consacrer à ces polémiques, je ne lis votre réponse que maintenant.

Votre exemple du chien euthanasié me surprend. Déjà que je réserve mon jugement sur cette façon de procéder, mais au moins, dans le cas du chien, on s’en prend au coupable lui-même, pas à son voisin, son cousin ou son frère.

Vous semblez croire qu'il suffit de mettre un appât à l'eau pour que le requin – plus particulièrement celui qui a commis l’agression - se jette dessus. Vous n’avez aucune chance de capturer le coupable de l’agression : cet animal ne chasse pas pour le plaisir, il se nourrit. S’il a déjà mangé il ne se nourrira pas à nouveau sous prétexte qu’on lui présente un appât.
Vouloir en décimer d’autres, même s’ils ne sont pas les coupables ne vous rappelle-t-il pas une certaine histoire mettant en scène un loup et un agneau ?

Blague à part : j’ai été marin pêcheur à une époque où pêcher le requin n’était pas illégal et j’ai capturé du requin, accidentellement quelquefois, et en le ciblant d’autre fois…
Je n’ai aucun a-priori sur le fait qu’il faille ou non ré autoriser la pêche au requin, je dis simplement, et là je suis catégorique, « à La Réunion, on ne se baigne pas n’importe où ». C’est un message des anciens – qui ne sont pas que des vieux croulants – et que je vous engage à prendre en considération.

A bon entendeur…
Lilie, Posté
L'élément aquatique, je connais depuis que j'ai 3 ans. Nager, faire de l'apnée, rester dans l'eau autant que possible, c'était mon plus grand bonheur.....avant de venir à la Réunion. Dès que j'ai mis les pieds sur les "plages" réunionnaises, j'ai vite compris que tout ça c'était fini, à mon plus grand désespoir! Il ne faut pas sortir de polytechnique pour constater que le milieu marin ici est plus qu'hostile aux baigneurs! Le lagon, sécurisé, oui ok, mais bof, entre les coraux, les boudins, les déchets en tout genre qui y prolifèrent et le peu de fond qu'il y a, je préfère m'abstenir. Sans vouloir polémiquer, je pense qu'on devrait d'abord éliminer les "requins" et autres psychopathes qui sont sur la terre avant d'aller perturber tout un éco système. Deuxièmement, vendre la destination réunion comme un lieu de baignade, de plongée, de surf, est une erreur voir un non sens. Ici c'est la montagne qui pré domine...alors arrêtons de vouloir tout contrôler et saccager au nom de notre confort personnel et surtout au nom de l'argent!
Comanche, Posté
Si j'étais le père je porterais plainte contre l'état et les associations écologiques pour avoir laissé proliférer ces armes incontrôlables autour de la réunion!
un scandale !
Comanche, Posté
@Jymnastik
ah bon, ça n'a pas de sens? Bien sûr que si ! Si on le prélève, il n’attaquera plus personne. faut considérer comme vous dites qu'on le prélève avant la personne suivante... Pourquoi pensez vous que l'on euthanasie un chien qui tue un enfant? pour le punir? non, pour être sur qu'il ne recommencera pas, et bien là c'est la même chose !
Roselyne, Posté
Mais vous êtes malade sérieux, d'aller tuer des requins or que c'est leurs milieux de vie, vous avez qu'à arrêter d'aller envahir tout ce vous voyez et touché, c'est vraiment dépitant comment l'homme est devenue de plus en plus des abrutits aller chasser des requins dans la mer, eux ils viennent pas nous embêter car c'est pas leurs milieux de vie faite de même laisser c'est requins tranquille, bientot vous voudrez allez tuer les ours polaire car sa vous arrange, fraudrez arrêter.
Zottodéba, Posté
Surfaddict tu fais pitié !!!! J'imagine qu'avec un pseudo pareil tu ne maitrises pas encore trés bien cette discipline et que le du surf reste pour toi un monde que tu ne fantasme aux travers des magasines. Alors je vais répondre à ton message à la place de monsieur Nativel. Je suis à la réunion depuis dés année, j'y ai grandit, passé plus de la moitié de mon existence, j'y es perfectionné mon surf, activité que je pratiquais à tout moment, dès que le conditions étaient bonnes et que mon taf me le permettais. Il y a encore deux ou trois ans, nous pratiquions le surf ici tout les jours sans même s'interroger sur le risque requins, tout en sachant que nous connaissions sans équivoque ce risque.
11 attaques et 5 morts atroces en à peine 2 ans pour toutes les raisons évoquées par les locaux de l'ile sont suffisamment pertinentes pour faire passer les bons message. Si tu n'es capable que de donner ton avis en faisant des raccourcis, j'ai envie de te dire retourne à l'école travailler ta compréhension de texte car tu es à coté de la plaque mon pauvre bonhomme !!!!!!!! On parle ici de raisonner et de réguler une espère qui prolifère et se sédentarise en grand nombre sur une cote ou auparavant les apparitions de requins n'étaient qu'exceptionnelles. Bien à toi tête pioche !!!!!
Surfaddict, Posté
Mr Nativel pour qui vous prenez vous pour évoquer de tel propos, le roi du monde? NON ce monde ne vous appartient pas, l'océan n'appartient pas à l'homme mais au requin. Si l homme décide de le conquértie c'est à ses risques et périls. On a assez détruit l 'environnement térrestre en éradiquant bon nombre d'éspèce, Mr Nativel tuez des requins par dizaines centaines n si quelques choses les attires dans cette zones ils revendront. Votre solution est puéril!
Jymnastik, Posté
C'est nul de capturer les requins après attaque : cela ne rendra pas la vie à la victime. Idéalement il aurait été préférable de capturer ce requin AVANT qu'il n'attaque qui que ce soit...après cela n'a pas de sens.
Bien, plus sérieusement : natif du pays, j'ai bénéficié d'un apprentissage des règles de baignades en mer. On m'a toujours enseigné à me baigner à l'intérieur des lagons et que chaque fois que j'irais le faire en dehors (Etang-salé, St Paul, etc...) il y aurait un risque potentiel.
J'ai également été marin de métier pendant assez longtemps pour comprendre que la mer n'est pas un terrain de jeu : elle est très exigeante. A transgresser les règles de sécurité finit toujours pas se payer Cash un lourd tribu. Un accident se produira inéluctablement un jour ou l'autre.
Enfin, l'arrêt de la pèche au requin a certainement contribué si ce n'est à l'augmentation de leur nombre, au moins à la perte de données cognitives transmises entre les animaux : avant, ils "savaient" que l'approche de l'homme était dangereuse. La diminution du nombre de prélèvements leur a fait perdre cette notion. Les animaux savent transmettre ce genre d'informations dans leurs gènes, si ce n'est dans l'apprentissage par l'exemple.
Enfin, la réserve naturelle, puisqu'elle a permis de ré-enrichir les fonds, contribue également à attirer les prédateurs et à les sédentariser plus longtemps qu'auparavant.
il est un temps où il convient d'arrêter de se voiler la face: On peut vouloir instaurer une réserve. c'est une bonne chose. On peut également réguler ou interdire la pêche au requin. C'est aussi une bonne chose, pourquoi pas. Mais dans ce cas, il est impératif de bien informer les gens : nageons dans les lagons et soyons conscients des risques accrus à se baigner en dehors...
Comme je n'irais pas me promener la nuit sans moyen de défense dans une réserve pleine de lions ou de tigres affamés. Je n'irai pas me baigner sans protection dans une réserve marine de plus en plus riche et où des prédateurs chassent sans crainte d'être eux-mêmes chassés.
Christian le Nageur, Posté
Monsieur Nativel est une des rares personnes de bon sens, il est équilibré dans ses propos. Il convient donc de l'écouter. La régulation, en amont et en aval, des requins est et reste la seule solution. Le collectif de non-décideurs doit accélérer la mise en œuvre d'actions concrètes. Courage messieurs, mesdames.
Oncheonche, Posté
@Pierre SCHAEFFER : d'où la citation "L'homme est un loup pour l'homme".
Pierre SCHAEFER, Posté
Combien d'humains les animaux tuent-ils chaque année sur cette Terre ? Combien d'humains les humains tuent-ils ??? Ne nous leurrons pas : l'ennemi mortel pour l'Homme est, reste et restera l'Homme, tant qu'il y aura des Hommes.