Risque requins - Dispositif post-attaque :

Les associations environnementales interpellent le préfet


Publié / Actualisé
Monsieur le Préfet, Le collectif des associations Asesb, Aspas, Fondation Brigitte Bardot , Longitude 181, Requin Intégration, Sauvegarde des requins, Sea Shepherd , Tendua, Vague vous fait part de son incompréhension après le déclenchement d'une pêche post-attaque de 72 heures.
Monsieur le Préfet, Le collectif des associations Asesb, Aspas, Fondation Brigitte Bardot , Longitude 181, Requin Intégration, Sauvegarde des requins, Sea Shepherd , Tendua, Vague vous fait part de son incompréhension après le déclenchement d'une pêche post-attaque de 72 heures.

Il n'y a aucun fondement à ce type de pêche qui s'apparente à une opération de représailles.

Le requin "responsable", si tant est qu'on puisse évoquer la responsabilité d'un animal, peut se retrouver en 5 heures à l'autre bout de l’île comme l'a montré le programme CHARC.

La pêche post-attaque vise uniquement à tuer du requin, n'importe quel requin, pour satisfaire les plus bas instincts humains.

Nous présentons tous nos voeux de rétablissement à la victime, mais nous soulignons que :

  • L'accident s'est déroulé dans une zone où les activités nautiques sont interdites par la Préfecture pour cause de risque bouledogue
  • Monsieur le Préfet avait souligné il y a peu l'aggravation du risque avec l'arrivée des conditions hivernales
  • Les conditions de mer, d'horaires, de présence dans l'eau et de météo étaient extrêmement propices à une attaque.

Nous demandons donc l'arrêt immédiat et définitif du dispositif post attaque, qui n'a aucune justification.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l'assurance de notre respectueuse considération.

Pour le collectif,
Dr Jean-Bernard Galvès, porte-parole

   

3 Commentaire(s)

PlastiKo, Posté
Capitaine Had Hoc, préfet ! Capitaine Had Hoc, préfet ! Capitaine Had Hoc, préfet !...
Merci pour cette somptueuse tirade :-)
Capitaine Had Hoc, Posté
Tendua ? Tendua = Myriam Dupuis, présidente et fondatrice, directeur de publication du site correspondant et du blog Protection-Requins qui définit ainsi son credo : "Le requin n'attaque pas l'homme délibérément. Maigre consolation pour ceux qui en ont été victimes, me direz-vous. Mais ne renversons pas les rôles : ce sont bien les requins qui sont nos victimes, plus que nous ne sommes les leurs..." Myriam Dupuis est encore salariée de la Réserve Marine et en conséquence devrait se cantonner à une stricte neutralité, en évitant toute prise de position partisane. En l'occurrence, ce n'est pas le cas, usant d'une dichotomie confortablement schizophrénique selon laquelle, vraisemblablement Myriam Dupuis salariée n'est pas la même personne que Myriam Dupuis présidente de Tendua et compagnie, elle s'oppose publiquement aux décisions préfectorales, en compagnie de militants d'un écologisme fanatique dont le seul souci est de préserver les intérêts des requins, érigés en icônes idéalisées, aux dépens de la sécurité des personnes. Le tout en se fondant sur un relativisme moral qui conduit à rabaisser l'être humain au rang d'une bête, ou d'élever le requin au niveau d'un humain. Ainsi ces gens là parlent de "représailles", quand ce n'est pas d'assassinats de requins, dénoncent des "massacres" imaginaires, assimilent le besoin et l'exigence de sécurité des Réunionnais aux "plus bas instincts humains" et professent, au-delà des formules conventionnelles de miséricorde, un mépris avéré des victimes considérées comme des inconscients, voire des délinquants irrespectueux des lois faute de se comporter en martyrs de la cause animaliste.
BIEBER, Posté
Quel (supprimé pour insulte - webmaster ipreunion.com) , ce préfet, il ne sait gérer aucune crise, il est dépassé complètement, mais qu 'est ce qu'il fout là ? donnez votre démission, par contre ce qu 'il fait bien c'est de parader et faire les choux gras, accompagné d 'une miss, cela il sait faire, mais avons nous besoin de cela ? incompétent ?Combien de dossiers envoyés, restés sans réponse , même pas la correction de répondre !!!!!!
Le Président de l ' Association STOP INJUSTICE
Pascal BIEBER