Risque requin :

Saint-Paul : un appel d'offres pour la sécurisation des activités nautiques


Publié / Actualisé
En plus de l'installation des drumlines de Cap Requins et des filets de baignade, la commune de Saint-Paul, à l'instar de celle de Saint-Leu, a également lancé un appel d'offres afin de sécuriser les activités nautiques sur les sites des Roches Noires, de Boucan Canot et des Aigrettes. "Nous avons eu des réponses, on est en période d'analyse. C'est du concret, la sécurisation est en marche", affirme ainsi Patrick Florès, adjoint de Saint-Gilles-les-Bains.
En plus de l'installation des drumlines de Cap Requins et des filets de baignade, la commune de Saint-Paul, à l'instar de celle de Saint-Leu, a également lancé un appel d'offres afin de sécuriser les activités nautiques sur les sites des Roches Noires, de Boucan Canot et des Aigrettes. "Nous avons eu des réponses, on est en période d'analyse. C'est du concret, la sécurisation est en marche", affirme ainsi Patrick Florès, adjoint de Saint-Gilles-les-Bains.

Les choses avancent dans la gestion du risque requin sur le littoral particulièrement exposé et fréquenté de la commune de Saint-Paul. Ce mardi 30 septembre 2014 a vu la fin de l’installation des filets de baignade et le déploiement de deux drumlines aux larges des Roches Noires dans le cadre du programme Cap Requins. En cas de résultats concluants, le dispositif devrait être étendu également à Boucan Canot, où les filets devraient arriver prochainement. "Ils sont prêts, ils arrivent par fret et nous espérons qu’ils pourront être installés pour le festival du film de La Réunion (du 7 au 11 octobre, ndlr)", précise Patrick Florès.

Mais en parallèle la commune a également lancé un appel d’offres pour sécuriser les activités nautiques. "Saint-Leu a demandé à un cabinet d’études d’étudier de plus près tout ce qu’il était possible de faire sur sa commune, nous avons également fait un appel d’offres. Nous avons eu des réponses, on en parlera un peu plus tard, on est en période d’analyse", explique l’élu saint-paulois, se réjouissant de ces avancées : "C’est du concret, la sécurisation est en marche. Tant mieux pour le tourisme réunionnais, tant mieux pour l’économie réunionnaise."

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Bizdezib, Posté
je pense qu'il faudrait installé des filets comme ceux qui a sur les falaises du littoral avec des petites mailles et s'en occuper matin midi et après-midi en y envoyant des plongeur voir si il n'y a pas de faune-marine coincées dans les filets et être en accords avec la gendarmerie pour faire des rondes d’hélicoptère afin de repérer les requin entrés dans la zone des filets et les neutralisés.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)