Saint-Leu - Amputé de son bras droit, le surfeur est toujours hospitalisé :

Un rassemblement pour soutenir Rodolphe attaqué par un requin


Publié / Actualisé
Ce dimanche après-midi 26 juillet 2015, des dizaines de personnes se sont rassemblées près de la base nautique de Saint-Leu au large de laquelle un surfeur a été attaqué par un requin ce mercredi. Rodolphe, 45 ans, a dû être amputé du bras droit à la suite de cette attaque. Le surfeur est toujours hospitalisé à Saint-Pierre a indiqué sa belle-soeur ce dimanche. Par ailleurs, commentant les critiques parfois dures qui sont faites sur les réseaux sociaux contre les autorités, Christophe Mulquin, adjoint au maire de Saint-Leu, a lancé "Il faut arrêter de croire que l'on peut régler la crise requin derrière le clavier d'un ordinateur"
Ce dimanche après-midi 26 juillet 2015, des dizaines de personnes se sont rassemblées près de la base nautique de Saint-Leu au large de laquelle un surfeur a été attaqué par un requin ce mercredi. Rodolphe, 45 ans, a dû être amputé du bras droit à la suite de cette attaque. Le surfeur est toujours hospitalisé à Saint-Pierre a indiqué sa belle-soeur ce dimanche. Par ailleurs, commentant les critiques parfois dures qui sont faites sur les réseaux sociaux contre les autorités, Christophe Mulquin, adjoint au maire de Saint-Leu, a lancé "Il faut arrêter de croire que l'on peut régler la crise requin derrière le clavier d'un ordinateur"

"Rodolphe a toujours surfé, tout le monde le connaît à Saint-Leu. Il est là du lundi au dimanche. Cela a été un gros choc lorsque la famille a appris qu'il avait été attaqué" explique Laurie Ferard, belle sœur de la victime. "C'est bien que ses amis aient décidé de l'aider et de soutenir sa femme, sa fille et son fils" dit encore la jeune femme à propos de l'idée de collecte de fonds lancée par plusieurs associations de protection des usagers de la mer.

"La sous préfecture nous a indiqué qu'il était interdit de collecter de l'argent sur la voie publique alors nous enregistrons des promesses de dons" explique Loris Gasbarre, président de Prévention Requin Réunion, avant de déplorer "cette énième attaque sur notre petit bout d'île".

Plusieurs proches des victimes précédentes, notamment la sœur de Sarah, l'adolescente de 15 ans tuée par un squale le 15 juillet 2015 alors qu'elle se baignait à 5 mètres du bord en baie de Saint-Paul, ont pris la parole pour dire leur tristesse, leur chagrin et aussi parfois leur colère contre ces drames à répétition.

Christophe Mulquin, surfeur et adjoint au maire de Saint-Leu, a demandé aux associations de se regrouper, "faites une fédération" leur a-t-il demandé. "Nous avons besoin du mouvement associatif" a-t-il insisté avant d'exhorter les associations à cesser "la guerre de communication". Une allusion aux critiques souvent acerbes postées sur les réseaux sociaux à l'encontre des élus et des pouvoirs publics accusés de ne pas prendre suffisamment en compte l'ampleur de la crise requin. "Il faut arrêter avec ces posts stériles. Il faut que toutes les associations se mettent autour d'une table" a commenté Christophe Mulquin. Il a ensuite souligné que "toutes les collectivités travaillent la main dans la main" pour trouver des solutions. "Le travail est long, c'est vrai, mais c'est toujours long lorsqu'il s'agit de préserver des vies humaines. Les réseaux sociaux ne doivent pas être utilisés pour régler des comptes" a-t-il commenté. "Il faut arrêter de croire que l'on peut régler la crise requin derrière le clavier d'un ordinateur" a terminé l'adjoint au maire saint-leusien.

L'attaque dont a été victime rodolphe est la 18ème depuis 2011 et la 3ème depuis le début de l'année. Sept de ces attaques ont été mortelles.

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Talibans et abrutis, Posté
pour ceux qui en douteraient encore le site "arrets sur images" racontent une guerre entre surfeurs en metropole a partir d'un article parut dans le journal Le Monde:

http://www.arretsurimages.net/breves/2015-07-26/Applis-et-sites-font-des-vagues-dans-le-surf-Le-Monde-id19102

c'est pathetique comment le surf exacerbe la mediocrité humaine au lieu d'elever l'ame.
Mickey willis, Posté
c'est pas comme si il n'était pas au courant
http://reunion.la1ere.fr/2013/09/18/saint-leu-rappel-l-ordre-pour-deux-surfeurs-contraints-de-sortir-de-l-eau-70679.html
Mickey willis, Posté
il y a un arrêté préfectoral , il fallait le respecter , les surfeurs ne sont pas au dessus des lois , mais apparemment a la réunion si car aucune sanction n'est donnée a ceux qui bravent l'arrêté et tant que ce sera comme ça les attaques continueront . quand a faire des mouvements associatifs ils existent déjà encore faudrait il que les élus invitent autant de pro que d'anti requins aux réunions qui sont faites sur le sujet ce qui n'est pas le cas car les anti représentés par plusieurs assos , alors que les pro par une seule , c'est beau la démocratie
Pilleurs et assoifés de pouvoirs et de fric, Posté
Si c'était un petit pêcheur gaulette qui était tombé à l'eau et fait bouffé le bras... Ils auraient bougé un orteil le Mulquin et les autres ??? Assez fait C........ ! de moune dont !

On a déjà assez gaspillé d'argent pour "ça"... sur cette île où il y a tant de misère. Misère sociale aussi.
STOP AU GRAND MÉPRIS DU REUNIONNAIS LAMBDA .
Candide, Posté
A la Réunion, le préfet laisse faire les surfeurs ...