Cap Requins 2 :

Trois-Bassins : à peine installées, les drumlines ont pêché un requin tigre de 4 mètres


Publié / Actualisé
Depuis quelques jours, le programme Cap Requins 2 a terminé son déploiement sur le littoral ouest de l'île avec l'installation des premières palangres verticales avec alerte de capture sur la commune de Trois-Bassins. Ce système de smart drumlines, déjà opérationnel en Baie de Saint-Paul, à Saint-Gilles, à l'Etang-Salé et à Saint-Pierre - a déjà fait ses preuves en capturant un premier requin dans la zone ce mercredi 30 septembre 2015. C'est un impressionnant requin tigre femelle de 4 mètres qui a été pêché dans le secteur Grande Ravine, au niveau de la passe des Trois-Bassins.
Depuis quelques jours, le programme Cap Requins 2 a terminé son déploiement sur le littoral ouest de l'île avec l'installation des premières palangres verticales avec alerte de capture sur la commune de Trois-Bassins. Ce système de smart drumlines, déjà opérationnel en Baie de Saint-Paul, à Saint-Gilles, à l'Etang-Salé et à Saint-Pierre - a déjà fait ses preuves en capturant un premier requin dans la zone ce mercredi 30 septembre 2015. C'est un impressionnant requin tigre femelle de 4 mètres qui a été pêché dans le secteur Grande Ravine, au niveau de la passe des Trois-Bassins.

La veille, les smart drumlines installées à Saint-Pierre ont prélevé un autre requin tigre. Cette fois-ci c'est un mâle de 2,88 mètres qui a été pris. "Les positions des dispositifs de pêche déployés dans le cadre de ce programme sont renseignées en temps réel sur une carte dont le lien internet a été transmis aux services de sauvetage et de secours (CROSS Réunion) ainsi qu’aux usagers de la mer (maîtres-nageurs sauveteurs, ligue réunionnaise de surf, clubs de plongée, médiateurs de surveillance et de prévention, ...)", a rappelé le comité régional des pêches dans un communiqué.

Le CRPMEM a indiqué qu'un premier rapport d’étape a été commandé pour le mois de novembre 2015 par les financeurs du programme Cap Requins. La prochaine réunion de pilotage prévue permettra au comité d’évaluation scientifique - qui est actuellement en cours de constitution - d'être installé. De leur côté, les associations environnementales estiment qu'il "est très dangereux d'appâter les requins prés des côtes."

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

MIK, Posté
DÉGUEULASSE ILS SONT CHEZ EUX DANS LEURS ÉLÉMENTS FOUTEZ LEURS LA PAIX .

ILS NE VIENNENT PAS SUR TERRE ..OU NOUS SOMMES CHEZ NOUS ...

ALORS RESPECTER LES ...
Lamya, Posté
Tranche offerte pour Mr Galvez !
Le comité des peches remplace la ferme aquacole, Posté
Le CRPMEM deploie des appats sanguinolents tout autour de l'ile pour appâter les requins affamés qui nous assiegent; Il prend la mer en otage pour se gaver de subventions