Squales :

Trois requins capturés en une journée


Publié / Actualisé
Trois requins ont été prélevés dans le cadre du projet Cap requins 2 mercredi 6 avril. Un requin tigre a été sorti de l'eau à 21h25 au niveau de la Pointe au Sel, sur le secteur de Saint-Leu, il s'agit d'une femelle de 3,50m. Une autre femelle, de type requin bouledogue, a été prélevée sur le site de Saint-Leu un peu plus tôt, vers 21h05. Elle mesure 2,85m. Enfin, un requin bouledogue de sexe masculin et de 2,60m a été capturé à Saint-Pierre au niveau de la Pointe de la Ravine blanche à 5h du matin ce mercredi.
Trois requins ont été prélevés dans le cadre du projet Cap requins 2 mercredi 6 avril. Un requin tigre a été sorti de l'eau à 21h25 au niveau de la Pointe au Sel, sur le secteur de Saint-Leu, il s'agit d'une femelle de 3,50m. Une autre femelle, de type requin bouledogue, a été prélevée sur le site de Saint-Leu un peu plus tôt, vers 21h05. Elle mesure 2,85m. Enfin, un requin bouledogue de sexe masculin et de 2,60m a été capturé à Saint-Pierre au niveau de la Pointe de la Ravine blanche à 5h du matin ce mercredi.

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Jiemer, Posté
Régulons aussi par prélèvement les requins de la finance, les grands blancs et les tigres ainsi que leurs bouledogues (humour)
Sinon, je regardais les statistiques d'attaques depuis les années 1990. De 1 tous les 4 ans on est passé à 3 par an en 20 ans. Et il y a 20 ans les "usagers de la mer" étaient aussi nombreux voire plus sur certains sites. Cela pose question tout de même. Qu'est ce qui a fait que le nombre de requins bouledogue notamment ait autant augmenté dans les eaux peu profondes ?
Sapher, Posté
J'ai honte... On participe à la destruction d'une espèce. Tout ça pour un poignée d'usager de la mer.
Bonneboucherie, Posté
Quelle honte ! Et dire que c'est avec des fonds publiques que l'on fait ce massacre. Arrêtez de prendre la mer pour une poubelle ça ira déjà mieux. Mais si la vie d'une animal en voie de disparition vaut rien par rapport au plaisir de certains c'est bien que l'on vit dans une société qui va à sa perte. Même si il y a eu des décès/bléssés que se soit en mer ou en montagne le risque zéro n'existe mais c'est toujours la faute de la nature si il y a accident.Et pour avoir plus de touristes faudrait déjà baisser le prix du billet d'avion. et tiens au fait on peut aussi bruler toutes les ruches pour protéger les gens allergiques aux piqures et des exemples dans ce genre on peut en trouver des tas. Ciao