Vacances scolaires :

La préfecture rappelle que le risque requin est toujours présent


Publié / Actualisé
Les vacances scolaires débutent ce jeudi 5 mai 2016 à La Réunion, et dans ce cadre, la préfecture appelle à la prudence et rappelle la réglementation applicable pour la baignade et certaines activités nautiques. L'arrêté préfectoral n°170 du 12 février 2016, qui réglemente la baignade et certaines activités nautiques, est toujours en vigueur et reste applicable jusqu'au 15 février 2017.
Les vacances scolaires débutent ce jeudi 5 mai 2016 à La Réunion, et dans ce cadre, la préfecture appelle à la prudence et rappelle la réglementation applicable pour la baignade et certaines activités nautiques. L'arrêté préfectoral n°170 du 12 février 2016, qui réglemente la baignade et certaines activités nautiques, est toujours en vigueur et reste applicable jusqu'au 15 février 2017.

Pour les services de l'Etat, "les dernières opérations de capture ciblée de requins tigre et bouledogue démontrent la persistance de leur présence aux abords des zones d'activités nautiques de La Réunion".

Pour rappel, l'arrêté restreint, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin, à savoir la baignade, y compris lorsqu’elle s’effectue à l’aide d’un équipement de type palmes, masque et tuba ; les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard).

Baignade interdite en dehors du lagon et des plages équipées de filets

La baignade est également possible sur les plages de Boucan-Canot et des Roches-Noires (commune de Saint-Paul) au sein de zones expérimentales opérationnelles (ZONEX) équipées de filets anti-requins. Il faut néanmoins se tenir informé de l'état des filets. Ainsi, ces derniers ont été remontés depuis le 29 avril à Boucan Canot, après avoir été abaissés le 7 avril dernier pour cause d'intempéries.

Les autres activités nautiques, notamment la plongée et la pêche sous-marine, demeurent possibles dans le cadre de la réglementation, aux risques et périls de leurs usagers.

Par ailleurs, il est demandé de rapporter toute observation de requin auprès d’un poste de surveillance ou du CROSS Réunion : 02 62 43 43 43

Toutes les informations relatives aux démarches de réduction du risque requin à La Réunion, dans l’ensemble des domaines, sont disponibles sur le site Internet dédié : www.info-requin.re

   

2 Commentaire(s)

Jim, Posté
Notre ile est belle, c'est une ile bordel et faudra bien faire avec le risque, régulez la population de requins, des moyens se mettent en place mais c'est sans compter sur les protecteur de mangeur d'hommes qui frennent l'avancé des projets. notre ile est perdu dans l'ocean indien, la mer est une source de revenu, enlevez ca et vous empirez le chomage la violence etc..vous qui protéger ces requins c'est bien mais votre fils femme ou mari ne ce sont pas fait arraché la moitié de leurs corps a 5 metres du bord!
Trop d alerte tue l alerte, Posté
les observations de l'IRD ont montré que tigres et bouledogues etaient plus present autour de la reunion d'avril en septembre. C'est donc normal que la prefecture le rappelle en ce moment.

Là ou ils dévalorisent leur discour de vigilance c'est lorsqu'on a est dans la periode de septembre à avril ou elle continue de distiller ces messages de peur auxquels plus personne ne fait attention à présent car reconnecté de la realité. L'alerte perpétuelle pour ouvrir le parapluie de la bureaucratie certes, mais comme la vie continue on s'en tape et on va a l'eau à nos risques et perils comme on a toujours fait.

Ras le bol de ces gens qui viennent de milieu aseptisés, s'installent à la Reunion pour profiter de la nature du soleil et des cocotiers, et une fois rassasiés veulent nous forcer a vivre dans leur nostalgie de disneyland et ibiza.