Une célèbre plongeuse vient de partager l'image avec ses milliers d'abonnés et dénonce "le meurtre" des squales :

La photo d'un requin tué à La Réunion fait le tour du Web


Publié / Actualisé
Ce mardi 9 août 2016, une plongeuse suivie par près de 198 000 abonnés sur les réseaux sociaux a partagé un cliché de La Réunion...mais pas pour ses plages et sa belle faune marine. La photo partagée est celle d'un requin tué et ficelé sur le rivage. Elle est accompagnée d'un petit texte virulent, écrit en anglais, et s'insurgeant contre le "French Government" (gouvernement français) qui financerait le "meurtre de requins". La publication a été "likée" plus de 4000 fois et un hashtag #StopTheKillingOfSharksInReunionIsland a été lancé. (Photo : Capture d'écran du compte Instagram de la plongeuse)
Ce mardi 9 août 2016, une plongeuse suivie par près de 198 000 abonnés sur les réseaux sociaux a partagé un cliché de La Réunion...mais pas pour ses plages et sa belle faune marine. La photo partagée est celle d'un requin tué et ficelé sur le rivage. Elle est accompagnée d'un petit texte virulent, écrit en anglais, et s'insurgeant contre le "French Government" (gouvernement français) qui financerait le "meurtre de requins". La publication a été "likée" plus de 4000 fois et un hashtag #StopTheKillingOfSharksInReunionIsland a été lancé. (Photo : Capture d'écran du compte Instagram de la plongeuse)

"Horrible ! What is wrong w these people" ("Horrible ! Qu'est ce qui ne va pas chez ces gens"), "So sad. Stop killing sharks !" ("Tellement triste. Arrêtez de tuer les requins!"), "thanks for sharing this. There are definitely better solutions for Reunion Island" ("Merci de partager ça. Il y a sûrement de meilleurs solutions pour l'île de La Réunion") : Les commentaires affluent sous la publication d'une plongeuse connue sur les réseaux sociaux. La jeune femme, passionnée de biologie sous-marine, a partagé avec ses 198 000 abonnés le cliché d'un requin, tué à La Réunion et ficelé sur le rivage. Le petit texte l'accompagnant est accusateur.

"In #ReunionIsland the government is funding the killing of sharks because a couple people decided to go surf in closed areas where they were warned multiple times in multiple ways not to go because the sharks there were known to be territorial and then no surprise, they got bit (...) There are so many better ways to approach an unfortunate situation." (A l'île de La Réunion, le gouvernement finance le meurtre des requins à cause d'une poignée de personnes ayant décidé de surfer dans des zones fermées où il a été maintes fois répété de ne pas y aller, car les requins sont connus pour être territoriaux. Et, pas de surprise, ils ont été mordus. (...) Il y a tellement de meilleures façons de résoudre cette malheureuse situation.")

En une dizaine d'heures, la photo est rapidement devenue virale. Likée plus de 4000 fois, elle a aussi été repartagée. La plongeuse a également lancé un hashtag #StopTheKillingOfSharksInReunionIsland. Et les centaines de commentaires abondent dans ce sens.

L'un d'entre eux tempère néanmoins la situation : "Years ago. They started feeding sharks and it became a "gold fever"...money machine. The attacks came soon, even in places with no attacks registered, the sharks became a real danger. What you call "a couple of people's" is more than 25 attacks in early years including the killing of a 13 year-old boy and other people" ("Ca remonte à plusieurs années. Ils ont commencé à nourrir les animaux et c'est devenu une "machine à fric". Les attaques sont rapidement arrivées, même aux endroits où il n'y en a jamais eu, et les requins sont devenus un réel danger. Ce que tu appelles "une poignée de personnes" désigne en réalité plus de 25 attaques en quelques années, incluant la mort d'un garçon de 13 ans et d'autres encore.")

La plongeuse suggère aussi à ses abonnés de signer des pétitions dénonçant de telles pratiques. En 2011, la présidente de Sea Shepherd France s'était déjà élevée contre "la stigmatisation des requins par une partie des surfeurs de La Réunion". Cette réaction faisait suite à la mort du bodyboarder Mathieu Schiller, victime d'un squale à Boucan Canot.Autorisée en 2012, la pêche aux squales avait déjà suscité un tollé auprès des collectifs citoyens.

En l'espace de 4 ans, de 2011 à 2015, 17 attaques de requins sont survenues dans les eaux réunionnaises. 7 ont été mortelles. Le dernier drame en date est celui du petit Elio Canestri. Alors que le jeune surfeur prometteur s'adonnait à son sport sur le spot des aigrettes, il a été mortellement mordu par un requin. Depuis, les dispositifs post-attaques sont légion et des squales sont régulièrement prélevés sur les spots réunionnais. Au début du mois, deux requins bouledogues ont été capturé dans la baie de Saint-Paul. L'association "Prevention requin Réunion" souprçonnait ces femelles d'être impliqués de façon "directe ou indirecte" à différentes attaques. 

www.ipreunion.com

   

14 Commentaire(s)

Kelimp, Posté
Je m'oppose à à ces prélèvements illégaux ordonnés par l'état et uniquement destinés à faire plaisir aux anti-natures et aux lobbies locaux, comme en métropole pour d'autres espèces.
Les requins disparaissent à une vitesse inimaginable et quelques uns en font le bouc émissaire de leur propre imprudence et/ou négligence. C'est inacceptable.
La mer appartient à ses habitants, PAS aux surfeurs. Fussent-ils réunionnais !
Montfort, Posté
Les requins sont chez eux , des inconscients qui se baignent aux endroits interdit et à des heures sensibles sans parler des pêcheurs qui vident leurs poissons aux abords des côtes ou dans les ports !!!
CHABAN, Posté
Ben non c'est une vidéo de l'IRT comme tous les mardis......
Kelimp, Posté
Je m'oppose à à ces prélèvements illégaux ordonnés par l'état et uniquement destinés à faire plaisir aux anti-natures et aux lobbies locaux, comme en métropole pour d'autres espèces.
Les requins disparaissent à une vitesse inimaginable et quelques uns en font le bouc émissaire de leur propre imprudence et/ou négligence. C'est inacceptable.
La mer appartient à ses habitants, PAS aux surfeurs. Fussent-ils réunionnais !
Si peut ... 4000 likes , Posté
Minable le score de 4000 like contre le programme Caprequin, c'est vraiment peut et ne représente rien. A l'inverse pour chaque prélèvement faisant l'objet d'une publication sur la page d'un réseau sociaux qui relaye les prélèvement c'est entre 10000 et 15000 like qui sont enregistrés. Qui est elle pour contrer cette mesure soutenu par les communes, la Région, l'Etat, l'IRT.... elle est tellement connu que son nom n'est pas mentionné....
Pourquoi plus d'attaques depuis un an? , Posté
le massacre des requins n'a pas empeché le nombre des attaques d'augmenter à Hawaï pendant 30 ans. Donc depuis un an on peut saluer le retour des bonnes pratiques (et des distributions de pv). On voit beaucoup de surfeurs appliquer les recommandations de didier derand: avoir des lunettes autour du cou, un paddle qui surveille, eviter les heures malsaines et l'eau sale.

Par contre l'arreté prefectoral contre le rejet des visceres de poisson que didier derand a mis longtemps à obtenir n'est pas appliqué rigoureusement et c'est dommage.
Nico, Posté
Une débile de plus..
Sissi974, Posté
Il y d'autres sujets à mettre en avant sur la Réunion que cette photo d'un pauvre requin pêché ou prélevé et malheureusement ficelé arrêtez SVP !
Bonneboucherie, Posté
A vomir tout ça pour le plaisir d'une minorité. Si l'on veut moins de requin autour de l'ile arrêtons de la prendre pour une décharge à ciel ouvert.
Celaquante, Posté
Je ne sais pas s'il existe des mots pour définir le dégoût que m'inspire ces tueurs toute responsabilité confondus . Ce qui est sur c'est que de jour en jour mon anpathie pour lHomme s'amenuise et de tout cœur j'espère que la nature nous le fera payer . Merci à ceux et celles qui la protège.
@@ Cuvelier .... plus d'attaques depuis plus de un an .... , Posté
comment mesures tu le risque ;) si ce n'est le nombre d'interaction homme requin ...et celui ci a chuter avec en prime grâce à la pêche des gros qui mangeaient les petits un retour des requins de récif ..
@cuvelier, Posté
Man.. la seule escrologie qui perdure a la reunion est cette peche qui n'a aucun sens! Regarde par toi meme! Depuis 4 ans que cette peche existe, le risque n'est toujours pas retombé! La seule chose qui a changé et qui va dans le bon sens est la prise de conscience d'une grande partie des surfers a ne plus aller vers les spots dangeureux et qui explique en grande partie qu'il y ai moins d'attaque...
Pendant ce temps, on continue d'en pecher.. car il y en a encore...
Lolo, Posté
bizness is Bizness ... faire le buzz avec le sang des réunionnais .... la bas la pêche récréative aux requins bat son plein, ici quelques poissons sont prélevés pour sauver des vies humaines et c'est un scandale ....
Feelgood, Posté
Cette plongeuse célèbre qui déifie au possible ce poisson a déjà mis les pieds à la Réunion?
Sait-elle que ce requin pêché artisanalement finira dans une marmite?
Stop à l'hypocrisie et à l'escrologie.
Qu'elle se rende plus utile dans de vraies causes, en dénonçant notamment les excès de la surpêche industrielle.