C'est la 2e attaque mortelle sur le territoire cette année :

Nouvelle-Calédonie: Un kitesurfeur tué par un requin


Publié / Actualisé
Un kitesurfeur de nationalité australienne est décédé mardi après avoir été sévèrement mordu à la cuisse par un requin en Nouvelle-Calédonie, ont indiqué les secours en mer.
Un kitesurfeur de nationalité australienne est décédé mardi après avoir été sévèrement mordu à la cuisse par un requin en Nouvelle-Calédonie, ont indiqué les secours en mer.

"L'homme âgé de 50 ans faisait du kitesurf à l'intérieur du grand récif de Koumac (extrême nord de la Nouvelle-Calédonie, ndlr). Il est tombé et a été mordu", a déclaré Nicolas Renaud, directeur du MRCC (Maritime rescue coordination centre) de l'archipel.

La victime était en mer en compagnie de plusieurs personnes qui se trouvaient à bord d'un catamaran et qui ont donné l'alerte. Un navire de sauvetage avec une équipe de secouristes a été dépêché sur place, mais le quinquagénaire n'a pas survécu à ses blessures. "Il a été profondément mordu à la cuisse par un gros requin. On ne sait pas pour le moment de quelle espèce", a également indiqué M.Renaud. Originaire de Freemantle (ouest de l'Australie), cet Australien était en vacances pour une dizaine de jours en Nouvelle-Calédonie.

C'est la 2e attaque mortelle cette année

Les attaques de requins sont fréquentes en Nouvelle-Calédonie. La dernière attaque mortelle de requin en Nouvelle-Calédonie remonte au 9 avril, lorsqu'une femme a été tuée sur la plage de Poé (ouest), à quelques mètres du rivage, par un requin-tigre. Nicole Malignon, une sexagénair, nageait en compagnie de son chien dans 1,50 mètre d'eau. Elle était décédée des suites de ses blessures après avoir eu les avant-bras arrachés. En février 2016, un kitesurfeur de 21 ans avait été mordu, cette fois au large d'une plage de Nouméa, mais il avait pu se sauver.

98 attaques de requins, dont six mortelles, ont été répertoriées dans le monde en 2015 selon l'Université de Floride.

A La Réunion, la dernière attaque date du 27 août 2016.  Un squale a arraché le bras droit et a sévèrement mordu la cheville droite d'un jeune bodyboarder, à Boucan Canot.

www.ipreunion.com avec AFP

   

1 Commentaire(s)

Manu, Posté
Pas de drapeau rouge, pas d'interdiction d'accès a la mer... Tient donc ! Comme c'est bizarre, une victime innocente ?

Il n'y a donc qu'en nouvelle-calédonie que les victimes ne sont pas considérées comme des coupables et les prédateurs considérés comme des victimes ?