MENU

[LIVE - VIDÉOS - PHOTOS] Saint-Leu (actualisé) :

Pointe au Sel - Un jeune bodyboardeur, tué par un requin


Posté par
Une attaque de requin est survenue à la Pointe au Sel, commune de Saint-Leu vers 11 heures 45 ce samedi 29 avril 2017. Adrien Dubosc, 30 ans, a été attaqué alors qu'il était en session de bodyboard. Il a été ramené sur le rivage par un témoin. Malgré une heure de massage cardiaque effectuée par les secours, le jeune homme n'a pas survécu.
Une attaque de requin est survenue à la Pointe au Sel, commune de Saint-Leu vers 11 heures 45 ce samedi 29 avril 2017. Adrien Dubosc, 30 ans, a été attaqué alors qu'il était en session de bodyboard. Il a été ramené sur le rivage par un témoin. Malgré une heure de massage cardiaque effectuée par les secours, le jeune homme n'a pas survécu.

 

 

18h00 - Adrien Dubosc était un bodyboarder aguerri (capture d'écran Facebook)

 

16h13 - Jean-Bernard Galvès, président de Requins Intégration et porte-parole d'un collectif d'associations environnementales, appelle à la prudence pour les passionnés de la mer et à respecter l'interdiction préfectorale, sur les ondes de radio Freedom. "Il ne faut pas aller à l'eau, vous êtes en dangez, ne prenez pas de risque" dit-il aux surfeurs.

15h30 - Via la page Facebook de l'association Océan Prévention Réunion, la famille indique qu'une veillée mortuaire se tiendra à la Chapelle ardente.

15h00 - Thierry Canestri (l'oncle d'Elio 13 ans, tué par un requin en avril 2015) a réagi dans une vidéo sur sa page Facebook

14h33 - La Fédération française de surf poste un message de condoléances sur son compte Twitter

 

 

 

 

 

14h17 - Sous le choc les proches de la victimes sont toujours sur place

 

 

 

 

• 13h55 - "Une équipe de la cellule d’urgence médico-psychologique a été dépêchée pour le soutien des personnes présentes au moment du drame" précise la préfecture dans un communiqué.

"Le dispositif post-attaque est activé et débutera dès que les conditions météorologiques le permettront. A nouveau, Dominique Sorain, préfet de La Réunion, en appelle à la responsabilité de tous et à la nécessité de respecter la réglementation en vigueur" continue la préfecture.

"La Réunion étant exposée au risque requin, un arrêté préfectoral est en vigueur afin d’interdire les activités les plus exposées, dans la bande des 300 mètres du littoral, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les zones surveillées définies par arrêté municipal et lorsque celles-ci sont opérationnelles. Le respect de cette mesure est essentiel pour préserver la sécurité des usagers de la mer et limiter les risques d'accident" rappellent les services de l'Etat.

 

 

• 13h32 - Frédéric Carre : "La mer est dangereuse (... ) on peut considérer qu’il y a eu une imprudence qui a conduit à l’irréparable et que ça aurait pu être évité. Il faut continuer à sécuriser un maximum de sites où se déroulent les activités nautiques et la baignade" exprime le sous-préfet de Saint-Paul, quelques heures après l'attaque mortelle. "La mer est trop dangereuse pour déclencher le dispositif post-attaque" précise-t-il encore.
 

• 13h20 - Interrogé par Imaz Press Réunion, Fredéric Carre, sous-préfet de Saint-Paul, indique que la victime, Adrien, été âgée de 30 ans. Il ajoute que selon les premiers éléments d'information, le jeune pratiquait le bodyboard en compagnie de deux ou trois amis lorsqu'il a été attaqué. L'un de ses amis est parvenu à le ramener sur le rivage. Les secours ont été rapidement alertés, "mais malgré un massage cardiaque d'une heure, la victime n'a pu être sauvée" souligne le sous-préfet

• 13h01 - Thierry Robert, le député-maire de Saint-Leu, est arrivé sur les lieux du drame

 

 

• 12h50 -  Sur place, des témoins s’insurgent contre la Réserve Marine. "La réserve est mal faite, j'ai déjà trois cousins qui est mort à cause du requin ! Maintenant, peut-être qu'il y a de l'imprudence mais il faut arrêter !" peut-on entendre sur la plage.

• 12h30 - Malgré l'intervention des secours le jeune homme ne peut être réanimé et décède des suites de ses graves blessures

 

• 12h15 - Un massage cardiaque est en cours sur la victime qui est grièvement blessée. Il s'agit d'un jeune homme d'une vingtaine d'années.

 

 

• 12h00 - Les informations sur l'état de santé de la personne attaquée sont difficiles à obtenir.

• 11h45 - Une personne est attaquée par un squale à la Pointe au Sel (Saint-Leu). Les secours sont alertés. Océan Prévention Réunion (OPR) indique sur sa page Facebook qu'il pourrait s'agir d'un bodyboardeur.

 

Pour rappel :

Il s'agit de la 21ème attaque de requin depuis 2011. Neuf de ces attaques ont été mortelles. Plus de la moitié concernent des surfeurs ou des bodyboardeurs.

Mardi 21 février 2017 : Alexandre Naussac, 26 ans, est tué par un requin à l'embouchure de la rivière du Mât (Saint-André) alors qu'il était en pleine session de bodyboard en compagnie de plusieurs amis.

Samedi 27 août 2016 : Laurent Chardard est happé par un squale alors qu'il pratiquait le bodybord à Boucan. Il survit mais il a le bras droit et la cheville droite arrachée

Mercredi 22 juillet 2015 : un homme est attaqué à Saint-Leu. Grièvement mordu au bras droit, il sera ensuite amputé.

Lundi 1er juin 2015 : un surfeur confirmé de 47 ans, Eddy Chaussalet, est sévèrement attaqué alors qu'il s'apprêtait à entrer à l'eau, au niveau du Port. Il a été grièvement mordu au bras gauche.

Dimanche 12 avril 2015 : un adolescent de 13 ans, Élio Canestri, est mortellement attaqué alors qu'il pratiquait son sport sur le spot des Aigrettes (Saint-Gilles) en compagnie de 6 autres jeunes surfeurs du pôle espoir. Sa mort provoquera une grande vague d'émotion et de colère

Samedi 14 février 2015 : Talon Bishop, jeune baigneuse de 22 ans est happée par un requin alors qu'elle est très près du rivage à Pont Mulla (Etang-Salé). Gravement mordue à une jambe, elle décède à l'hôpital

Mardi 22 juillet 2014 : à Saint-Leu, Vincent, un surfeur de 51 ans est sévèrement mordu au mollet et au poignet droits. Il est secouru à temps.

Samedi 26 octobre 2013 : Tanguy, 23 ans, est attaqué par un squale alors qu'il se trouve non loin du bord au lieu-dit le Tournant dans le secteur de Pont Mula à l'Etang-Salé. Il a eu la jambe droite sectionnée au niveau de la cuisse. Il a survécu

Lundi 15 juillet 2013 : une jeune fille de 15 ans est tuée par un requin au niveau du cimetière marin en baie de Saint-Paul alors qu'elle se trouvait avec sa sœur à 5 mètres du bord. Pour la première fois, c'est une baigneuse qui est attaquée

Mercredi 8 mai 2013 : Stéphane Berhamel, un touriste métropolitain de 36 ans en voyage de noces est attaqué et tué alors qu'il pratique du bodyboard sur le spot des Brisants (Saint-Gilles)

23 avril 2013 : un jeune surfeur de 20 ans est chargé par un squale sur le spot de la jetée à Saint-Pierre. Il n'a pas été blessé.

Dimanche 5 août 2012 : le surfeur Fabien Bujon était attaqué par un squale sur le spot de Saint-Leu. Il a survécu, mais l'animal est parvenu à lui arracher la main et le pied droits.

Lundi 23 juillet 2012 : Alexandre Rassiga, 21 ans, est tué par un squale alors qu'il surfe sur le spot de Trois Bassins.

Lundi 5 mars 2012 : Gérard Itéma, un bodyboarder de 31 ans, est attaqué aux abords du Port de la marine de Saint-Benoît vers 14 heures 30. Sa planche est mordue à deux reprises. L'homme n'est pas été blessé

Vendredi 11 novembre 2011 : un pêcheur apnéiste avait été surpris par un requin au large de l'anse des Cascades à Sainte-Rose. Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre son embarcation, l'homme, un Saint-Joséphois de 42 ans, a été blessé au pied gauche.

Mercredi 5 octobre 2011 : un kayakiste avait été attaqué par un requin au large du Cap la Houssaye (Saint-Paul). Il n'avait pas été blessé.

Lundi 19 septembre 2011 : Mathieu Schiller, ancien champion de La Réunion de bodyboard était tué par l'attaque d'un squale alors qu'il surfait à quelques mètres du rivage de la plage de Boucan Canot.

Mercredi 6 juillet 2011 : c'est un jeune surfeur qui avait été attaqué à Saint-Gilles-les-Bains. Il s'en sortait sain et sauf avec une partie de sa planche arrachée.

• Mercredi 15 juin 2011 : un bodyboarder, Eddy Auber, avait été tué au large de Ti Boucan.

• 19 février 2011 : un touriste, arrivé le jour même à La Réunion, avait été attaqué par un squale au large de Grand Fond. Le vacancier a eu la vie sauve mais la jambe sectionnée.

mb/jm/mp/rb/nb/www.ipreunion.com, samedi 30 avril 2017, 12h07 (actualisation en direct)

   

6 Commentaire(s)

Crips, Posté
ben moin, mon commentaire n'a pas été publié, comme d'hab...
Patrick, Posté
Je n'ai pas compris à quel moment le requin est venu attaqué le surfeur sur terre????
Pascal , Posté
Macabre et indécente votre mise en scène vertigineuse de cette information tragique. Quelle honte. Je n'irai plus jamais sur votre site. Il pue la charge (Bonjour Pascal, désolé que vous ayez ressenti cela. Il n'y a pas eu de "mise en scène" ni de "charge" dans le reportage sur ce drame, mais un simple compte-rendu de faits tragiques - webmaster ipreunion.com)
Patrice Plajol, Posté
Je comprends la douleur de ce père , mais il ne vaut pas mieux parler sous le coup de l'émotion. Son discours est surréaliste, il mélange tout, ça part dans tous les sens.
Jose, Posté
A quoi bon braver les interdits, surtout quand sa vie peut être ôtée ?

Je veux bien entendre que c'est la passion d'une activité qui rend sourd et aveugle, mais n'y a t-il pas des témoins pour appeler les forces de l'ordre pour ramener à la terre ferme ces cocos durs ?
Kewen, Posté
vu le temps dégue, les fortes de pluie de ces derniers jours, donc la mer bien sale, y'en a qui tentent quand même.
Même si il y a plus de requins et tout le tralala ici, les surfeurs savent qu'il y a un minimum de sécurité pour leurs sports mais une grande partie qui se sont fait attaquer y'a qu'à voir les conditions météorologique ou le lieu pour comprendre. Hormis quelques exceptions qui n'ont pas eu de chances.
Bien dommage. J'adore le trail, ça fait 3 mois que je ne cours pas dans les hauts à cause de la météo (ébouillis, pluie, sentier dangereux etc). C'est une grande passion et pourtant je suis quasi sûr que j'aurais rien en faisant gaffe, mais je tente pas.