Chronologie - 21e attaque de squale depuis 2011 (actualisé) :

Adrien Dubosc, neuvième victime tuée par un requin à La Réunion


Publié / Actualisé
Saint-Leu et plus généralement La Réunion se réveillent encore sous le choc ce dimanche 30 avril 2017. Samedi, Adrien Dubosc, 30 ans, a été mortellement attaqué par un requin du côté de la Pointe au Sel, à Saint-Leu. Vers 11h45 il a été profondément mordu par un squale à la cuisse et la jambe droite. Les services du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage sont rapidement arrivés sur place. Ils ont tenté de le ranimer le jeune homme pendant une heure. En vain. Adrien Dubosc n'a pas survécu à ses blessures. Il s'agit de la 21ème attaque de squale en six ans, la neuvième mortelle. (Photos : page Facebook d'Adrien Dubosc)
Saint-Leu et plus généralement La Réunion se réveillent encore sous le choc ce dimanche 30 avril 2017. Samedi, Adrien Dubosc, 30 ans, a été mortellement attaqué par un requin du côté de la Pointe au Sel, à Saint-Leu. Vers 11h45 il a été profondément mordu par un squale à la cuisse et la jambe droite. Les services du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage sont rapidement arrivés sur place. Ils ont tenté de le ranimer le jeune homme pendant une heure. En vain. Adrien Dubosc n'a pas survécu à ses blessures. Il s'agit de la 21ème attaque de squale en six ans, la neuvième mortelle. (Photos : page Facebook d'Adrien Dubosc)

Une veillée mortuaire était organisée à la Chapelle ardente ce samedi soir, à Saint-Leu, pour un moment de recueillement avec les proches et la famille de la jeune victime.

Ce dimanche matin, la plage de la Pointe au Sel, où le jeune homme a perdu la vie, était déserte. Aucune trace du drame n'a subsisté malgré l'émotion. La houle, prétentieuse, a continué de s'écraser sur les roches du spot connu pour ses vagues techniques.

 

 

Adrien Dubosc, 30 ans, était un bobyboardeur chevronné. En fin de matinée samedi matin, lui et quelques amis se mettent à l'eau sur le spot de la Pointe au Sel à Saint-Leu, réputé difficile. La houle est au rendez-vous. La baignade et les activités nautiques sont sous le coup d'une interdiction décidée par arrêté préfectoral.

Vers 11h45, les équipes du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion sont prévenus. Ils interviennent rapidement, avec l'aide des plongeurs du SDIS et de l'hélicoptère de la gendarmerie. Les secours parviennent à prendre en charge le bodybaordeur lourdement mordu et en arrêt cardio-respiratoire. Malgré un massage cardiaque d'une heure, le jeune homme décède des suites de ses blessures.

 

 

Prévenue, sa famille se rend sur les lieux rejointe par le sous-préfet de Saint-Paul, Frédéric Carre. Le maire de Saint-Leu, Thierry Robert est venu apporter son réconfort aux proches du jeune homme.

 

 

Dans le même temps, une équipe de la cellule d’urgence médico-psychologique a été dépêchée pour le soutien des personnes présentes au moment de l'attaque. Pour rappel, l'avis de vigilance forte houle concernant les littoraux du Sud et de l'Ouest était émis depuis le matin. La mer, déchaînée, n'a pas permis au dispositif post-attaque d'être déclenché ce samedi.

Deux mois après le décès d'Alexandre Naussac, dit "Krapo" à Saint-André, à qui un hommage vibrant avait été rendu sur le spot de surf de Saint-Leu, celui d'Adrien Dubosc est le neuvième causé par une attaque de squale, dans les eaux réunionnaises.

 

Pour rappel :

Il s'agit de la 21ème attaque de requin depuis 2011. Neuf de ces attaques ont été mortelles. Plus de la moitié concernent des surfeurs ou des bodyboardeurs.

Samedi 29 avril 2017 - Adrien Dubosc, 30 ans, est mortellement attaqué par un requin du côté de la Pointe au Sel, à Saint-Leu.

Mardi 21 février 2017 : Alexandre Naussac, 26 ans, est tué par un requin à l'embouchure de la rivière du Mât (Saint-André) alors qu'il était en pleine session de bodyboard en compagnie de plusieurs amis.

Samedi 27 août 2016 : Laurent Chardard est happé par un squale alors qu'il pratiquait le bodybord à Boucan. Il survit mais il a le bras droit et la cheville droite arrachée

Mercredi 22 juillet 2015 : un homme est attaqué à Saint-Leu. Grièvement mordu au bras droit, il sera ensuite amputé.

Lundi 1er juin 2015 : un surfeur confirmé de 47 ans, Eddy Chaussalet, est sévèrement attaqué alors qu'il s'apprêtait à entrer à l'eau, au niveau du Port. Il a été grièvement mordu au bras gauche.

Dimanche 12 avril 2015 : un adolescent de 13 ans, Élio Canestri, est mortellement attaqué alors qu'il pratiquait son sport sur le spot des Aigrettes (Saint-Gilles) en compagnie de 6 autres jeunes surfeurs du pôle espoir. Sa mort provoquera une grande vague d'émotion et de colère

Samedi 14 février 2015 : Talon Bishop, jeune baigneuse de 22 ans est happée par un requin alors qu'elle est très près du rivage à Pont Mulla (Etang-Salé). Gravement mordue à une jambe, elle décède à l'hôpital

Mardi 22 juillet 2014 : à Saint-Leu, Vincent, un surfeur de 51 ans est sévèrement mordu au mollet et au poignet droits. Il est secouru à temps.

Samedi 26 octobre 2013 : Tanguy, 23 ans, est attaqué par un squale alors qu'il se trouve non loin du bord au lieu-dit le Tournant dans le secteur de Pont Mula à l'Etang-Salé. Il a eu la jambe droite sectionnée au niveau de la cuisse. Il a survécu

Lundi 15 juillet 2013 : une jeune fille de 15 ans est tuée par un requin au niveau du cimetière marin en baie de Saint-Paul alors qu'elle se trouvait avec sa sœur à 5 mètres du bord. Pour la première fois, c'est une baigneuse qui est attaquée

Mercredi 8 mai 2013 : Stéphane Berhamel, un touriste métropolitain de 36 ans en voyage de noces est attaqué et tué alors qu'il pratique du bodyboard sur le spot des Brisants (Saint-Gilles)

23 avril 2013 : un jeune surfeur de 20 ans est chargé par un squale sur le spot de la jetée à Saint-Pierre. Il n'a pas été blessé.

Dimanche 5 août 2012 : le surfeur Fabien Bujon était attaqué par un squale sur le spot de Saint-Leu. Il a survécu, mais l'animal est parvenu à lui arracher la main et le pied droits.

Lundi 23 juillet 2012 : Alexandre Rassiga, 21 ans, est tué par un squale alors qu'il surfe sur le spot de Trois Bassins.

Lundi 5 mars 2012 : Gérard Itéma, un bodyboarder de 31 ans, est attaqué aux abords du Port de la marine de Saint-Benoît vers 14 heures 30. Sa planche est mordue à deux reprises. L'homme n'est pas été blessé

Vendredi 11 novembre 2011 : un pêcheur apnéiste avait été surpris par un requin au large de l'anse des Cascades à Sainte-Rose. Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre son embarcation, l'homme, un Saint-Joséphois de 42 ans, a été blessé au pied gauche.

Mercredi 5 octobre 2011 : un kayakiste avait été attaqué par un requin au large du Cap la Houssaye (Saint-Paul). Il n'avait pas été blessé.

Lundi 19 septembre 2011 : Mathieu Schiller, ancien champion de La Réunion de bodyboard était tué par l'attaque d'un squale alors qu'il surfait à quelques mètres du rivage de la plage de Boucan Canot.

Mercredi 6 juillet 2011 : c'est un jeune surfeur qui avait été attaqué à Saint-Gilles-les-Bains. Il s'en sortait sain et sauf avec une partie de sa planche arrachée.

• Mercredi 15 juin 2011 : un bodyboarder, Eddy Auber, avait été tué au large de Ti Boucan.

• 19 février 2011 : un touriste, arrivé le jour même à La Réunion, avait été attaqué par un squale au large de Grand Fond. Le vacancier a eu la vie sauve mais la jambe sectionnée.

jm/www.ipreunion.com

   

9 Commentaire(s)

Heloise, Posté
La reunion est 1superbe ile .pour les touristes et ses habitants c est 1desastre de ne pouvoir se baigner dans l ocean qui appelle a la baignade .ces jeunes du pays je comprends qu ils veuillent exercer leurs passion .mais les requins rodent et ils payent souvent par la mort c est leurs vies si jeunes aneantits et des familles dans le deuil
Marcel, Posté
Un surfer mort et combien d'usagers de 2 roues ??? faut-il pour autant interdire les motos et motocyclettes ?
Totoche, Posté
Baignade interdite ! mais l’État au nom du principe de précaution et par facilité n'a-t-il pas tendance à tout interdire !!! peut-être vaudrait-il mieux chercher les causes de la présence des requins -> rejets d'eaux pollués par des industries de transformation alimentaire (abattoirs) peut-être ??? ;)
Neness, Posté
Je dis qu'il y des idiots qui approchent les requins les caressent et nous font croire qu'ils sont inoffensifs !
Guyome, Posté
Bien triste pour sa famille et ses amis.
Parfois la passion passe au-dela de la raison...
Les arrêtés, les interdictions, une forte houle ne pourront jamais empêcher un surfeur de pratiquer sa passion.
C'est comme si on interdissait à un alpiniste de grimper une montagne parce que c'est dangereux, ou à un skieur de ne pas skier en hors piste quand y'a 1 mètre de poudreuse et des risques d'avalanche.
Par contre derrière faut prendre conscience des risques et assumer les conséquences.
LG

Atbo, Posté
c'est bien triste pour sa famille;
Au-delà de la transgression commise par la victime à chaque fois qu'il y a un accident, le résultat et les conclusions ne se font pas attendre : "c'est de la faute de la réserve marine !" ; "c'est de la faute de l'Etat qui ne fait pas ce qu'il faut ".....
Mais dans la vie, on ne fait pas tout ce qu'on veut quand on veut !!! c'est la première des choses qu'on transmet aux enfants, non? et eux sont des adultes et devraient, malgré leurs passions, savoir donner l'exemple du respect des règles établies pour la sécurité des individus et le respect de la collectivité . La Réserve Marine étant un bien patrimonial de la collectivité et pour l'avenir de la collectivité, elle ne devrait en aucun cas être impactée à cause de stupides "enfants" incapables de supporter la frustration..... Mesdames et messieurs les décideurs, un peu de réflexion et de visées à long terme.... ne décidez pas sous le coup des émotions, ce n'est pas ce que le peuple attend de vous. Les bonnes décisions se prennent dans la réflexion et le recul pris par rapport aux évènements, surtout quand ils sont tragiques.
Bimalt, Posté
je pense simplement que lorsque c interdit, on ne se met pas à l'eau......il y a tant d'autres choses à faire et d'autres loisirs... on ne doit pas jouer avec sa vie.... c trop précieux.....
Roulette russe, Posté
Apparemment, comprendre qu'il ne faut pas faire de sport nautique à cet endroit malgré les panneaux et l'alerte forte houle est au dessus de la compréhension de certains.
Dan, Posté
Bonsoir mis à part l'interdiction de baignade et autres activités nautique je ne connais pas le dispositif de surveillance mis en place pour éviter ces drames mis à part les filets anti requin en baie de St Paul,n'est il pas possible de mettre en place un périmètre de surveillance sur ces zones à risques avec des embarcations équipé d'éco sondeur sur un certain créneau horaire et pouvoir alerter et intervenir ? Je ne connais pas le périmètre que couvre un éco sondeur professionnel ni le coût d'un dispositif de surveillance de ce genre ni son efficacité c'est juste une idée peut être utopique d'ailleurs, une autre solution serait de respecter l'interdiction mais ça c'est une autre histoire...