[VIDÉO] Mobilisation éclair devant le tribunal (actualisé) :

Saint-Denis - Des femmes dans la crise requins demandent "la même justice pour tous"


Publié / Actualisé
Toutes de rose vêtues et les yeux bandées, "Des femmes dans la crise requins" est mobilisé devant le tribunal de Saint-Denis ce mardi après-midi 30 mai 2017. en pointe dans la lutte contre la prolifération des squales et la revendication de restitution de l'océan aux usagers de la mer "Des femmes dans la crise requins" réclament "la même justice pour tous". Car "il y a des responsables dans cette crise" affirme l'une des femmes présentes en parlant de "scandale d'Etat"
Toutes de rose vêtues et les yeux bandées, "Des femmes dans la crise requins" est mobilisé devant le tribunal de Saint-Denis ce mardi après-midi 30 mai 2017. en pointe dans la lutte contre la prolifération des squales et la revendication de restitution de l'océan aux usagers de la mer "Des femmes dans la crise requins" réclament "la même justice pour tous". Car "il y a des responsables dans cette crise" affirme l'une des femmes présentes en parlant de "scandale d'Etat"

 

"Qui est responsable de cette situation, qui a fait de cette belle île, une île à requins" interroge la mère de famille. Et elle a visiblement la réponse. "Nous sommes face à un scandale d'Etat. Nous avons des dossiers qui montrent toutes les incohérences" dans le traitement de ce dossier. "Nous engagerons des actions en justice si un avocat accepte de nous suivre" ajoute-t-elle "Nous voulons que justice soit faite" termine-t-elle

 

Il s'agit de la cinquième mobilisations "Des femmes dans la crise requins". Pour la fête des mère, elles avaient publié sur les réseaux sociaux une affiche demandant "pourquoi priver un enfant de sa mère ?". Avant cela elles s'étaient mobilisées pacifiquement à l'occasion de l'assemblée générale de Vie océane, une association réputée proche de la Réserve marine.

Le samedi 13 mai, unevingtaine de mamans avait fait un sit-in devant les locaux de cette Réserve Marine accusée de contribuer à la prolifération des squales.

Le 8 mai dernier, les mamans ont formé "une vague rose" pour une flash mobilisation du côté de la Passe de l'Ermitage, à Saint-Gilles les Bains. "Ca suffit"était le slogan justifiant cette contestation de la gestion de la crise requin qui sévit depuis 2011 sur l'île. Depuis cette date, 21 personnes ont été attaquées par des requins. Neuf d'entre-elles sont mortes.

mp/rb/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Le malbar , Posté
la revendication de restitution de l'océan aux usagers de la mer ". Belle phrase le problème est la nous les hommes ont crois que tout sur cette terre nous appartient on veut rien partager sur terre ont détruit les forêts les champs pour construire après les constructions c'est les bêtes qui nous embête donc ils ont plus le droit de vivre à la mère c'est les requins méduse oursins il faudrait peut-être qu'ont revoir notre mentalité c'est à dire trouvé la meilleure façon de cohabité tout hêtres vivante à le droit de vivre plus de vigilance plus respectueuse de ct terre et beaucoup plus de propreté c tellement navrent de voir tout ça des gens qui meurent à la pratique de leurs sport une mère polluer une terre qui ressemble plus à grand chose