[PHOTOS/VIDÉO] Saint-Gilles-les-Bains :

Boucan Canot - Les petits trous du filet anti-requins


Publié / Actualisé
Sur la vidéo filmée ce jeudi 22 juin 2017 par Thierry Peres, on aperçoit nettement la dégradation du dispositif conçu pour éloigner les squales à Boucan Canot. (Photos et vidéo Thierry Peres)
Sur la vidéo filmée ce jeudi 22 juin 2017 par Thierry Peres, on aperçoit nettement la dégradation du dispositif conçu pour éloigner les squales à Boucan Canot. (Photos et vidéo Thierry Peres)

On distingue une multitude de petits trous tout le long de l’équipement installé à Saint-Gilles-les-Bains, notamment aux extrémités. Du côté de l’hôtel Saint-Alexis, avec l'absence de flotteurs sur une vingtaine de mètres observée par le plongeur et défenseur de l’environnement. " Les MNS ont évacué un tube flotteur noir en polyéthylène d’une dizaine de mètres pendant que nous y étions. Et dans la zone nord, il n’y a plus rien sur une douzaine de mètres. Les tiges en métal sont tordues ", regrette-t-il dans un post publié sur sa page Facebook. Un aperçu des dégâts sur la vidéo suivante.

Willy Cail, directeur de la prévention et de la sécurité à la mairie de Saint-Paul, confirme la détérioration du filet anti-requins. " La plage de Boucan n’est pas ouverte depuis une dizaine de jours car il a eu des dégradations de flotteurs et des tuyaux arrachés. On a une absence de flottabilité avec des tiges de 40 millimètres tordues sur le retour, du côté de la piscine. Là où se trouvent les zones d’impact. Mais on ne peut pas se mettre à l’eau avec la houle et l’hiver austral qui s’annoncent ", commente-t-il.

La situation semble aussi compliquée aux Roches Noires où se déroulait une attaque de requin sur un bodyboardeur le dimanche 18 juin dernier au spot de Cachera. Les membres de la Cellule d'intervention et de surveillance des activités nautiques (Cisan) constataient, eux, impuissants, le cassage des flotteurs et des retours. Soit une trentaine de mètres de l’équipement rendu non flottant. D’où la décision, prise l’après-midi du vendredi 16 juin, d’interdire les activités nautiques dans la zone et de hisser le drapeau rouge.

" La Cisan doit intervenir depuis le 20 juin avec la météo mais ses membres n’ont pu se mettre à l’eau. Dès qu’ils le pourront, ils travailleront en priorité sur le retour du côté du spot Cachera avec des renforcements et de la mise en place de flotteurs afin d’augmenter la flottabilité", ajoute Willy Cail. Les membres de la cellule inspectent quotidiennement l'installation et effectue la maintenance. Le cadre administratif évoque également le rôle de Seanergy, en charge des gros travaux.

L’entreprise doit logiquement opérer à nouveau en juillet après la réouverture des deux bassins de baignade saint-gillois, espérée d’ici les 15 prochains jours. Si la météo le permet... " Seanergy va changer les filets sur 200 mètres aux Roches Noires car ils ont un an et demi. C’est plus efficace de les renouveler que de réparer car nous avons passé un contrat annuel de 500 000 € avec 30 % de stock mis à disposition de la collectivité. Si l’entreprise ne peut travailler, on réalise une intervention de 100 000 € pour les deux filets de Saint-Gilles afin de les améliorer", explique-t-il.

Certaines opérations de consolidation et d’amélioration se feront sans fermeture des deux plages. Enfin, uniquement si la houle et l’hiver austral laissent les techniciens se mettre à l’eau pour procéder à leurs interventions. Willy Cail délivre un message de prévention à l'adresse des pratiquants. " L’accident a eu lieu alors qu’on savait qu’il manquait trente mètres de filet. Le bodyboardeur a eu de la chance. Il faut respecter les flammes et les interdictions ", rappelle-t-il pour conclure.

ts/www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

OuiMaisNon, Posté
Bonjour,
Ok, d'accord mais.... avez-vous pensé aux 《poissons scies》qui pourraient couper les câbles d'acier qui flottent comme de la ficelle ? Ma question est un peu longue mais peut être faudrait-il penser à les pêcher.
Empanne!, Posté
Media amplificateur de crise, je dois etre bete, mais si les filets "anti-requins" ne servent pas a ce a quoi leur nom donne a penser qu'ils servent... a quoi sont-ils donc destines? SVP, je ne raille pas votre commentaire, j'essaye de comprendre. merci de bien vouloir clarifier.
CHABAN, Posté
A qui profite ce dispositif ?
Qui a décidé du choix du dispositif ?
Qui le finance ?
Qui sont les intervenants ?
Sont-ils tous liés ?
Média amplificateur de crise, Posté
Ou avez vous vu que les filets sont destinés à éloigner les squales de Boucan? Merci Mme et Mr des médias de relater les faits avec précisions. La situation est déjà assez compliquée pour ne pas amplifier la psychose avec des déformations de la vérité et un arrangement avec les faits du à un manque de rigueur.