Avec 2 millions d'euros par an :

Les financements pour réduire le risque requin doublés


Publié / Actualisé
Ce vendredi 16 février 2018, la ministre des Outre-Mer Annick Girardin a annoncé le doublement des financements du plan d'actions sur le risque requins à La Réunion. Le budget passe à 2 millions d'euros par an. Le gouvernement a également précisé que le programme sélectif de pêche de prévention va se poursuivre avec une participation renforcée de la part de l'État. Nous publions le communiqué du ministère ci-dessous.
Ce vendredi 16 février 2018, la ministre des Outre-Mer Annick Girardin a annoncé le doublement des financements du plan d'actions sur le risque requins à La Réunion. Le budget passe à 2 millions d'euros par an. Le gouvernement a également précisé que le programme sélectif de pêche de prévention va se poursuivre avec une participation renforcée de la part de l'État. Nous publions le communiqué du ministère ci-dessous.

Conformément à l’engagement pris fin 2017 par la ministre des Outre-mer, Annick GIRARDIN, le Gouvernement a décidé de doubler les financements du Plan d’actions sur le risque requins à La Réunion en les faisant passer à 2 millions d’euros par an.

Ce doublement des financements va permettre de renforcer la sécurité des zones pour la baignade et les activités nautiques :

    - Amélioration de la sécurité des zones surveillées existantes pour la baignade et les activités nautiques et aménagement de nouvelles zones.
    - Poursuite du programme sélectif de pêche de prévention en 2018-2021 : La participation l’État est renforcée de 2018 à 2021 sur les actions de prélèvement des requins bouledogues, et le soutien à la réserve marine est réaffirmé.
    - Déploiement du dispositif "vigies requins renforcées" sur de nouvelles zones géographiques et son élargissement à de nouveaux publics pour contribuer au développement économique et touristique de La Réunion.
    - Renforcement des moyens humains et financiers du centre de ressources et d’appui (CRA) pour la réduction du risque requin.
    - Amélioration des connaissances sur les requins tigres et bouledogues à des fins opérationnelles de réduction du risque.
    - Ces actions prévues traduisent la mobilisation du Gouvernement aux côtés des élus afin d’élargir l’accès à l’océan.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !