[PHOTOS/VIDEO] Hommage (Actualisé) :

Les Brisants - Il y a cinq ans Stéphane Berhamel était tué par un requin


Publié / Actualisé
8 mai 2013, Stéphane Berhamel, 36 ans, en voyage de noces à La Réunion décède des suites d'une attaque de requin en face de la plage des Brisants. Cinq ans plus tard, un hommage lui est rendu sur cette plage de Saint-Gilles-les-Bains. Le collectif des familles de victimes de requins qui organise cet cérémonie souligne "son attaque aura été décisive en 2013 puisque elle a touché un touriste en lune de miel, et non plus un "surfeur réunionnais ", amenant une prise de conscience inédite chez nos autorités".
8 mai 2013, Stéphane Berhamel, 36 ans, en voyage de noces à La Réunion décède des suites d'une attaque de requin en face de la plage des Brisants. Cinq ans plus tard, un hommage lui est rendu sur cette plage de Saint-Gilles-les-Bains. Le collectif des familles de victimes de requins qui organise cet cérémonie souligne "son attaque aura été décisive en 2013 puisque elle a touché un touriste en lune de miel, et non plus un "surfeur réunionnais ", amenant une prise de conscience inédite chez nos autorités".

Avec le soutien de l'association Océan prévention Réunion (OPR), le collectif des familles de victimes a tenu à organiser cet hommage à l'occasion des 5 ans de la mort de Stéphane Berhamel. Le bodyboardeur de 36 ans, papa d'un garçon, avait perdu la vie après une attaque de squale en face de la plage des Brisants.

 

 

Cet hommage intervient après sept ans de crise requin à La Réunion.

Après quelques mots prononcés à la mémoire de Stéphane Berhamel, Jean-François Nativel, le secrétaire de l'association OPR a déposé à l'eau une gerbe de fleurs.

Cette hommage intime a réuni une quinzaine de personnes. Parmi elles, Marie-France Cadet, la mère d'Alexandre Naussac jeune homme de 26 ans attaqué à la Rivièredu Mât en 2017. Elle était émue et en colère. Pour elle "rien n'est fait, aujourd'hui encore on ne peut pas pêcher, on ne peut pas se baigner, c'est malheureux". Elle exprime son "amertume face à des drames qui se produisent encore".

Pour rappel, il y a eu 21 attaques de requin depuis 2011. Neuf de ces attaques ont été mortelles. Plus de la moitié concernent des surfeurs ou des bodyboardeurs.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !