Saint-Denis :

Sport : Le manager général du jujitsu à la Fédération internationale de judo Eugène Domagata à La Réunion


Publié / Actualisé
Eugène Domagata, general manager du jujitsu à la Fédération Internationale de Judo (Board mondial du judo et du jujitsu) sera à La Réunion du 20 au 25 juin 2016, invité par le Dojo Huang du Chaudron. Ses interventions seront ouvertes au grand public, licencié ou non, débutants ou confirmés. Il se rendra dans les différentes micro-régions pour y rencontrer le public et connaître les structures. (Photo d'illustration)
Eugène Domagata, general manager du jujitsu à la Fédération Internationale de Judo (Board mondial du judo et du jujitsu) sera à La Réunion du 20 au 25 juin 2016, invité par le Dojo Huang du Chaudron. Ses interventions seront ouvertes au grand public, licencié ou non, débutants ou confirmés. Il se rendra dans les différentes micro-régions pour y rencontrer le public et connaître les structures. (Photo d'illustration)

Le judo club de Saint-André et Saint-Pierre judo sont des partenaires actifs de cette initiative. "La venue de monsieur Domogata, 7ème dan, s'inscrit dans le cadre de l'action engagée par le Dojo Huang au profit du développement du jujitsu et de la self-defense à La Réunion" écrit l'organisation sportive.

Durant son séjour, "des séances spécifiques seront ouvertes aux éducateurs de judo et de jujitsu, afin de consolider les acquis et engager un perfectionnement, en jujitsu defense spécifiquement. Cette offre de formation est ouverte aux éducateurs de tous les clubs de l'île. La participation est gratuite" ajoute le communiqué.

Dans le même temps, "des sessions dédiées ont été validées au profit des forces de l'ordre d'une part et des services de secours, d'autre part, avec des approches spécifiques aux besoins de ces métiers, prenant en compte le cadre réglementaire les régissant et les dispositions légales. Cette offre de formation gracieuse entre dans le cadre de l'initiative "Judo citoyen", engagée récemment par le Dojo Huang avec le "Challenge Thierry Grimaud-Pour un judo citoyen" rappelle le Dojo de Saint-Denis.

"Une attention toute particulière sera aussi portée à la self-defense féminine à travers le programme Fam dobout, initié par le Dojo Huang en 2013, dont la championne olympique de judo Lucie Decosse a été la première marraine. Ce programme de développement des pratiques de défense au profit du public féminin, dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes, se poursuit et s'étoffe" termine l'organisation dans un communiqué.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !