MENU

Saint-Denis - 8e édition du Salon de l'éducation :

[AUDIO] Les plus jeunes en quête d'avenir


Posté par
Le 8e salon de l'éducation s'est ouvert ce jeudi 1er décembre 2016 au Parc des expositions de la Nordev à Saint-Denis. Dès l'ouverture des portes, des bus entiers de collégiens et de lycéens se sont rués vers les plusieurs dizaines de stands mis à leur disposition. Les jeunes, avec ou sans projet professionnel en tête, sont venus prendre des renseignements sur ce qu'il est possible de faire à La Réunion en matière d"études supérieures ou de formation. Un salon, aux couleurs du numérique et voisin de la Fête de la science, accueillant elle aussi plusieurs centaines de marmailles.
Le 8e salon de l'éducation s'est ouvert ce jeudi 1er décembre 2016 au Parc des expositions de la Nordev à Saint-Denis. Dès l'ouverture des portes, des bus entiers de collégiens et de lycéens se sont rués vers les plusieurs dizaines de stands mis à leur disposition. Les jeunes, avec ou sans projet professionnel en tête, sont venus prendre des renseignements sur ce qu'il est possible de faire à La Réunion en matière d"études supérieures ou de formation. Un salon, aux couleurs du numérique et voisin de la Fête de la science, accueillant elle aussi plusieurs centaines de marmailles.

Plusieurs centaines d'élèves se sont rendus au salon de l'éducation pour tenter de trouver leur voie professionnelle. Pour l'occasion, l'Université de La Réunion, les collectivités, les chambres consulaires et les établissements de formation ont déployé leur argumentaire, afin de guider au mieux les élèves. 

Si pour certains leur voie est toute tracée, d'autres se laissent le choix de changer d'avis. Pour d'autres, la journée d'appel les a ouvert aux métiers militaires. Des jeunes filles sont prêtes à se renseigner, voire à intégrer l'armée.

Plusieurs élus, issus des différentes collectivités étaient présents lors de l'inauguration du forum, dont la députée de La Réunion Monique Orphé. Cette dernière estime "indispensable" la tenue d'un tel salon, mais déplore le manque de formation mises en place par l'Etat à La Réunion. Sur le plan des 500 000 formations annoncées par le Gouvernement, seules 6 000 sont dispensées localement "et mises en place trop tardivement, un mois avant la fin de l'année" regrette la députée.

Tandis que le niveau scolaire des français les place en bas d'un classement dressé à l'issu d'une étude internationale, citée par Monique Orphé, l'enseignement et la formation doivent être "une priorité".

L'intégralité du programme du salon de l'éducation, ainsi que les stands et les formations proposés, sont à retrouver sur le site de l'évènement : saloneducationregional-reunion.fr

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !