[VIDÉOS] Le Kwa La ! Festival se poursuit :

Les Malagasy Guitar Masters vont envoyer du lourd


Publié / Actualisé
Le groupe, Malagasy Guitar Masters, se produit ce vendredi 4 août 2017 à la Cité des Arts. Le Kwa La ! Festival continue ce week-end à l'enceinte culturelle de Saint-Denis. Rencontre avec Joël Rabesolo, l'un des membres du trio malgache. Découvrez aussi le reste des artistes programmés
Le groupe, Malagasy Guitar Masters, se produit ce vendredi 4 août 2017 à la Cité des Arts. Le Kwa La ! Festival continue ce week-end à l'enceinte culturelle de Saint-Denis. Rencontre avec Joël Rabesolo, l'un des membres du trio malgache. Découvrez aussi le reste des artistes programmés

 

Ce jeudi 3 août : les talents de la première édition du Kwa La ! se dévoilent. Avant leur date du samedi 5 août, le Soweto Gospel Choir fait déjà le spectacle. Une vingtaine de ses membres se mettent à danser et à chanter dans la cour de l’hôtel dionysien où ils résident. Un avant goût sur cette vidéo avec une reprise de Bob Marley. Découvrez la formation sud-africaine si vous ne la connaissez pas déjà.

 

 

Retrouvez ici la programmation complète du premier Kwa La. Regardez ici une autre performance du Soweto Gospel Choir. Ne ratez pas leur prestation.

 

 

Quand la troupe de Gospel s'en va pour se produire gratuitement en plein centre-ville de Saint-Denis, Joël Rabesolo descend de la chambre de l'établissement hôtelier. Il compose le Malagasy Guitar Masters avec Teta et Crysanto Zama. Le trio existe depuis presque un an. Le musicien promet un show d'envergure pour les amateurs. Il interprète un chant traditionnel de la Grande île. Son interprétation sur ces images.

 

 

Les guitaristes participent à leur première tournée. Il s'agit donc de leur premier concert à La Réunion. De quoi les motiver avant de monter sur scène. "On joue chez nos voisins. On se sent chez soi, ici. C’est excitant de jouer ici. Entre nous trois, il y a une symbiose", lance-t-il. Le premier album devrait sortir en novembre prochain. Des dates restent prévues en métropole et au Canada.

Leur style tend aussi vers la modernité. "La racine est la musique traditionnelle malgache mais on y rajoute de l’improvisation. Des ballades ou la transe de la tradition malgache. Il y a des rythmes du sud Malgache et du centre, d’où je viens. Je connais la musique traditionnelle des hauts plateaux. Le maloya aussi me parle, ça groove directement. Je pense que le public appréciera", ajoute-t-il.

Monsieur Rabesolo vit actuellement à Bruxelles. Et ses deux autres compagnons de route à Madagascar. Voici de quoi ils sont capables...

 


Teta, lui, vient de la ville Tuléar. On le surnomme le guitariste aux doigts de fée. Il maîtrise parfaitement le Tsapiky. Le style musical du sud. On considère Chrysanto Zama comme un jeune prodige de la guitare. Originaire d’Ambovombé, il allier virtuosité et créativité dans ses compositions dit-on. Il prouvait son talent au sein de l’Orchestre de Madagascar.


Joël Rabesolo naissait à Antsirabé. Il connaît tous les styles de la guitare malgache. "Son jeu riche et passionné dévoile une fulgurance hendrixienne et un amour pour les grands guitaristes de jazz", peut-on lire dans sa biographie officielle. Un trio de talent à voir ce vendredi à la Cité des Arts. Le Kwa La ! Festival refermera ses portes ce samedi.

 

ts/www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !