MENU

Saint-Denis -Les commerçants satisfaits :

[VIDÉOS] La municipalité propose un nouveau plan de circulation


Posté par
Ce vendredi 15 septembre, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a tenu une conférence de presse durant laquelle il a annoncé la modification du plan de circulation dans les rues de Saint-Denis. Face à la colère des riverains et commerçants, une décision a pu être prise après concertation auprès de l'équipe municipale dans du réseau de transports en commun et des manifestants.
Ce vendredi 15 septembre, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a tenu une conférence de presse durant laquelle il a annoncé la modification du plan de circulation dans les rues de Saint-Denis. Face à la colère des riverains et commerçants, une décision a pu être prise après concertation auprès de l'équipe municipale dans du réseau de transports en commun et des manifestants.

 

La Mairie ne reviendra pas sur le plan de circulation initial mais a trouvé une solution "équilibrée". Le maire de la Ville, Gilbert Annette justifie cette décision comme la plus raisonnable qui puisse préserver le développement de Saint-Denis et celui des transports en commun tout en prenant en compte la situation compliquée des commerçants et des riverains.

Une nécessité compte tenue la multiplication des véhicules à la Réunion. "La menace est l’asphyxie de Saint-Denis. Il y a 15 km de voitures supplémentaires par an et sur 10 ans ce sera 150 km, soit tout le réseau routier de la Ville", lâche-t-il.

Lire aussi : Lundi dernier, plusieurs centaines de commerçants de Saint-Denis manifestaient dans le centre-ville dionysien

Ils répondaient à l'appel du Collectif Saint-Denis En Colère mobilisé contre le changement de sens de circulation dans les rues Félix-Guyon et Maréchal-Leclerc. Le maire, Gilbert Annette, les avait reçu vers 18 heures. Réunion suite à laquelle des mesures avaient été attribuées aux riverains et commerçants mécontents. "On a prolongé tout d'abord la rue Ah-Sam jusqu'à Saint-Anne. Nous avons également doublé la gratuité du stationnement passant de 15 min à 30 min", déclare Gilbert Annette. 

Aujourd'hui, une décision finale a été prise et elle consiste à ouvrir l'accès aux voitures sur deux portions de voies en descendant la rue Felix-Guyon. Et en montant, à partir du Boulevard Nehru jusqu'à la rue de Paris en passant par Felix-Guyon les voitures pourront circuler librement.

Le trajet sera donc modifié dans les prochains jours et un nouvel arrêté sera publié. Gilbert Annette insiste sur le fait que ce ne sera pas une expérimentation mais bien une observation.  Elle commencera d'abord par une phase d'observation. "C'est une solution qui s'installe, qui préserve le court terme face aux difficultés des commerçants qui nous le savons sont causées par d'autres facteurs également", note Philippe Naillet, adjoint à la Mairie de Saint-Denis.

Tous les six mois, des comptages seront effectués avec les différents partenaires de la commune afin de vérifier si ce plan de circulation engendre des retombées positives pour le transport en commun et pour les commerçants. Ces derniers tenaient d'ailleurs une conférence de presse ce vendredi à 16 heures à la Chambre de commerce et d'industrie. "Il n'y a pas eu de vainqueur dans ce bras de fer. Ce plan de circulation est le moins mauvais scénario avec des compromis des deux côtés. Nous continuerons à travailler dans le comité de suivi", lance l'un des professionnels, contacté avant le début du point presse.

Selon lui et ses collègues, l'édile se montrait à l'écoute de leurs arguments. Ils affirment aussi ne pas vouloir pénaliser les usagers des transports en commun. Tous entendent désormais siéger au comité de suivi. "Il fallu que 600 personnes descendent dans la rue pour que l'on entende nos arguments", regrette un autre professionnel.

de/ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !