MENU

[VIDÉO] Ils ont eu un cours particulier :

Saint-Denis - Des élèves se mettent à la danse avec les comédiens de Bharati


Posté par
Les élèves des classes de CM1 et CM2 de l'école Eudoxie Nonge à Saint-Denis ont rencontré ce jeudi 12 octobre les comédiens du spectacle Bharati. Au sein de l'école certains élèves bénéficient de modules de langues comme le tamoul, langue des chansons de la comédie musicale indienne. Lors de cette rencontre au Petit Stade de l'Est, les enfants ont même eu l'occasion d'apprendre quelques pas de danse du spectacle.
Les élèves des classes de CM1 et CM2 de l'école Eudoxie Nonge à Saint-Denis ont rencontré ce jeudi 12 octobre les comédiens du spectacle Bharati. Au sein de l'école certains élèves bénéficient de modules de langues comme le tamoul, langue des chansons de la comédie musicale indienne. Lors de cette rencontre au Petit Stade de l'Est, les enfants ont même eu l'occasion d'apprendre quelques pas de danse du spectacle.

 

La troupe Bharati est à La Réunion. La comédie musicale indienne livre deux dates, vendredi 13 et samedi 14 octobre, au Petit Stade de l'Est à Saint-Denis. Arrivés avec toujours autant de succès dans l'île qui compte 28% d'habitants indiens ou d'origine indienne, la troupe a commencé ces deux jours par un cours particulier. À l'occasion de cette venue, deux classes d'élèves dionysiens ont eu la chance d'apprendre l'une des nombreuses danses du spectacle et d'échanger, en langue française, avec la cinquantaine d'artistes et techniciens qui animent le show.

Après avoir effectué en avant-première l'une des chorégraphies du spectacle, les danseurs ont invité les enfants en joie à monter sur scène. Quelques pas assimilés, et la musique est lancée. La démonstration en images :

 

Après cinq minutes sur les planches, certains enfants en redemandent : "Est-ce qu'on peut encore danser ?" quémande un petit garçon. C'est ensuite au tour de Chintan Pandya qui incarne le Sage aux mille visages, d'échanger -avec un parfait français- avec les enfants.

 

Romuald Nadeau, producteur du spectacle, est lui aussi présent pour cette avant-première quelque peu particulière. "Cette rencontre avec les enfants s'est faite par une passerelle, en créant un échange avec les enfants pour leur faire comprendre cet univers" explique-t-il. "C'est la première fois dans l'histoire du spectacle à La Réunion qu'on accueille un spectacle avec un décor de cinéma" raconte le producteur. Oui, car les moyens et le matériel de Bharati sont à la sauce indienne : des motos, tuk-tuks, mini-bus aux 500 costumes apportés sur l'île, la troupe ne fait pas les choses à moitié. Et c'est ce que confirme, Romuald Nadeau qui taquine : "il faudrait deux ou trois années de Sakifo pour égaler le décor de Bharati".

hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !