[VIDÉOS] Journée de prévention à la sécurité routière :

Circuit de la Jamaïque : sensibiliser les professionnels aux dangers de la route


Publié / Actualisé
Ce jeudi 19 octobre 2017, l'association entreprendre pour la sécurité routière au travail (ASSER), organisait une journée sur le thème de la sécurité routière pour les professionnels. À travers dix ateliers, quatre de pratique et six de théoriques, les usagers ont pu tester leur capacité à appréhender le danger ou même revoir leur code de la route.
Ce jeudi 19 octobre 2017, l'association entreprendre pour la sécurité routière au travail (ASSER), organisait une journée sur le thème de la sécurité routière pour les professionnels. À travers dix ateliers, quatre de pratique et six de théoriques, les usagers ont pu tester leur capacité à appréhender le danger ou même revoir leur code de la route.

La sécurité routière à La Réunion : un vaste thème et de nombreuses problématiques. Pour sensibiliser les usagers à cette question, l'ASSER a mis en place ce jeudi 19 octobre sur le circuit de la Jamaïque à Sainte-Clotilde un village regroupant dix ateliers. L'objectif : mettre en situation les participants sur les dangers de la route avec des ateliers pratiques, et appréhender ses dangers avec des tests interactifs. 

- Les dangers de la route en pratique -

Sur le circuit, c'est Malik Unia qui dirige les animations : somnolence au volant, téléphone au volant, freinage d'urgence et distance de sécurité. Au volant de petite citadine, voilà à quoi étaient confrontés les participants. "On est ravis, ça nous fait prendre conscience de nombreuses choses qu'on a tendance à oublier avec le temps" explique Christophe, qui vient de passer le test du freinage d'urgence. Sur cet atelier, le conducteur seul au volant arrive en ligne droite à 65 km/h et a pour objectif de freiner à temps sur une portion du circuit arrosée pour l'occasion.
 

"La distance est exceptionnellement réduite pour que les conducteurs freinent réellement, et pour pas qu'ils ne décélèrent" explique Malik Unia, qui s'engage depuis près de quinze ans dans la sécurité au volant. Résultat, les plots de sécurité à éviter rencontrent souvent les pare-chocs des voitures du jour. Sur cet atelier qui se mélange à celui des distances de sécurité, "la précision est primordiale" souligne Malik Unia. "Ce sont des aspects et des sensations totalement nouveaux mais qui apportent un bienfait à la conduite" continue le moniteur.

- Le fléau du téléphone au volant -

De l'autre côté du circuit se tiennent deux mises en situations qui font tout de suite échos aux participants : le téléphone et la somnolence au volant. "Tout le monde a déjà envoyé un texto en conduisant" avoue Eric, un conducteur. Le conducteur doit envoyer un message dicté par le moniteur assis avec lui dans la voiture, tout en évitant les plots de sécurité. Un membre du staff peut aussi passer un coup de téléphone au pilote, en attendant de lui, évidemment, qu'il ne réponde pas. "Ça n'a pas manqué, ce matin un conducteur a répondu" indique Arnaud Lafosse, organisateur, qui rit jaune.

 

Pour tester leur conduite en état de somnolence, le conducteur est invité à porter des lunettes spéciales représentant la vue avec 1.5g d'alcool par litre de sang. Idris qui anime cet atelier avoue que les conducteurs du jour "ont du mal" : "certains voient un plot sur le capot, d'autres prennent le virage dans le mauvais sens…". "Ça donne une vraie idée de la conduite après avoir bu" lance un usager.
 

Après la pratique, place à la théorie. Sous des stands les participants sont invités à tester leur vue, réviser leur code de la route, simuler leur taux d'alcool dans le sang, connaître le nombre de points perdus par infraction et se sensibiliser aux dangers du téléphone au volant. Des ateliers animés par des professionnels indique l'organisateur de l'événement, Arnaud Lafosse : "les animateurs ont chacun leur spécialité : pour la simulation du taux d'alcool c'est une personne qui travaille dans la prévention. Idem pour le test de vue, l'animatrice est dans le domaine médical". Si les participants ont pu être surpris par les réponses apportées sur les différents ateliers, une chose est sûre : "la route, c'est du sérieux" conclut l'organisateur.

 

hf/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Laurent Potin, Posté
Une animation utile et pratique pour tous les conducteurs, qu'ils soient jeunes ou aguerris.
Ces ateliers devraient être enseignés pour les salariés en entreprise, notamment es commerciaux qui prennent parfois des risques inconsidérés.
Car la route est encore un danger pour de trop nombreux réunionnais