[VIDÉOS-SAINT-DENIS] Lancement du Prix du Roman Métis des lecteurs :

L'accélérateur de lecture


Publié / Actualisé
Le Grand Prix du Roman Métis de Saint-Denis existe depuis 2010. Le Prix du Roman Métis des lecteurs le rejoint cette année. Des élus de la ville, des représentants de la Direction des affaires culturelles océan Indien (DAC OI) et de l'association La Réunion des livres annonçaient ce jeudi 19 octobre 2017 la sélection pour ces deux concours. Le jury dévoilait le nom des quatre oeuvres retenues et désignera le 16 novembre prochain les lauréats. Pour cette huitième édition, la DAC OI apportait son soutien à cette opération de promotion de la littérature via le Contrat territoire lecture passé avec la commune.
Le Grand Prix du Roman Métis de Saint-Denis existe depuis 2010. Le Prix du Roman Métis des lecteurs le rejoint cette année. Des élus de la ville, des représentants de la Direction des affaires culturelles océan Indien (DAC OI) et de l'association La Réunion des livres annonçaient ce jeudi 19 octobre 2017 la sélection pour ces deux concours. Le jury dévoilait le nom des quatre oeuvres retenues et désignera le 16 novembre prochain les lauréats. Pour cette huitième édition, la DAC OI apportait son soutien à cette opération de promotion de la littérature via le Contrat territoire lecture passé avec la commune.

 

D'où la volonté de décliner ce second prix composé de dix personnes inscrites dans les bibliothèques dionysiennes. Objectif : stimuler les habitués du réseau de lecture publique. Ils répondaient à l'appel à candidatures et effectuaient une première sélection d'une dizaine de titres parmi les 35 livres reçus. Lors d'une seconde réunion, ce jury citoyen retenait quatre finalistes. Charge à Charles-André Collard, responsable pédagogique de métier et inscrit à la bibliothèque du Bas de La Rivière, de détailler ce choix.

 

 

Autre sélection : celle du Grand Prix du Roman Métis. Présidé par l'écrivain et critique littéraire, Mohammed Aïssaoui, ce jury se compose de professionnels du monde du livre, à La Réunion et aussi ailleurs. En 2016, Dona Loup se voyait récompensée pour L'Oragé, Mercure de France. Le secrétaire général du Grand Prix, François Vallée, donne, lui, le nom des finalistes.

 

 

Les deux vainqueurs recevront leur récompense le 5 décembre à une cérémonie organisée à l'ancien Hôtel de ville du chef-lieu. Les lauréats obtiendront d'ailleurs une dotation de 5.000 euros chacun. Le lauréat du Prix des lecteurs rencontrera aussi son public dans les structures du réseau de lecture publique de Saint-Denis. En novembre, les lycéens présenteront à la presse les quatre œuvres retenues dans le cadre du Prix du Roman Métis des lycéens. En décembre, ils annonceront le nom du gagnant avant une rencontre prévue avec lui dans l'île en début 2018.

Ces jeunes jurés se passionnent pour la littérature. Tout comme Gaëlle M'Baé, professeure d'histoire-géographie, jurée du Prix des lecteurs. "Autrefois, j'étais journaliste critique de théâtre à Paris. Par curiosité et par défi, j'ai souhaité m'essayer à la critique littéraire, que je n'avais jamais pratiquée", précise-t-elle. La trentenaire développe également la façon dont les jurés arrêtaient leur choix sur quatre romans.

 

 

La passionnée partage son amour communicatif pour les ouvrages. Elle évoque aussi les différends avec les autres jurés durant les étapes de sélection. Et l'enseignante raconte les discussions animées qui ont inévitablement suivi.

 

 

Comme le soulignent les organisateurs, le "Métis" bénéficie désormais de la reconnaissance des éditeurs francophones du monde entier. La mention "Grand Prix du roman Métis" figure dans la biographies des auteurs récompensés. Citons entre autres Maryse Condé, lauréate en 2010, pour "En attendant la montée des eaux", ou encore Léonora Miano, sacrée en 2013 pour "La saison de l'ombre". On saura en novembre prochain qui succédera à Dona Loup.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !