Lycée Bellepierre - Sécurité routière :

Saint-Denis - Une matinée pour parler des risques sur la route


Publié / Actualisé
Une matinée de sensibilisation à la sécurité routière s'est déroulée ce mercredi 22 novembre 2017 au lycée de Bellepierre de Saint -Denis. Organisée par la Direction départementale de la Sécurité publique, cette opération s' adresse aux lycéens en classe de seconde, en partenariat avec l'Académie de La Réunion.
Une matinée de sensibilisation à la sécurité routière s'est déroulée ce mercredi 22 novembre 2017 au lycée de Bellepierre de Saint -Denis. Organisée par la Direction départementale de la Sécurité publique, cette opération s' adresse aux lycéens en classe de seconde, en partenariat avec l'Académie de La Réunion.

Adopter les bons comportements en tant qu’usager de la route, quelque soit son moyen de locomotion, cela s’apprend. Le brigadier -chef David Dijoux, accompagné d’un gardien de la paix et d’un brigadier de police se sont ainsi exprimés sur les risques routiers, les éléments de sécurité à utiliser mais aussi le permis de conduire accompagné. En effet, ce droit peut être accordé à partir de 15 ans.

Et pour améliorer la prise de conscience des dangers de la route et de la nécessité de s’en protéger, des vidéos (publicités, court-métrages…) et des témoignages d’adolescents ont été projetés. Tous ces médias convergeaient bien sûr, vers les risques routiers et allaient jusqu’à montrer des situations réelles !

- On peut devenir un projectile dans le véhicule -

Du rires aux larmes en passant par des exclamations choquées, les réactions des futurs jeunes conducteurs ne se font pas attendre. Les élèves ne sont pas insensibles aux situations présentées, signe d’une prise de conscience qui commence à venir - lorsqu’elle n’est pas déjà là.

En donnant la parole aux élèves présents, il s’avère que certains sont éclairés sur les risques ou découvrent stupéfaits, les conséquences de certaines actions telles que texter au volant ou conduire en état d’ivresse.

Néanmoins, du chemin reste à faire dans le cadre de la prévention routière lorsqu’on entend le gardien de la paix présent ajouter que " Le Sam de La Réunion, ce n’est pas celui qui n’a pas bu, c’est celui qui a moins bu ! ".

Le brigadier - chef, David Dijoux revient sur cet projet de sensibilisation dans la vidéo ci-dessous :

ec/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !