[VIDÉO] Le Piaf ne sera plus utilisable courant 2018 :

Stationnement : Le paiement par téléphone arrive à Saint-Denis


Publié / Actualisé
La ville de Saint-Denis fait évoluer ses moyens de paiement pour le stationnement. Depuis lundi 4 décembre, il est désormais possible de payer votre place avec votre smartphone. Se rajoute à cette innovation la généralisation du paiement par carte bleue à tous les horodateurs de la ville. L'enjeu, fluidifier le stationnement en centre-ville.
La ville de Saint-Denis fait évoluer ses moyens de paiement pour le stationnement. Depuis lundi 4 décembre, il est désormais possible de payer votre place avec votre smartphone. Se rajoute à cette innovation la généralisation du paiement par carte bleue à tous les horodateurs de la ville. L'enjeu, fluidifier le stationnement en centre-ville.

Depuis le début de la semaine, les dionysiens peuvent payer leur place de stationnement à l'aide leur téléphone. Une nouvelle innovation en la matière qui a aussi vu le jour à Saint-Pierre. Ce mercredi 6 décembre, la Sodiparc présentait le nouveau dispositif qui arrive sur les 121 horodateurs de la ville. Pour Philippe Naillet, conseiller municipal au chef-lieu, cela permettra de "fluidifier le stationnement notamment dans le centre-ville" dans les zones dites "orange".

Marc Lafaye, directeur du stationnement des nouvelles technologies à la Sodiparc indique que "le taux de respect du paiement de stationnement est de 50% en zone orange". Le paiement par téléphone permettra "un meilleur accompagnement pour les contrôles", et donc un "taux de contrôle plus efficace". En parallèle, les règles de stationnement changent à partir de janvier, mais "rien ne bouge au niveau du coût pour les usagers" précise Jean-Pierre Marchaud, administrateur de la Sodiparc.
 


- La fin du Piaf en 2018 -

Concrètement, dans les zones dites orange –qui englobent le centre-ville du chef-lieu- le stationnement maximal passe de 2h à 2h30 pour le même tarif. Pas de changement pour la zone verte. Cependant, désormais ce n’est plus l’Etat mais chaque commune qui peut fixer dès le 1er janvier 2018 le montant des amendes pour stationnement non payé qu’on appellera désormais forfait de post-stationnement (FPS). La ville de Saint-Denis a décidé de ne pas toucher au montant de 17 euros –somme minimal prévue par les nouvelles dispositions- contrairement à des villes comme Paris ou Lyon "pour lesquelles le non-paiement d'une place coutera entre 50 et 60 euros" explique Marc Lafaye.

Avec l'arrivée du paiement par téléphone s'ajoute la généralisation du paiement par carte bleue, "disponible depuis le mois de juin sur une partie des horodateurs" affirme Marc Lafaye. Cela coïncide également avec la fin du Piaf, boitier de paiement de stationnement, que les usagers pourront utiliser jusqu'en juin 2018.

hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !