Saint-Denis - Après un mois de concertation :

Le futur téléphérique de la Cinor suscite un "vif intérêt"


Publié / Actualisé
Ce vendredi 8 décembre 2017 se tiendra une réunion publique sur le bilan des concertations autour du projet de téléphérique urbain entre les quartiers de Bellepierre et de la Montagne. Après un mois de mobilisation, la Cinor affirme avoir "un bilan positif". Nous publions le communiqué à ce sujet ci-dessous.
Ce vendredi 8 décembre 2017 se tiendra une réunion publique sur le bilan des concertations autour du projet de téléphérique urbain entre les quartiers de Bellepierre et de la Montagne. Après un mois de mobilisation, la Cinor affirme avoir "un bilan positif". Nous publions le communiqué à ce sujet ci-dessous.

Le projet de la ligne téléphérique Bellepierre – La Montagne a suscité un vif intérêt au sein de la population, notamment auprès des habitants des quartiers de La Montagne. Deux réunions publiques ont été organisées et ont attiré plus de 230 personnes. En marge de celles-ci, plusieurs rencontres de proximité ont offert d'autres échanges, le site Internet et la page Facebook dédiés au projet également.

Des expositions se sont tenues sur plusieurs lieux fréquentés et ont ainsi conforté le travail de terrain mené avec les conseils de secteur et les agents de la Ville de Saint-Denis. Les équipes de la CINOR ont sillonné les artères principales des quartiers de Bellepierre, La Source, Bas de La Rivière et de La Montagne et sont ainsi allées à la rencontre de la population, riverains et commerçants. Elle a été présente sur plusieurs événements, dont le Grand Raid et la Semaine Créole.
 
Après plus de 4 semaines de mobilisation, la CINOR dresse un bilan positif en termes de participation et de collecte des avis. Ce sont 1 139 contributions qui lui sont revenues dont près de 820 questionnaires renseignés.

Toutes ces contributions ont été classées et analysées par un cabinet-conseil spécialisé. Au cours de ces derniers jours, la Cinor a fait la synthèse entre les observations et les attentes du public et ses propres contraintes. De ce travail, la collectivité a tenu à s'engager sur plusieurs aspects du projet. Et c'est dès le lendemain du conseil communautaire qui entérinera le bilan de la concertation, que la CINOR organise la réunion publique de restitution.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !