Saint-Denis :

Une forêt comestible lontan au lycée Leconte de Lisle


Publié / Actualisé
Ce samedi 17 février 2018, 40 élèves planteront une forêt de 25 arbres fruitiers lontan au Lycée Leconte de Lisle de Saint-Denis. L'idée : redonner goût à la nouvelle génération aux fruits péi qui se font toujours plus rares dans nos assiettes.
Ce samedi 17 février 2018, 40 élèves planteront une forêt de 25 arbres fruitiers lontan au Lycée Leconte de Lisle de Saint-Denis. L'idée : redonner goût à la nouvelle génération aux fruits péi qui se font toujours plus rares dans nos assiettes.

Afin de faire connaitre des fruits réunionnais qui disparaissent des cours créoles, 25 arbres fruitiers lontan seront plantés dans un espace au milieu du lycée qui compte déjà un poulailler, un rucher sentinelle contre le varroa et un potager bio. La plantation aura lieu samedi 17 février entre 8h00 et 9h30 puis entre 10h00 et 11h30 au Lycée Leconte de Lisle.

Un projet dans l'esprit de l'agro-écologie et de la permaculture élu coup de cœur par la fondation pour la Nature et pour l'Homme (ex-fondation Nicolas Hulot).  "C'est un projet Eco-Ecole qui sera labellisé à la fin de l'année" raconte Mariela Navaza, professeure de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) au lycée dionysien et à l'intiative de l'opération.

- "Les élèves adorent" -

"Ce sont 40 élèves qui sont concernés en cours de seconde" explique-t-elle. L'idée ? "Remettre au goût du jour les produits lontan". "On a remarqué que la population du lycée est de centre-ville, avec des élèves qui habitent loin de la nature et donc qui ne savent plus trop ce que leurs grand-parents mangeaient" indique la professeure. 

"Les élèves adorent ça" lance Mariela Navaza. "Quand on va sur le terrain, on a une gestion en petits groupes et chaque groupe a une mission bien précise. Ils se sentent ainsi responsabilisés" confie l'enseignante. Alors, les élèves gouteront-ils les fruits des arbres qu'ils plantent samedi ? "Certains arbres seront bons dans un ou deux ans" répond la professeure de sciences. 

Elle indique par ailleurs que "l'objectif est aussi de sensibiliser les parents d'élèves et des personnes extérieures au lycée". "Ce samedi, il n'y aura pas que les élèves mais aussi ceux qui veulent apprendre ou comprendre" assure-t-elle. Toujours pour la même démarche : remettre nos produits lontan dans les assiettes.


www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !