Open de France de lutte :

Saint-Nazaire - Les lutteurs péi se distinguent


Publié / Actualisé
La ville Saint-Nazaire a accueilli les 23 et 24 février 2018 l'open de France de lutte, une compétition pour les cadets et juniors avec la participation des lutteurs étrangers.
La délégation réunionnaise était composée de 8 lutteurs. Le niveau très relevé n'a pas été un frein pour la quête de médailles car La Réunion repart avec 5 podiums. "Ce n'est pas une surprise d'avoir ces résultats. La présence de lutteurs étrangers permet de relever le niveau ce qui est bénéfique pour la progression de nos athlètes" indique le comité régional de lutte dont nous publions le communiqué ci-dessous
La ville Saint-Nazaire a accueilli les 23 et 24 février 2018 l'open de France de lutte, une compétition pour les cadets et juniors avec la participation des lutteurs étrangers.
La délégation réunionnaise était composée de 8 lutteurs. Le niveau très relevé n'a pas été un frein pour la quête de médailles car La Réunion repart avec 5 podiums. "Ce n'est pas une surprise d'avoir ces résultats. La présence de lutteurs étrangers permet de relever le niveau ce qui est bénéfique pour la progression de nos athlètes" indique le comité régional de lutte dont nous publions le communiqué ci-dessous

Résultats

2 Médailles d’argent :
- Alexandre Djebrouni, cadet 71 kg, LC St-Joseph, club élite ST Joseph. Il a eu un très bon comportement  durant la compétition mais en finale il se fait dominé par son adversaire.
- Raymond Langlet, junior 60 kg, ALOR (les Avirons), pôle France de Dijon. Lutte gréco-Romaine. Très bonne compétition mais se fait surclasser par un très bon adversaire en finale.

3 Médailles de bronze :
- Maxime Combes, cadet 65 kg, ALED (l’Entre-Deux), pôle France de Ceyrat. Lutte libre. Bon  résultat pour une compétition de ce genre.
- Stéphane Sine, cadet 60 kg, LCSJ, pôle France de Ceyrat. Lutte libre. Débute mal la compétition mais s’impose jusqu’à la médaille.
- William Ah-Oune, junior 57 kg, LCSJ, pôle France de Ceyrat. Lute libre. Bonne compétition, peut encore faire  mieux.

Enrick Bataille  junior 60 kg s’incline face en demi-finale face à son partenaire d’entrainement Raymond Langlet et ne pourra  plus reprendre la compétition à cause d’une blessure à l’épaule. Lucas Lauret et Arthur Lapierre du club de l’Etang-Salé ne classe pas malgré une bonne compétition, ils feront certainement mieux pour les championnats de France à mi-mars.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !