"La nuit, la police i bouge pas" :

Gilbert Annette s'explique et parle d'effectifs "insuffisants" des forces de l'ordre


Publié / Actualisé
Ce jeudi 5 avril 2018, le maire de Saint-Denis Gilbert Annette est revenu sur ses propos tenus dans un live Facebook à propos de la police. Il avait notamment affirmé : "Zot i koné, kom moin, la nuit la police i bouge pa sof si na in krim. Si na poin lo san i bouge pa". S'il ne formule pas d'excuses, l'édile explique que ses propos ont "été sortis de leur contexte".
Ce jeudi 5 avril 2018, le maire de Saint-Denis Gilbert Annette est revenu sur ses propos tenus dans un live Facebook à propos de la police. Il avait notamment affirmé : "Zot i koné, kom moin, la nuit la police i bouge pa sof si na in krim. Si na poin lo san i bouge pa". S'il ne formule pas d'excuses, l'édile explique que ses propos ont "été sortis de leur contexte".

"Je regrette que mes propos aient été sortis de leur contexte. Ils ont été manipulés. Les effectifs de la police sont insuffisants. Les Dionysiens m'interpellent régulièrement sur cette difficulté" a notamment affirmé le maire.

 

"Il faut remettre les propos dans leur contexte. Cette formule caractérise la faiblesse des effectifs de la police. Je crois que certains syndicats sont en campagne. Je ne vais pas tomber dans le piège des élections professionnelles. Aujourd'hui, nous sommes dans un bon contexte. Si ces policiers avaient été dans la soirée, ils auraient très bien compris" poursuit l'édile.

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !