À Saint-Paul :

La Ville et Prodij font valoir le potentiel des jeunes


Publié / Actualisé
Offrir aux jeunes Saint-Paulois la possibilité de bénéficier d'un accompagnement spécifique du Pôle Réunionnais Organisation Développement innovation Jeunesse, pour leur permettre d'exprimer pleinement leur potentiel. C'est la volonté de la Ville de Saint-Paul qui a organisé une séance de travail récemment autour des représentantes de
Prodij.
Offrir aux jeunes Saint-Paulois la possibilité de bénéficier d'un accompagnement spécifique du Pôle Réunionnais Organisation Développement innovation Jeunesse, pour leur permettre d'exprimer pleinement leur potentiel. C'est la volonté de la Ville de Saint-Paul qui a organisé une séance de travail récemment autour des représentantes de
Prodij.

Un jeune Saint-Paulois, Laurent Encatassamy vient de remporter le concours national de la meilleure baguette tradition française. Jean-Alexandre Ouarata est un chef étoilé au Guide Michelin et œuvre au Château de Bagnols dans le Beaujolais. Frédéric Narassiguin fut opticien de l’année en 2016...

Les exemples de Saint-Paulois qui " percent " parce qu’ils ont réussi à exploiter leur potentiel ne manquent pas. "De nombreux jeunes Saint-Paulois ont du potentiel, de l’intelligence, du talent et ne le savent pas toujours. Notre devoir est de le leur faire prendre conscience", souligne Joseph Sinimalé.

Autour du Maire de Saint-Paul et de Kelly Bima, élue déléguée à la promotion de la jeunesse, une séance de travail s’est tenue ce jeudi matin. Réunion
organisée dans le cadre de la Politique municipale en faveur de la jeunesse afin de mieux cerner les actions portées par l’association Prodij déclinées par Caroline Squarzoni (Directrice), en présence de Chloé Euphrasie (Chargée de formation AGIR 974) et Aurélie Médéa (mission valorisation des
compétences)...

" Prendre en compte la parole des jeunes et construire avec eux les politiques qui les concernent " est la première mission de Prodij dont le but est de " fédérer les acteurs des politiques de jeunesse autour d’une ambition partagée de valoriser la jeunesse dans toutes ses entreprises ". Autour de ses cinq membres financeurs (dont la Région et le Département), et avec PIA jeunesse, l’association agit ainsi pour : faciliter l’accès aux droits et aux services pour les jeunes ; développer le pouvoir d’agir, l’estime et la confiance en soi ; réduire les situation d’échecs et de décrochage scolaires ; améliorer l’image des jeunes dans la société.

C’est justement pour permettre aux jeunes Saint-Paulois de bénéficier de ces accompagnements et étudier les moyens de les mettre en œuvre afin de les aider à développer leur potentialité cachée, que fut organisée cette séance de travail.

"Prodij a un programme d’actions et d’investissements fort intéressant. Nous souhaitons en faire bénéficier les jeunes Saint-Paulois", précise Kelly Bima, insistant sur "la volonté de la collectivité d’agir en faveur de la jeunesse et avec la jeunesse ". Et l’élue de poursuivre : "Nous voulons que soient prises en compte les spécificités géographiques de la commune de Saint-Paul pour pourvoir faire bénéficier un maximum de jeunes de tous les quartiers dans les hauts ou sur le littoral".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !