Un nouveau regard sur l'immigration :

Saint-Denis : Jadd Hilal remporte le Grand Prix du Roman Métis avec un récit sur l'exode


Publié / Actualisé
Jadd Hilal avec "Des ailes au loin" remporte le Grand Prix du Roman métis, Mohamed Mbougar le prix des Lecteurs de la Ville de Saint Denis avec "Silence du choeur" et Wilfried N'Sondé la mention spéciale avec "Un océan, deux mers, trois continents". Trois romans de très belles plumes qui ont séduit les deux jurys, le professionnel et celui des lecteurs de la Ville de Saint-Denis. Le lauréat du Grand Prix est un auteur d'origine libano-palestinienne, qui raconte l'exode de Haïfa à Genève de quatre femmes libano-palestiniennes qui témoignent de l'exil comme une aspiration à exister. Le second lauréat a aussi choisi le thème de la migration pour faire rêver et réfléchir ses lecteurs autour de ce grand sujet d'actualité. Quant au troisième auteur, encouragé par une mention spéciale, il a choisi d'évoquer l'aventure d'un orphelin devenu prêtre et chargé par le roi de son pays d'assumer les fonctions d'ambassadeur auprès du pape au XVIème siècle. Encore un exode, un exil, où se croisent sur le bateau qui l'emmène en Europe l'homme noir libre et les esclaves. Des moments forts de lecture, comme l'ont souligné, lors de l'annonce du palmarès, Gérard Chopinet, élu à la Culture, et Philippe Vallée, de La Réunion des livres.
Jadd Hilal avec "Des ailes au loin" remporte le Grand Prix du Roman métis, Mohamed Mbougar le prix des Lecteurs de la Ville de Saint Denis avec "Silence du choeur" et Wilfried N'Sondé la mention spéciale avec "Un océan, deux mers, trois continents". Trois romans de très belles plumes qui ont séduit les deux jurys, le professionnel et celui des lecteurs de la Ville de Saint-Denis. Le lauréat du Grand Prix est un auteur d'origine libano-palestinienne, qui raconte l'exode de Haïfa à Genève de quatre femmes libano-palestiniennes qui témoignent de l'exil comme une aspiration à exister. Le second lauréat a aussi choisi le thème de la migration pour faire rêver et réfléchir ses lecteurs autour de ce grand sujet d'actualité. Quant au troisième auteur, encouragé par une mention spéciale, il a choisi d'évoquer l'aventure d'un orphelin devenu prêtre et chargé par le roi de son pays d'assumer les fonctions d'ambassadeur auprès du pape au XVIème siècle. Encore un exode, un exil, où se croisent sur le bateau qui l'emmène en Europe l'homme noir libre et les esclaves. Des moments forts de lecture, comme l'ont souligné, lors de l'annonce du palmarès, Gérard Chopinet, élu à la Culture, et Philippe Vallée, de La Réunion des livres.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !