Une grande première :

Saint-Denis partage ses données géographiques avec le grand public


Publié / Actualisé
Saint-Denis devient la première collectivité de La Réunion à présenter son site "open data" au grand public. Le direction des plans et le SIG (système d'informations géographiques) ont développé avec différents services de la commune un site qui permet aux citoyens de visualiser des données fiables concernant la municipalité, ce site est accessible depuis le 3 décembre 2018. Depuis la loi pour une République numérique (octobre 2016), elle inclut une mise en ligne par défaut des données publiques. Le département SIG a porté le projet et a bénéficié des financements de la FEDER pour ce projet.
Saint-Denis devient la première collectivité de La Réunion à présenter son site "open data" au grand public. Le direction des plans et le SIG (système d'informations géographiques) ont développé avec différents services de la commune un site qui permet aux citoyens de visualiser des données fiables concernant la municipalité, ce site est accessible depuis le 3 décembre 2018. Depuis la loi pour une République numérique (octobre 2016), elle inclut une mise en ligne par défaut des données publiques. Le département SIG a porté le projet et a bénéficié des financements de la FEDER pour ce projet.

L'open data est une donnée numérique dont l'accès et l'usage sont libres pour les usagers. Elle peut être d'origine publique ou privée, produite par une collectivité, un service public ou encore une entreprise. Dans le cadre de l'ouverture des données publiques, l"Open Data" est une démarche qui vise à partager les données publiques communales. L'ambition de la mairie de Saint-Denis est de donner un accès libre aux données géographiques, de laisser la possibilité à l'utilisateur de télécharger les données sous plusieurs formes, l'aide à la création et l'amélioration des services aux citoyens et surtout une volonté de transparence.

Kevin Singuin, technicien SIG à la mairie de Saint-Denis, explique comment le projet a été mené à bien



"Les données, c'est le pouvoir. Et partager les données c'est perdre un peu de ce pouvoir" nous confie Philippe Zamora le directeur de la direction du plan et du SIG. Pourtant, la mise à disposition des données est un enjeu public. Depuis la loi pour une nouvelle république numérique d'octobre 2016, les agglomérations de plus de 3 500 habitants doivent partager leurs données. Pour rassurer les citoyens, il s'agit de données fiables et vérifiées et ne comporte pas de données publiques ou privées sensibles.

Données téléchargeables

Ces données sont récupérables depuis le site opendata-sig.saintdenis.re sous plusieurs formats : CSV pour les tableurs type excel, formats SIG (KML et fichiers de formes SHP), format base de données fichier ESRI (fichier geodatabase GDB) mais également sous forme d'interface de programmation applicative API (Géoservice ou GeoJson), ces dernières permettent d'exploiter les données et les utiliser pour créer des applications sur smartphones ou tablettes. Elles sont libres, les utilisateurs peuvent les utiliser, les modifier, les partager et même en faire un usage commercial grâce à la Licence Ouverte 2.0. conçue par Etalab. Juste une mention sur la source des informations est demandée par la mairie de Saint-Denis.

Vous pouvez par exemple découvrir les établissements scolaires, les centres de vote, la délimitation des circonscriptions ou encore les Monuments Historiques. La découverte des données par thématiques est aussi possible.



"Ce projet a vu le jour grâce à un regroupement d'opportunités" déclare Lucie Tableau, responsable de la cellule SIG à la mairie de Saint-Denis. En 2015, la ville souhaite mettre à jour son SIG (système d'informations géographiques) vieux de 25 ans. Un appel d'offre est lancé et le prestataire Geomap Imagis (basé sur Esri un système de gestion de données géographiques) a proposé l'option Open data à la collectivité. Cela a permis à la ville de Saint-Denis de respecter la loi pour une république numérique de 2016 qui rend obligatoire la mise en ligne des données publiques pour les communes de plus de 3500 habitants. Le FEDER a également joué un gros rôle pour le financement du projet. Le fonds européen de développement régional a participé à 80% du financement de ce projet.

Adressé dans un premier temps aux initiés

Ce site internet s'adresse avant tout aux initiés, aux professionnels, aux étudiants, aux chercheurs, aux géomètres, ou encore aux enseignants. Ces données sont parfois utilisées par les étudiants qui souhaitent finaliser leurs mémoires, leurs projets d'études. Cette démarche est simplifiée via le site open data de la ville de Saint-Denis, car ils n'ont plus à signer de documents ou attendre plusieurs semaines pour avoir accès aux informations. Et comme le site est "100% responsive", il sera affiché et adapté sur smartphone, tablette ou ordinateur avec la même qualité de navigation.

Cependant, les différents services de la ville vont travailler ensemble afin de proposer plus de données à moyen et long terme. On peut penser peut-être à la mise en ligne des lieux des marchés, lieux d'évènements sportifs, ou comme c'est un site collaboratif, peut-être que les internautes rajouteront des itinéraires de footing au coeur de la ville. Saint-Denis devient donc la premère collectivité à partager ses données géographiques avec le grand public, cela encouragera peut-être d'autres communes ou collectivités à le faire.

jb/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

GENEST, Posté
Bonjour, en recherchant des infos sur St DENIS, avec persévérance car les sites ne sont pas à jour et nous citent encore des actualités de 2015 par exemple, je suis tombé sur votre site. Je suis le président des Conseillers de quartier de La Montagne 15è. A priori, ce que vous vaites est très utile, mais nécessite un travail énorme de recherche d'information et de mises à jour. Je ne suis pas un expert en informatique, mais j'ai trouvé que certaines pages, même avec la fibre, sont très longues à s'ouvrir, trop longues, par exemple une page avec une dizaine de cartes différentes. Ceci dit, j'ai fait quelques tests, par exemple les toilettes ( parce que c'est facile), doivent être complétées, je n'ai pas trouvé , sauf erreur de ma part, celles du cimetière de l'est, légion étrangère. Pour le 15è , il y en a dans la léproserie par exemple. Bon, ça va se faire. Ceci dit, je vous proposerais de faire une correction importante, les secteurs ne sont plus de mise , on parle maintenant des 19 quartiers de St Denis. La carte du Secteur du 15è km à La Montagne est en fait celle du du quartier de la montagne 15è km. C'est donc le titre général qu'il convient de modifier. Quartier au lieu de secteur. Des données statistiques m'intéresseraient aussi : Je n'ai pas su trouver la population ni la superficie du 15è. Les monuments historiques sont exacts. Ne faudrait-il pas ajouter le sentier et le site de l'Ilet à Guillaume ? D'autres pistes encore: l'étendue du Parc National, les aires de jeux enfants, les petits moyens et grand commerces, les gabiers, les bureaux de poste , etc...
Vous avez du pain sur la planche. Bon courage !