Au gymnase de Champ Fleuri :

Saint-Denis fait le tour du monde des arts martiaux et sports de combat


Publié / Actualisé
La cinquième édition de la Journée des arts martiaux et sports de combat aura lieu ce dimanche 24 février 2019 au gymnase de Champ Fleuri (Saint-Denis). Durant toute la journée c'est un véritable tour du monde des différentes disciplines qui sera proposé : Chine, Japon, Indonésie, Vietnam, Philippine, Etats-Unis, Europe, Brésil... Plus d'une vingtaine d'associations dionysiennes seront présentes et proposeront des initiations et des démonstrations sur les deux tatamis et deux rings prévus à cet effet. Organisée par Fanm dobout cette journée réunit tous les clubs et associations d'arts martiaux et sports de combat affiliés à l'OMS de Saint-Denis. Nous publions ci-dessous le communiqué des organisateurs (photo d'illustration)
La cinquième édition de la Journée des arts martiaux et sports de combat aura lieu ce dimanche 24 février 2019 au gymnase de Champ Fleuri (Saint-Denis). Durant toute la journée c'est un véritable tour du monde des différentes disciplines qui sera proposé : Chine, Japon, Indonésie, Vietnam, Philippine, Etats-Unis, Europe, Brésil... Plus d'une vingtaine d'associations dionysiennes seront présentes et proposeront des initiations et des démonstrations sur les deux tatamis et deux rings prévus à cet effet. Organisée par Fanm dobout cette journée réunit tous les clubs et associations d'arts martiaux et sports de combat affiliés à l'OMS de Saint-Denis. Nous publions ci-dessous le communiqué des organisateurs (photo d'illustration)

"Chacun pourra aussi aller à la rencontre des associations sur leurs stands et leur permettre de faire éventuellement le choix pour une future pratique ou tout simplement s’informer avec plus de vingt disciplines représentées.

Le projet Fanm dobout a été initié par le Dojo Huang (Judo) en 2014, avec Lucie Decosse pour marraine, championne olympique et plusieurs fois championne du monde de judo. À l’origine, le projet avait pour objectif de contribuer à lutter contre les violences faites aux femmes, trop nombreuses sur notre île, qu'il s'agisse des violences les plus graves (agressions physiques) ou les plus ordinaires (actes ou propos à caractère machiste, dans le cadre professionnel par exemple).

L'objectif n'étant pas de former des combattantes mais, dans un premier temps, des personnes capable d'adopter une posture dissuasive face à ces agressions afin de sortir de la spirale de la violence.

La ville de Saint-Denis, à travers son Pôle Santé a voulu donner à ce projet une dimension psycho sociale en utilisant la self défense féminine comme outil de développement personnel pour les femmes. 

Le projet se décline en 3 parties :

• Accroître la visibilité des dispositifs existants tant au regard des professionnels de santé que des publics cibles : victimes-auteurs-enfants
• Renforcer les compétences psychosociales des femmes victimes de violence (estime de soi, confiance en ses capacités physiques et mentales) par le biais d’un outil de développement personnel, la self défense féminine.
• Organiser des journées de sensibilisation autour de la promotion de la santé et de la
dignité de la femme

La volonté du Pôle santé est de rassembler les acteurs autour d’un axe commun, à savoir le bien-être de la femme dans son épanouissement et
sa reconstruction personnelle.

Rendez-vous est donné le dimanche 24 février de 9h à 17h au gymnase de Champ Fleuri. Entrée libre et gratuite".

 

   

1 Commentaire(s)

Lisa, Posté
Bonjour,dites moi on l'on peut retrouver les photos de la journée svp